Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Vie financière

12 mai 2014

Suivre ses finances, partout et en tout temps!

Mon père avait créé, il y a plusieurs années avec un ami, un livre sur la gestion du budget. Il m’en avait refilé un exemplaire afin que je prenne tout en note… à la main. Vive le 2.0!

Je détestais les mathématiques. J’adorais magasiner. J’avais clairement besoin de conseils pour gérer mes finances. Je me sens privilégiée d’avoir pu compter sur un papa qui m’a rapidement aiguillée sur l’art de faire un budget. Je fais donc partie du 49 % de la génération Y qui, selon l’étude sur l’éducation financière de la Banque TD, peut compter sur les conseils des membres de sa famille à défaut d’avoir eu une vraie formation financière. Mon père avait créé, il y a plusieurs années avec un ami, un livre sur la gestion du budget. Il m’en avait refilé un exemplaire afin que je prenne tout en note… à la main. Exercice périlleux, mais important. Vive le 2.0, maintenant nous pouvons compter sur une multitude de ressources pour faire cet exercice beaucoup plus rapidement et de façon beaucoup plus efficace.

Selon la plus récente étude du CEFRIO, l’utilisation du mobile dans le milieu de la finance gagne du terrain. En effet, 59 % des Québécois accèdent à leurs comptes bancaires en ligne et 49,3 % d’entre eux en profitent pour effectuer des opérations. Chez les 25 à 34 ans, un Québécois sur deux (49 %) consulte son compte bancaire sur son appareil mobile, comparativement à 28,9 % dans l’ensemble de la population adulte. Ces statistiques suivent aussi la progression de la mobilité au Québec. Selon une autre étude du CEFRIO faite en 2013, un peu plus de la moitié des adultes québécois possèdent désormais un téléphone intelligent ou une tablette numérique (52 %). Tandis que les 18 à 44 ans possèdent un téléphone intelligent ou une tablette dans une proportion de 80,4 %. L’utilisation mensuelle d’Internet sur les appareils mobiles est plus répandue chez les adultes ayant une tablette numérique (89,6 %) et trois adultes sur quatre utilisent leur téléphone intelligent pour consulter des sites Internet (76,7 %).

Il va sans dire que le mobile est vraisemblablement le futur des services financiers! C’est pourquoi toutes les institutions financières ou presque proposent maintenant à leurs clients des outils qui facilitent ce changement d’habitudes. Elles offrent des applications pour que leurs membres puissent effectuer leurs transactions, vérifier leur compte, épargner, déposer leur chèque, bref qu’ils puissent tout faire, partout et en tout temps. De nombreuses compagnies offrent également des applications pour suivre et gérer son budget et ses finances au quotidien. Parmi les plus populaires, Mint, Home Budget, BillGuard, Bloomberg font le bonheur des utilisateurs.

De mon côté, j’apprécie l’application de mon institution financière et, plus particulièrement, celle que propose mon assureur qui me permet, par exemple, de présenter une demande de règlement directement chez mon physiothérapeute! Comme je suis du genre à perdre une facture ou à complètement oublier de l’envoyer, l’appli ma Sun Life Mobile m’aide à garder le contrôle et, en plus, l’argent est déposé directement dans mon compte bancaire dans les 24 à 48 heures. Simple.

Si la mode est aux applications pour nous entraîner, pourquoi ne pas nous entraîner également à mieux gérer nos avoirs? Je suis curieuse... et vous, quelle appli utilisez-vous?

Si vous ne connaissez pas l’application ma Sun Life Mobile, c’est le bon moment de l’essayer en participant au concours L’effet ma Sun Life Mobile. Visitez la page du concours sur Facebook pour tout savoir.

Articles Connexes