Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Protection santé

29 janvier 2016

Connaissez-vous bien votre assurance invalidité de longue durée?

Les notions essentielles pour bien comprendre votre contrat d’assurance invalidité ainsi que la protection dont vous pourriez bénéficier.

Vous avez décidé de souscrire une assurance invalidité de longue durée? Félicitations! Vous venez de franchir un pas important en vue de protéger votre avenir financier.

Votre assurance vous fournira des prestations si vous êtes atteint d'invalidité totale à la suite d'un accident ou d'une maladie.

Mais attention : le mot clé ici est «invalidité totale» et le sens qu'on y donne. Il faut savoir que l’invalidité totale n’est pas déterminée par le diagnostic de votre médecin mais bien par la définition d'invalidité totale stipulée dans chaque contrat d’assurance invalidité de longue durée. Lisez bien le vôtre. Vous constaterez que la définition de l'invalidité totale vise généralement deux degrés d'invalidité, soit par rapport à votre emploi habituel et par rapport à tout autre emploi.

La «date de changement de définition»

Habituellement, au début de l'invalidité, l'assureur considérera que vous êtes totalement invalide si vous êtes incapable d'accomplir les principales tâches de votre emploi régulier. Mais à la date de changement de définition (qui survient la plupart du temps après 12 ou 24 mois, selon votre contrat) vous ne serez considéré comme totalement invalide que si vous êtes incapable d'exercer toute activité rémunérée qui convient à la formation ou à l'expérience que vous avez ou que vous pourriez acquérir. Ce changement de définition modifie de façon importante votre droit de toucher des prestations.

En clair, si vous n'êtes plus en mesure de reprendre votre ancien emploi, mais que vous êtes capable d'exercer un autre métier, vous ne serez plus considéré comme totalement invalide – et vous cesserez de recevoir des prestations.

Autrement dit : Lisez attentivement votre contrat pour bien comprendre la protection dont vous bénéficiez et savoir à quoi vous attendre en cas d'invalidité.

Articles Connexes