Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Vie financière

03 août 2018

Votre autobiographie financière : le rapport à l’argent

Votre enfance peut avoir une influence sur votre rapport à l’argent à l’âge adulte. Toutefois, il n’est pas trop tard pour acquérir de nouvelles compétences ou inculquer de bonnes habitudes à vos enfants.

Si vous deviez rédiger votre autobiographie financière, le premier chapitre porterait probablement sur votre premier chèque de paie, votre première carte de crédit ou même votre premier paiement de prêt automobile ou hypothécaire. Il s’agit des étapes financières traditionnelles de la vie adulte.

>But the story of your relationship with money and finances stretches much farther back – all the way to your early childhood.

«La façon dont les parents gèrent leur argent a un impact sur leurs enfants, et peut grandement influencer la réussite financière de ces derniers plus tard», affirme Layne Choong1, planificatrice financière agréée (CFP®) et conseillère Financière Sun Life à Calgary.

«Certains jeunes clients ont une longueur d’avance sur des clients dans la quarantaine ou la cinquantaine en raison de l’influence de leurs parents.»

La bonne nouvelle? Si vous tentez réellement de comprendre votre passé financier ainsi que son impact (positif ou négatif) sur votre vie actuelle, vous aurez l’occasion de changer vos habitudes financières afin d’améliorer votre vie et celle de votre famille.

Comment évaluer votre rapport à l’argent

Afin de devenir maître de votre avenir financier, plutôt que de simplement laisser les choses aller, vous devez reconnaître que votre passé n’est pas nécessairement un prologue. La nature profonde ou formatrice de vos premières expériences importe peu.

Mme Choong a elle-même appris cette leçon.

«Puisque mon père était un homme d’affaires prospère, mon style de vie était très agréable», explique-t-elle. «Après un revirement de situation [dans le secteur], mon père a tout perdu, ce qui a eu un impact émotionnel important sur mon frère et moi. Cette situation m’a incitée à faire des achats impulsifs et à accumuler tout ce dont j’aurais besoin au cas où je traverserais une période difficile.»

En raison de son passé, Mme Choong dépensait son argent plus rapidement que nécessaire ou faisait des achats superflus. Afin de changer ses habitudes bien enracinées, elle a tiré parti de sa formation à titre de conseillère financière pour «maîtriser ses émotions et mettre de l’ordre dans ses finances.»

Que devez-vous retenir? Les habitudes et les comportements financiers adoptés par vos parents ne concordent pas nécessairement avec votre situation et vos objectifs uniques. Il n’y a absolument rien de mal à déterminer ce qui s’harmonise avec votre propre style de vie et à accepter de rompre avec certaines habitudes qui ne vous conviennent pas.

Comment améliorer votre santé financière

Dépenser excessivement sous le coup de l’émotion, être trop économe ou ressentir de l’anxiété à l’égard de la santé financière sont des réactions typiques observées chez les personnes ayant connu des difficultés financières par le passé. Vous devez d’abord vaincre ses habitudes afin de pouvoir réaliser vos objectifs.

«Faites appel à un conseiller pour obtenir des conseils financiers, tout comme vous consulteriez un médecin pour avoir un avis médical», recommande Mme Choong. «Un conseiller vous aidera à mettre vos émotions de côté et à prendre des décisions en fonction de votre situation et de vos objectifs.»

Que vous souhaitiez respecter un budget ou assurer votre sécurité financière à la retraite (et également apaiser vos craintes actuelles), un conseiller chevronné peut vous aider à établir un plan durable et à le mettre en pratique.

«Les jours sont longs, mais les années sont courtes», déclare Mme Choong. Adopter des habitudes saines dès maintenant vous aidera sans doute à atteindre vos objectifs financiers plus rapidement.

Comment inculquer de bonnes habitudes financières à vos enfants

Si vous êtes parent, vous n’êtes pas uniquement l’auteur de votre autobiographie financière. Vous jouez également un rôle principal dans les premiers chapitres de celle de vos enfants.

«Les enfants ne sont jamais trop jeunes pour commencer à bâtir leur rapport à l’argent, affirme Mme Choong. Par exemple, vous pouvez simplement les encourager à mettre quelques dollars dans une tirelire de temps à autre. [Les leçons] apprises durant l’enfance sont mises en pratique à l’adolescence.»

Encourager vos enfants à épargner leur apprendra à faire preuve de patience lorsqu’ils souhaitent vraiment avoir quelque chose. Ils comprendront mieux la valeur de chaque dollar obtenu.

Vous pouvez également apprendre à vos enfants comment planifier à long terme, par exemple en leur expliquant comment vous gérez votre REER, vos comptes d’épargne ou même l’impôt à payer.

Alors que vos enfants se préparent à quitter le nid familial, discutez avec eux de certains aspects (souvent négligés) liés à l’indépendance financière. Même des conseils afin de faire un budget pour des articles de maison comme du papier de toilette, des produits de nettoyage et des essuie-tout les aideront à voler de leurs propres ailes.

Êtes-vous prêt à faire les premiers pas vers l’atteinte d’une santé financière? Trouvez un conseiller près de chez vous!

Articles Connexes