Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Vie financière

19 août 2015

Réussir en tant que mère et entrepreneure

Les mompreneures sont des femmes qui ont créé — ou qui souhaitent le faire — une entre-prise liée à leur passion, tout en jouant pleinement leur rôle de mère. Un phénomène en croissance au Québec.

reussir en tant que mere

Les mompreneures — ou encore mampreneures ou mamanpreneures — sont des femmes qui ont (ou ont eu) le goût de créer une entreprise en lien avec leur passion sans que cela nuise à leur rôle de mère. Ce qui les caractérise, selon une étude publiée en France par CCI — Entreprendre, c'est que ce sont majoritairement des femmes qui ont quitté leur emploi pour s'en créer un sur mesure, en fondant leur propre entreprise, qui, la plupart du temps, leur permet de s'adonner à une passion créative.

Les mampreneures ont toujours existé, mais le phénomène, déjà en place aux États-Unis et au Canada anglais, est en croissance au Québec. Nous avons demandé à quelques-unes d'entre elles et aux responsables d'organismes qui les aident de nous donner quelques conseils qui peuvent être utiles à ces femmes.

Demander du soutien

Selon l'étude de CCI – Entreprendre, 64 % des mères qui démarrent une entreprise se sentent soutenues par leur entourage. L'expérience de Mélanie Simard Veilleux, présidente de Fusion Maternité, une boutique de vêtements et de lingerie de maternité, en est un bon exemple. « Ma mère, qui garde aussi mes enfants, m'a beaucoup aidée en termes d'horaires. Mon chum s'est beaucoup impliqué en ce qui a trait à la gestion, et mon père s'est chargé de la comptabilité. »

Pour prendre de bonnes décisions et bien jouer leur rôle de dirigeantes d'entreprise, les mampreneures peuvent avoir recours au soutien d'un coach ou d'un mentor. Par exemple, le Réseau des Femmes d'affaires du Québec offre un service de mentorat en partenariat avec le Réseau M de la Fondation de l'entrepreneurship.

Se concentrer sur son talent unique et déléguer

À la base des entreprises des mampreneures, il y a en général une passion et de la créativité. Marie-Hélène Risi, qui est coach pour femmes entrepreneures, explique que, pour réussir, les mampreneures ne doivent pas s'éparpiller. « En réalisant des tâches qui ne sont pas liées à leur talent unique, explique-t-elle, elles affaiblissent leur entreprise et ralentissent leur succès inutilement. »

Concilier le travail et la famille

Les mampreneures doivent relever un défi particulier parce qu'elles ont deux bébés : une entreprise et un ou des enfants. Il faut donc qu'elles se donnent des outils propres à leur situation. Jennifer Vary, par exemple, est mère et présidente de la Savonnerie La Prétentieuse; une façon pour elle de concilier travail et famille est d'impliquer ses enfants dans l'entreprise. Ils lui donnent un coup de main pour l’étiquetage, le classement, l’emballage ou la préparation des commandes. Mais, au-delà de ces « trucs », il faut rester aux aguets et ne pas perdre de vue le bien-être de la famille, il faut savoir « décoder » des situations qui cachent un problème, pour s'assurer d'avoir du temps de qualité pour la famille et pour soi.

Et, quand les mamrepreneures ne peuvent pas accorder autant de temps à leurs enfants qu'elles le souhaiteraient, elles doivent, pour éviter le sentiment de culpabilité, se fixer des objectifs clairs et bien organiser leur temps. Se donner des horaires qui s'accordent le plus possible avec les réalités familiales est une piste. Virginie Gobeil, PDG de Bête pas Bête design, une boutique en ligne de vêtements pour enfants, essaie, par exemple, de travailler quand les enfants sont absents ou couchés.

Être consciente de ses choix

« Les mères entrepreneures doivent faire des choix qui reflètent leurs valeurs », explique Cindy Rivard, présidente sortante de Femmessor-Bas-Saint-Laurent. « Par exemple, le développement de mes entreprises ne va pas aussi vite que je le voudrais idéalement, mais c'est un choix que j'ai fait. La valeur qui prime pour moi, c'est la famille. Si ça veut dire ralentir certains développements en affaires, c'est correct pour moi. »

Des  ressources au féminin utiles

Articles Connexes