Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Vie financière

22 septembre 2017

Restez en santé grâce à une planification financière intelligente

Les ennuis financiers peuvent être néfastes pour votre santé physique, mentale et financière. Découvrez comment la maîtrise de vos finances peut vous aider à vous sentir mieux.

Bon nombre d’entre nous sont soumis à des pressions financières. En fait, pas moins de 45 % des Canadiens sondés dans le but d’établir l’Indice de mieux-être des Canadiens Sun Life de 2016 ont affirmé que la situation financière de leur ménage leur imposait un degré de stress important. Or, le fardeau que cela représente sur le plan mental peut compromettre votre rendement au travail, vos relations et votre santé physique.

«Il faut éprouver un certain degré de stress», fait valoir Donna Ferguson, psychologue au Centre de toxicomanie et de santé mentale à Toronto. Elle explique que le stress est essentiel pour notre instinct de lutte ou de fuite. «Mais, au-delà d’un certain niveau, précise-t-elle, il peut être néfaste.» En outre, certaines des complications de santé liées au stress peuvent mettre la vie en danger.

Gérer intelligemment votre argent n’est donc pas qu’une question de sécurité financière; cela est aussi nécessaire pour vivre sainement.

4 avantages des décisions financières intelligentes pour votre santé

Voici 4 mesures à prendre qui favoriseront votre mieux-être financier, physique et mental.

1. Mieux dormir

Le stress de l’endettement qui menace n’est pas vraiment propice pour faire de beaux rêves, et les soucis financiers peuvent vous garder éveillé toute la nuit. «Vous ruminez sans cesse votre situation financière à la recherche de solutions, indique Mme Ferguson. Cela nuit à votre santé parce que vous n’êtes pas seulement épuisé sur le plan affectif, vous l’êtes également physiquement.» En allégeant votre stress, vous vous détendrez plus facilement. Vous devriez ainsi avoir un sommeil de meilleure qualité et éviter le gain de poids et la baisse d’immunité qui accompagnent le manque de sommeil.  

2. Garder son cœur en santé

Les effets physiques du stress financier peuvent également avoir une incidence négative sur votre cœur. Pourquoi? À cause du cortisol. En effet, l’organisme libère du cortisol en réaction au stress, ce qui peut faire s’élever le rythme cardiaque et la tension artérielle. Il n’est guère surprenant, donc, que le nombre de crises cardiaques augmente de façon marquée au cours des périodes d'incertitude économique. En épargnant de manière avisée, vous serez en mesure d’affronter les revers économiques et vous vous protégerez contre le stress qui y est lié. 

3. Gérer son taux de glucose sanguin

Le cortisol pourrait également expliquer pourquoi vous maîtrisez moins bien votre diabète au cours des périodes de stress financier. Cette hormone accroît naturellement le taux de sucre dans votre sang. De ce fait, si le cortisol reste toujours élevé, il peut être difficile de contrôler votre glucose sanguin. En gérant votre stress financier, vous favoriserez une réduction du cortisol et pourrez contenir plus facilement votre taux de glucose sanguin. Vous diminuerez ainsi les risques de complications. 

4. Abaisser le risque de dépression et d’anxiété

«En général, la maladie mentale ne peut résulter uniquement du stress financier (d’autres facteurs de risque, notamment des prédispositions génétiques, jouent un rôle important à cet égard), mais celui-ci peut être l’élément critique qui déclenchera la dépression ou l’anxiété», explique Mme Ferguson. Avoir à se démener pour répondre à ses besoins de base peut aggraver la dépression. En outre, le stress financier peut causer des tensions dans vos relations et menacer encore davantage votre santé mentale. En ayant une bonne santé financière, vous aurez une source de tension en moins. Conjuguée au soutien d’un professionnel de la santé, cette précaution devrait vous permettre de mieux gérer la dépression et l’anxiété. 

Comment prendre en main vos finances… et réduire votre stress

Bonne nouvelle, le seul fait de faire un premier pas en dressant un plan pour gérer vos finances pourrait faire baisser votre stress et vous permettre de mieux respirer.

  • Faire un premier pas. Mettez-vous en route dès maintenant grâce à notre Outil Brillant départ. Répondez à quelques questions et obtenez des résultats personnalisés qui vous permettront de réfléchir aux besoins et aux objectifs que vous avez pour votre vie, votre santé, votre épargne et votre retraite.

Si vous avez peur que les changements que vous apportez à votre situation financière se répercutent sur votre style de vie, les conseils suivants pourraient adoucir la transition :

  • Éviter les budgets trop stricts. Les budgets sont un peu comme les régimes : ils peuvent vous priver du plaisir de jouir de votre argent comme les régimes peuvent vous priver du plaisir de manger. Dressez plutôt un plan de dépenses et d’épargne plus réaliste qui vous aidera à atteindre vos objectifs sans vous priver du plaisir lié à votre argent.
  • Envisager l’assurance. Garantir le soutien de sa famille en cas de maladie grave ou de décès est une source de stress courante. La souscription d’une assurance-vie et d’une assurance maladies graves pour préserver la situation financière de votre famille pourrait être la solution qui vous aidera à aller mieux.
  • Tirer parti des avantages offerts au travail. De plus en plus, les employeurs offrent à leurs employés des occasions d’approfondir leurs connaissances financières. Demandez si vous avez accès à des conseils financiers par le biais de votre régime d'avantages au travail.

Surtout, cherchez des ressources en santé pour vous aider à combattre les effets physiques du stress financier si vous éprouvez des difficultés. Un médecin de famille, un psychologue, un conseiller ou un autre professionnel de la santé peut vous procurer les soins dont vous avez besoin pour retrouver la santé et l’énergie qui vous permettront de poursuivre vos rêves financiers. 

Pour plus de moyens de composer avec le stress :

Articles Connexes