Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Vie financière

28 juillet 2017

Votre enfant voyage seul? Assurez-vous de respecter les conditions!

Un enfant mineur peut voyager seul, que ce soit au Québec ou ailleurs dans le monde. Il doit cependant respecter certaines règles. Tour d’horizon.

Le harcèlement psychologique au travail: savoir l'identifierÉducaloi est un organisme de bienfaisance qui explique, dans les mots de tous les jours, les droits, les obligations et divers aspects juridiques qui touchent le quotidien des Québécois. La Financière Sun Life est fière de collaborer avec Éducaloi, car en matière de droit tout comme pour la gestion de ses finances personnelles, Savoir, c'est pouvoir!

Un enfant de moins de 18 ans peut voyager seul, que ce soit au Québec, dans le reste du Canada ou à l’étranger. Il doit cependant avoir l’autorisation de ses parents, et respecter des règles qui peuvent varier selon les destinations et les compagnies de transport.

Pas sans autorisation parentale

Votre enfant souhaite rendre visite à son ami parti vivre à Vancouver? S’il a votre autorisation, il pourra s’y rendre seul. Attention : pour éviter tout problème durant le voyage, mieux vaut justifier cette autorisation par écrit en lui remettant une lettre de consentement. Il s’agit d’un document incluant :

  • la destination du voyage;
  • la période durant laquelle il voyagera;
  • le nom de l’accompagnateur s’il y en a (par exemple, l’enseignant lors d’un voyage scolaire).

Ce document doit, de préférence, être signé par les deux parents, y compris s’ils sont séparés.

À savoir: si l’un des parents voyage avec l’enfant, une lettre de consentement du conjoint est aussi recommandée.

En général, ce document n’est pas obligatoire, mais certaines compagnies de transport peuvent l’exiger. Même si elles ne l’exigent pas, il vaut mieux prévenir! Certains pays peuvent refuser l’entrée ou la sortie de leur territoire si ce document n’est pas présenté.

Compagnies de transport : des exigences supplémentaires

Lorsque vous utilisez les services d’une compagnie de transport, vous devez en connaître le règlement. S’il s’agit de laisser un enfant voyager seul, mieux vaut redoubler de vigilance! Ces entreprises peuvent imposer leurs propres exigences en fonction de la destination, du moyen de transport, des escales, de l’âge de l’enfant ou de son état de santé. Certaines pourront par exemple exiger :

  • une lettre de consentement parental;
  • un certificat médical;
  • qu’un parent accompagne l’enfant jusqu’à l’embarquement;
  • qu’un adulte vienne chercher l’enfant à destination.

En cas de non-respect de ces conditions, l’enfant pourrait se voir interdire de voyager seul. Vous trouverez généralement toutes les exigences des compagnies sur leur site Web.

À l’étranger : un passeport à tout âge

Seul ou accompagné, un enfant de moins de 18 ans devrait avoir un passeport valide s’il voyage à l’étranger. Cette recommandation du gouvernement canadien s’applique aussi aux enfants en bas âge, et même aux nouveau-nés! Attention: vous ne pouvez pas être le signataire du passeport de votre enfant, peu importe son âge.

Votre enfant a besoin de l’autorisation parentale pour obtenir son passeport jusqu’à l’âge de 16 ans. À partir de 16 ans, il peut présenter sa demande lui-même.

À chaque pays ses règles

Chaque pays peut avoir ses propres exigences. Pour certaines destinations, le passeport ne suffit pas. Certains pays demandent d’autres documents pour permettre aux voyageurs de passer leurs frontières : par exemple un visa, un permis de séjour, un certificat de naissance ou de vaccination. Renseignez-vous auprès des consulats ou ambassades des pays de destination.

Articles Connexes