Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Vie financière

23 octobre 2017

Discussions sur l'argent : 5 conseils pour les couples

Apprenez comment aborder les questions d'argent avec votre conjoint afin d'assurer un avenir financier plus radieux pour vous et votre famille. Voici par où commencer...

Autrefois, les hommes subvenaient aux besoins de leur famille pendant que les femmes s'occupaient de la maison et des enfants. Bien que diverses questions importantes soient abordées au sein d'un ménage, une femme était peu encline à discuter des finances familiales avec son conjoint, et ce dernier se gardait bien de remettre en question le contenu des boîtes à lunch des enfants.

Aujourd'hui, les Canadiennes sont plus susceptibles de jouer le rôle de soutien de famille au même titre que leur conjoint et les hommes jouent un rôle plus actif dans l'éducation de leurs enfants. Toutefois, la plupart des couples ne sont pas à l'aise d'avoir des discussions sur l'argent ou d'aborder la planification financière à long terme pour leur ménage (sur un pied d'égalité).

Changer cette dynamique peut représenter un défi, en particulier si votre couple est déjà confronté à un stress financier. Néanmoins, il s'agit d'un aspect essentiel afin d'assurer un avenir plus radieux et une sécurité durable pour votre famille.

«Deux têtes valent mieux qu'une», affirme Michelle Rogers1, conseillère à la Financière Sun Life. «Alors, pourquoi ne pas unir vos efforts?»

Voici des conseils qui vous aideront à rendre vos discussions sur les finances harmonieuses, productives et même intéressantes.

1. Prenez de l'assurance en vous renseignant

Souvent, la réticence des gens à avoir des discussions pertinentes sur l'argent s'explique par un manque d'assurance. La solution? Améliorez vos connaissances! «N'hésitez pas à avoir recours aux services d'un conseiller financier. Les conseillers sont là pour vous aider», indique Mme Rogers. «Durant une rencontre avec un client, je consacre près de 80 % de mon temps à le renseigner sur des sujets financiers.» Envisagez de fixer une rencontre individuelle avec votre conseiller pour trouver réponse à vos questions les plus urgentes. Non seulement vous serez plus confiant au moment d'aborder les sujets financiers qui vous tiennent à cœur, mais vous trouverez aussi quelques idées afin d'alimenter vos discussions futures. 

2. Amorcez la discussion par un sujet intéressant

Commencez la discussion en douceur en abordant un sujet qui passionne votre couple, par exemple, épargner en vue de vacances familiales ou de l'achat de votre première maison ou souscrire à un régime enregistré d'épargne-études (REEE) pour un nouveau membre de votre famille. Mettez l'accent sur les avantages liés à la planification financière (notamment vous libérer de vos dettes ou épargner suffisamment d'argent pour prendre votre retraite) et évitez de jeter le blâme sur votre conjoint; cela ne ferait que compromettre la coopération ainsi que la recherche de concessions et de vraies solutions. Voir le verre à moitié plein vous permettra de trouver plus facilement les solutions qui vous permettront d'atteindre la sécurité financière.

3. Fixez un rendez-vous annuel avec votre conjoint

Ce type de discussions peut exiger beaucoup de temps et de patience. La bonne nouvelle? Une fois que les premières étapes sont terminées et qu'un budget et un plan d'épargne ont été établis, la plupart des couples peuvent se contenter de fixer un «rendez-vous annuel» afin de veiller à ce qu'ils demeurent dans la bonne voie pour atteindre leurs objectifs. «La saison des impôts peut être un moment propice pour avoir une telle discussion, puisque vous avez tous vos renseignements financiers à portée de main», indique Mme Rogers. Vous pouvez ainsi facilement faire un suivi des cotisations versées dans votre REER ainsi que de vos progrès dans la réalisation de certains objectifs financiers (épargne-retraite ou épargne-études) sans avoir l'impression d'assurer une microgestion constante. Cela dit, l'ouverture d'esprit est la clé : votre conjoint et vous devez avoir la possibilité d'aborder un sujet financier en tout temps.

4. Établissez vos propres règles

Vous craignez que la planification financière soit associée à une autre liste de règles à suivre? Vous disposez de plus de souplesse que vous le croyez. «Chaque relation est différente», souligne Mme Rogers. «Je crois que les deux conjoints doivent prendre part à la discussion et déterminer leurs responsabilités. Il n'est toutefois pas nécessaire de faire le travail en double.» La meilleure approche à adopter est celle qui convient à votre famille. Votre conjoint et vous pouvez (et devriez) créer une approche personnalisée en fonction de votre situation actuelle et de vos objectifs financiers uniques.  

5. Commencez maintenant

«Si vous reportez toujours vos discussions, car vous ne croyez pas être bien préparé, et que vous vous sentez maintenant prêt... Foncez!», affirme Mme Rogers. «Mieux vaut passer à l'action maintenant que dans un an.» Attendre que le stress financier s'immisce dans votre relation ne vous rendra la tâche que plus difficile. Si vous avez actuellement des préoccupations d'ordre financier, y faire face ensemble pourrait resserrer vos liens. 

Fixer un rendez-vous avec un conseiller est la première étape afin d'assurer un avenir plus radieux à votre famille. «Lorsque vous prenez des mesures préventives [afin de planifier votre avenir financier], vous contribuez à la réussite de votre relation», affirme Mme Rogers. «Peu importe votre âge, commencez maintenant!»

Autres articles intéressants sur les finances familiales

1 Michelle Rogers, CFP*, conseillère Financière Sun Life

* Les fonds communs de placement sont offerts par Placements Financière Sun Life (Canada) inc.

La Sun Life du Canada, compagnie d'assurance-vie est membre du groupe Financière Sun Life.

Articles Connexes