Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Vie financière

01 mai 2014

Faire du régime collectif une affaire personnelle

Pour les générations X et Y, les changements de boulot font partie de la vie professionnelle. Mais gérer sa vie financière personnelle devient beaucoup plus complexe à mesure que le nombre d’employeurs se multiplie.

Quand on prend le temps de s’arrêter, il est fascinant de constater à quel point en l’espace d’une ou deux générations, la relation employeur-employé a évolué. Pour la génération de mes parents, changer d’employeur en cours de carrière tenait davantage de l’exception que de la règle. Pour les générations X et Y, les changements de boulot font tout simplement partie de la vie professionnelle.

Ce faisant, ce n’est pas seulement la relation entre l’employeur et l’employé qui a changé : celle avec le régime d’avantages collectifs est aussi en train de connaître des changements importants. En effet, l’interaction entre la vie financière personnelle d’un individu et les avantages collectifs offerts par son employeur devient beaucoup plus complexe à mesure que se multiplie le nombre de régimes auxquels il participera durant sa carrière.

À titre d’exemple, en 15 ans sur le marché du travail, j’ai participé à trois types de régimes : deux régimes à prestations déterminées, un régime à cotisations déterminées et deux REER collectifs. (Et pourtant, je n’ai pas l’habitude d’être considéré professionnellement comme quelqu’un qui a la bougeotte.) Comment ces différents morceaux s’imbriquent-ils aujourd’hui pour former les assises de ma sécurité financière future? Qui peut m’aider à faire le lien entre mes régimes collectifs -- présent et passés -- et ma vie financière personnelle?

Ces questions illustrent bien l’un des plus importants défis que doivent relever aujourd’hui les fournisseurs de régimes collectifs : donner aux travailleurs les bons outils pour que ces derniers comprennent les parties de leur vie financière qui sont «couvertes» par le régime collectif, tout en facilitant la prise d’actions pour les parties qui ne le sont pas.

Mine de rien, c’est une mission qui est passablement complexe : la question n’est pas seulement de fournir généreusement un régime collectif concurrentiel, mais aussi de faire en sorte que l’employé soit en mesure de lier les avantages reçus à sa situation et à ses besoins personnels. Bref, en plus d’offrir un «bon régime», il faut aussi faciliter la compréhension et l’acquisition de connaissances et développer la capacité à prendre des décisions éclairées.

La première ligne où se déploient ces outils est sans contredit le Web. Les sites transactionnels et, de plus en plus, les applications mobiles permettent aux participants de régimes collectifs de s’informer, de modifier les paramètres de leur participation à leur régime et même d’avoir accès à un éventail étonnant de produits financiers complémentaires.

Cela dit, aussi performantes soient les solutions en ligne, force est de reconnaître que l’accès à quelques explications supplémentaires peut faire une différence énorme dans la facilité qu’auront les gens à prendre les bonnes décisions. Dans pareil contexte, une approche qui possède beaucoup de potentiel consiste à porter une attention particulière aux grandes étapes de vie de l’employé à l’intérieur de son régime collectif -- de l’embauche à la retraite. L’idée est de mettre la personne en contact avec des ressources qui pourront l’aider à faire le lien entre son régime «employeur» et sa vie financière personnelle. À la Financière Sun Life, cela a pris la forme d’une série d’initiatives allant de l’accompagnement téléphonique au moment de l’inscription, à l’organisation de rencontres individuelles avec un conseiller en sécurité financière, en passant par la tenue de sessions d’éducation et de formation en milieu de travail.

Clairement, il n’y a plus de one size fits all dans l’univers des régimes collectifs et de notre vie financière. Sachant cela, il peut être judicieux de vérifier quelles sont les ressources rendues disponibles par son employeur et son fournisseur de régime.

Articles Connexes