Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Vie financière

07 octobre 2014

L’argent fait le bonheur (oubliez tout ce qu’on dit)

Nous voudrions tous croire qu’il est possible de vivre d’amour et d’eau fraîche. La réalité : le développement de notre plein potentiel, le maintien de notre santé et de notre paix d’esprit dépendent en grande partie de nos moyens financiers.

Le but, ce n’est pas l’argent. L’argent n’a pas de valeur. Sa valeur tient dans les rêves qu’il permet de réaliser.

— Robert Kyiosaki

Au risque de me faire lapider sur la place publique, j’ose aujourd’hui contredire le fameux adage qui prétend que l’argent ne fait pas le bonheur. Ouf! Ça y est, c’est dit. En effet, il faut être soi-même passé par là pour comprendre que le manque d’argent peut sérieusement limiter l’accès à une vie pleine, saine, intéressante, satisfaisante et sécurisante. Parlez-en à ceux qui tirent le diable par la queue, et dont les revenus pourvoient à peine aux besoins primaires de leur famille, ils vous diront la même chose.

Évidemment, nous voudrions tous croire qu’il est possible de vivre d’amour et d’eau fraîche. Mais la réalité, c’est que le développement de notre plein potentiel, le maintien de notre santé et de notre paix d’esprit dépendent en grande partie des moyens économiques dont on dispose, en plus d’être aussi largement tributaires des priorités que nous établissons au sein de notre vie.

Si investir sur soi-même ne veut pas dire la même chose pour tout le monde, reste qu’il est prouvé que certains déboursés garantissent mieux que d’autres un retour sur investissement optimal. Autrement dit, il peut parfois être super payant de dépenser, pour peu qu’on ne mesure pas toujours toutes les retombées en argent sonnant. Car la richesse, c’est parfois bien plus que des dollars. La vérité, c’est que l’argent est l’un des moyens qui nous donnent accès à l’autonomie, la connaissance et l’indépendance, donc à la liberté. «Vous êtes pauvres et vous vous croyez libre? a un jour demandé à son public le stand up comic Bill Hicks. Essayez d’aller quelque part sans argent.»

Voici 5 bonnes raisons de dépenser son argent, avec retour sur investissement garanti :

  1. Mieux vaut être pauvre et en santé que riche et malade, dit-on. Investir dans des soins pour soi-même ou pour nos proches devrait en fait être une priorité non négociable. Il est vrai qu’inscrire ses enfants à un club sportif ou devenir soi-même membre d’un gym, par exemple, ou encore consulter un ostéopathe ou un chiropraticien coûte des sous qui ne sont pas toujours remboursés par nos assurances, mais l’usage de ces ressources nous garantit une vie plus longue, plus saine et souvent moins souffrante. Tous les grands spécialistes de la médecine s’accordent là-dessus. Il en va d’ailleurs de même pour tout ce qui a trait à la santé mentale. Vous filez un méchant mauvais coton depuis quelques semaines et vous peinez à vous en sortir par vous-même? Investissez dans des séances chez un bon psy, même si vous cela vous coûte vos fonds de tiroir. Intervenir sans délai peut nous éviter une longue descente aux enfers qui risque en réalité de nous coûter pas mal plus cher que les honoraires d’un thérapeute. Saviez-vous qu’on peut prendre jusqu’à 10 ans pour essuyer les ravages causés par une dépression sévère non traitée, qui vont de la perte d’emploi au divorce, et de la faillite jusqu’au démantèlement de sa vie sociale? C’est mon psy qui me l’a dit. La santé n’a pas de prix. On ne le dira jamais assez.
  2. La vraie liberté, c’est le savoir. Investir dans notre propre éducation ainsi que dans celle de nos enfants est une priorité qui vaut bien tous les sacrifices qu’elle impose. Car c’est la connaissance qui ouvre les portes de l’autonomie pleine et entière. Plus on en sait, plus on a de pouvoir sur notre vie. Investissez donc dans les visites au musée, les concerts, les cours de musique, les livres, les voyages ou toute activité culturelle qui vous permettra de vous sentir partie prenante de l’existence plutôt que de vous laisser sur le quai à regarder le train passer. Investir dans la meilleure éducation possible, ce n’est pas jeter l’argent par les fenêtres. C’est planter une graine qui deviendra un arbre magnifique et dont les fruits nourriront l’ensemble de la société. Et c’est le plus bel héritage qu’on peut laisser à nos enfants, dont ils jouiront toute leur vie durant.
  3. Manger coûte cher. Mais mal manger, encore davantage! Faire le plein de calories vides et d’aliments malsains ne peut que nuire à notre santé, en plus de nous priver d’une énergie substantielle. Ce qu’un panier d’aliments pauvres en valeurs nutritives nous fait économiser en dollars, nous le paierons au centuple en soins et médicaments de toutes sortes. On a tous intérêt à payer un peu plus afin de mettre dans notre assiette des aliments vraiment nourrissants. Un conseil : mettez la main sur le dernier guide alimentaire canadien qui actualisera vos connaissances en matière de nutrition, et sur un livre de recettes santé. Et n’hésitez surtout pas à les refiler à vos jeunes qui quittent votre maison pour voler de leurs propres ailes. Bien manger, c’est une habitude qui se prend jeune. Le plus tôt le mieux.
  4. En matière de sécurité, il ne faut jamais niaiser avec la pock. Qu’il s’agisse de la sécurité des lieux que nous habitons ou encore de celle de nos déplacements, il importe d’investir de l’argent pour limiter les risques au maximum. Reporter aux calendes grecques le remplacement de nos vieux pneus, l’entretien mécanique de notre véhicule, ou celui du système électrique de notre demeure ne présage rien de bon et pourrait, au bout du compte, vous coûter bien plus cher en dommages comme en primes d’assurance. Gare à la tentation des économies de bouts de chandelle! La paix d’esprit, ça non plus, ça n’a pas de prix.
  5. Savez-vous ce que coûte un divorce, tant sur le plan économique que sur le plan psychologique? Pensez honoraires d’avocat, déménagement, diminution de revenu pour l’homme comme pour la femme, réorganisation familiale, déception, larmes et j’en passe. Selon plusieurs consultants, c’est la perte d’intimité qui constitue l’une des principales raisons qui mène un couple à la séparation. À force de négliger notre mariage, il n’est pas surprenant que l’éloignement s’installe peu à peu. D’où l’importance d’investir un peu d’argent dans la création d’occasions de se retrouver. Et pas la peine d’y engouffrer des fortunes. Si nos finances ne nous permettent pas de nous envoler vers le sud pour une semaine à deux sous le soleil, sachez qu’un repas en amoureux au resto du coin toutes les deux semaines, une nuit sans les enfants 2 ou 3 fois par année ou tout autre rapprochement pourraient contribuer à garder la flamme et le lien amoureux bien vivants. Quand on y pense, mieux vaut accepter d’investir un peu d’argent dans son couple que de devoir tout perdre pour ne pas l’avoir fait en temps et lieu.

Rappelons-nous que nous sommes moins le produit des circonstances, dans la vie, que celui de nos choix et de nos décisions. Il est vrai que devenir qui nous sommes constitue le projet de toute une vie, mais disons qu’en y injectant un peu de cash on met plus de chances de notre bord…

Articles Connexes