Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Vie financière

01 octobre 2018

Tenir un conseil de famille sur l’argent

Qui s'occuperait de vos enfants s'il vous arrivait quelque chose? Votre mère peut-elle encore vivre seule? Le moment est venu d’en discuter.

Fière de présenter Boomerang TVA Lundi 19h30

La vie est pleine de rebondissements, comme dans la série Boomerang! Vous souhaitez atteindre le bien-être financier? C’est possible! Nous pouvons vous aider à mieux gérer vos finances et votre santé. Consultez régulièrement nos idées et outils sur notre page Boomerang.

Que ce soit à l'Action de grâces, à Noël, à Pâques ou à toute autre occasion, c'est toujours le bon moment de voir à ce que votre famille s’offre à elle-même le plus beau des cadeaux : un conseil de famille pour discuter de questions d'argent.

Dans notre famille, les réunions de ce genre sont devenues une tradition. Des gens de plusieurs générations se réunissent pour partager quelque chose de plus substantiel qu'un repas et de plus significatif que des bavardages.

Cette réunion de famille ne sera pas toujours amusante et les sujets abordés, pas nécessairement agréables, mais je peux vous garantir que vous trouverez l'expérience enrichissante.

Qu’est-ce un conseil de famille sur l'argent?

Plusieurs générations d'une famille partagent leurs idées sur des questions financières qui touchent ses membres. Idéalement, les personnes sont présentes physiquement, mais si ce n'est pas possible, utilisez Skype, le téléphone, le courrier électronique/les textos ou les médias sociaux.

Quels sujets sont abordés?

Cela dépend de l'âge des membres de la famille, de leur situation et de l'étape de la vie où ils se trouvent. Voici des exemples de sujets à discuter :

  • Étant donné que grand-maman est moins autonome maintenant, quelles sont les options qui s'offrent à elle?
  • Les assurances santé de maman ou papa au travail couvriront-elles leur fille lorsqu'elle commencera ses études universitaires?
  • Les nouveaux parents devraient-ils parler à quelqu'un au sujet de l'assurance-vie et de l'assurance-santé?
  • Qui a signé son permis de conduire pour le don d'organes?
  • Est-ce que tous les membres de la famille ont un testament à jour?
  • Où conserve-t-on les documents importants, les renseignements sur les comptes, les mots de passe?
  • Qui prendrait soin des enfants advenant le décès du ou des parent(s)?
  • Vos enfants ou petits-enfants doivent-ils modifier leurs attentes maintenant que vous approchez de la retraite?
  • Des membres de la famille ont-ils des préférences précises au sujet des observances religieuses à leur mariage ou à leurs funérailles?

Lors de notre dernière réunion familiale, ma fille Cristina, qui est spécialiste en bioéthique, voulait savoir ce que sa mère et moi pensions des soins de santé de fin de vie. Si mon cœur cessait de battre, est-ce que je voudrais qu'on me réanime? Si sa mère tombait dans un coma prolongé, quel type de traitement souhaiterait-elle? Heureusement, nous avons commencé la réunion en discutant de questions moins sérieuses avant d'entrer dans le vif du sujet.

Qui devrait assister au conseil?

Idéalement, tous les membres de la famille devraient être présents. Si certains d'entre eux sont trop jeunes pour participer, ils peuvent quand même en tirer d'importantes leçons de vie en écoutant. Et si quelqu’un ne veut pas parler de sa situation, pas de problème.

Qui ne devrait pas y participer?

Des professionnels, comme des avocats, des notaires, des médecins ou des planificateurs financiers (à moins qu'ils soient membres de la famille). On peut, et on devrait, consulter ces professionnels plus tard, car une entente verbale conclue lors d'un conseil de famille ne sera pas reconnue en cour, dans une unité de soins intensifs à l'hôpital ni par une banque ou une société de placements. Pour transférer d'une personne à une autre le droit légal de prendre des décisions importantes sur le plan de la santé ou sur le plan financier, il faut des documents juridiques en bonne et due forme comme un testament, une procuration ou un mandat d'inaptitude au Québec.

Quelles sont les règles?

Aucune critique n'est permise. Ne formulez que des idées ou des suggestions.

Peut-on combiner le conseil de famille à une activité sociale?

Oui et non. Oui, vous pourriez tenir les deux le même jour, mais un conseil de famille n'est pas une célébration; il faut donc séparer les deux. Fixez une heure pour le début de la réunion. Dites aux participants que la réunion sera une conversation sérieuse sur des sujets importants et que vous voulez que tous soient alertes; il vaut tenir la réunion avant un repas copieux.

Chez nous, les conseils de famille ont évolué. On y traite aujourd'hui des préoccupations de personnes âgées de 27 à 82 ans. Et bien que nous ne vivions pas tous sur le même continent, cela nous permet d'être au courant de ce qui se passe dans la vie des autres membres de la famille.

Articles Connexes