Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Vie financière

08 août 2016

6 mesures faciles pour établir un budget d'étudiant infaillible

Avec l'augmentation des droits de scolarité et des frais de subsistance, être admis à l'université n'est qu'une première étape. La seconde étape consiste à payer ses études.

Vous venez tout juste d'être admis à une université prestigieuse et vous vous préparez à franchir la prochaine étape importante de votre vie. Mais avec l'augmentation des droits de scolarité et des frais de subsistance, vous savez qu'être admis ne représente qu'une première étape. La seconde étape consiste à payer ses études.

La meilleure façon de s'y prendre consiste à élaborer un budget personnel et à l'incorporer à votre vie quotidienne. «La plupart des gens établissent un budget d'une façon ou d'une autre, sans même s'en apercevoir», constate Ryan Alexander, planificateur financier agréé à la Sun Life. «Par exemple, si un article attire votre attention alors que vous magasinez avec des amis et que vous prenez le temps de vous poser la question suivante : "Est-ce que je veux dépenser mon argent sur ça?", vous établissez un budget.»

«Apprendre à préparer un budget à l'université vous aidera à savoir comment gérer vos finances à l'avenir, poursuit M. Alexander. De plus, savoir combien d'argent vous touchez et ce à quoi cet argent est consacré vous aidera à rembourser plus rapidement vos prêts étudiants quand vous aurez terminé vos études et commencé à travailler.»

Davina Zahra, étudiante en commerce à l'Université Queen's, ne le sait que trop bien. «Je savais que je devais cesser d'acheter des articles griffés si je voulais vivre de façon indépendante pendant mes études, se rappelle-t-elle. J'ai aussi commencé à diviser mes chèques de paie en deux : 50 % pour les loisirs et 50 % pour les frais de subsistance, afin que mes dépenses ne défoncent pas mon budget de l'année.»

Voici six mesures additionnelles et simples qui vous aideront à établir un budget d'étudiant infaillible :

1re mesure : Adopter des objectifs financiers et établir la liste des priorités

Dressez la liste de vos objectifs et divisez-les en trois catégories : objectifs immédiats, à court terme et à long terme. Par exemple, payer le loyer à temps peut représenter un objectif immédiat, épargner pour acheter une nouvelle tenue, un objectif à court terme, et n'accumuler que 7 000 $ en prêts étudiants au terme de vos études, un objectif à long terme.

2e mesure: Évaluer son revenu annuel

Demandez à votre famille à quelle hauteur elle peut contribuer à vos études. Ensuite, calculez le montant que vous pourrez économiser grâce à votre travail d'été et déterminez si vous travaillerez à temps partiel après le début des classes. N'oubliez pas de demander une bourse et l'aide du gouvernement, et vérifiez les possibilités offertes par une marge de crédit.

3e mesure : Additionner ses frais fixes pour l'année

Les frais fixes représentent les dépenses essentielles auxquelles vous ne pouvez vous soustraire, comme les droits de scolarité, les livres, le loyer, les services publics et l'assurance. Vous devriez pouvoir obtenir une partie de ces informations au bureau du registraire de votre université ou sur son site Web.Si vous êtes en première année, considérez les frais de résidence et les formules de repas comme des frais fixes pour l'année.

4e mesure : Additionner ses frais variables pour l'année

Les frais variables représentent les dépenses additionnelles, comme l'épicerie, les fournitures scolaires et les loisirs. Si vous ne savez pas combien vous dépenserez, tâchez de tenir un registre et d'y consigner toutes vos dépenses pendant quelques semaines.

5e mesure : Calculer la différence

Après avoir additionné vos frais fixes et variables, soustrayez-les de votre revenu total. Si le montant est positif, vos finances sont en santé. Si le montant est négatif, vous devrez soit trouver d'autres sources de financement soit réduire vos frais variables.

6e mesure : Passer en revue et rajuster tous les mois

Affichez votre budget bien en vue et examinez-le tous les mois, tout particulièrement si vous envisagez un achat important ou si votre revenu fluctue. Inscrivez aussi sur un calendrier la date de paiement de votre loyer, de votre facture de téléphone, de vos droits de scolarité et des factures des services publics pour vous assurer de ne pas rater un paiement.

Articles Connexes