Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Vie financière

31 décembre 2017

Comment se remettre d'un abus de dépenses pendant les Fêtes?

Un abus de dépenses vous a-t-il laissé avec un douloureux mal de portefeuille? Les conseils que voici vous aideront à vous remettre – et à empêcher de futurs abus.

Ah, janvier… le football, les nouveaux départs et les effrayants comptes de carte de crédit!

«Sur le plan psychologique, le magasinage peut procurer beaucoup de plaisir», écrit Sarah Milton, auteure du blogue retirehappy (en anglais seulement). «Il y a quelque chose de très festif à déambuler au chaud, dans un endroit bien éclairé, en choisissant des cadeaux pour les gens qu’on aime tandis qu’on gèle dehors. L’ennui, c’est que le bel endroit chaleureux, conjugué à notre élan de générosité, nous incite souvent à dépenser plus que prévu.»

Si un abus de dépenses pendant les Fêtes vous a laissé avec un énorme mal de portefeuille, voici quelques moyens intelligents de guérir et d’éviter toute rechute à l’avenir.

Se remettre d’un abus de dépenses… ou de dettes

  • Rangez vos cartes de crédit – Congelez-les dans un bac à glaçons, si nécessaire. Plus il sera difficile d’y accéder, mieux vous résisterez à l’envie pressante de les utiliser. Ne les replacez pas dans votre portefeuille avant d’en avoir réglé le solde.
  • Remboursez d’abord les cartes dont le taux d’intérêt est le plus élevé. Vous ne connaissez pas les taux d’intérêt de vos cartes de crédit? C’est le temps idéal pour vous renseigner, mais, attention, vous pourriez avoir un choc!
  • Une autre manière de régler vos dettes de cartes de crédit tout en modifiant votre comportement consiste à adopter la méthode de remboursement «boule de neige» (qui semble indiquée pour la saison). Le blogue Canadian Budget Binder (en anglais seulement) vous propose de régler le paiement minimum de chacune de vos cartes à part celle affichant le solde le plus bas, puis d’affecter chaque sou disponible à ce dernier solde jusqu’à ce que vous l’ayez réglé. Ensuite, réaffectez vos sous disponibles à la prochaine carte affichant le solde le moins élevé jusqu’à ce que vous l’ayez réglé… et ainsi de suite. Vous devriez constater des améliorations rapidement, ce qui vous encouragera à maintenir ce comportement positif.
  • Facilitez-vous les choses – Établissez des paiements automatiques directement de votre compte bancaire à votre carte de crédit.
  • Éloignez-vous du centre commercial! – Débarrassez-vous des circulaires annonçant les ventes du lendemain de Noël avant même de les consulter, et consacrez votre 26 décembre à faire quelque chose de constructif comme le ménage du garage (si la température le permet) ou celui de l’armoire de la salle de bain. Si cela vous semble trop fastidieux (par opposition à la tâche toujours réjouissante de faire la queue pendant des heures et d’affronter des foules dans les grandes surfaces), prévoyez une journée pyjama que vous passerez à regarder des films et à boire du chocolat chaud. Ou encore passez la journée à l’extérieur en famille.

Conseils pour faire ses achats des Fêtes sans s’endetter

  • Dressez votre liste d’achats puis déterminez votre budget en fonction de vos moyens et tenez-vous-y. Et quand vous avez fini, vous avez fini – oubliez les petits extras qui s’additionnent si rapidement. «On dit que le père Noël fait une liste et la vérifie deux fois... voilà une bonne manière de faire, indique Sarah Milton. En sachant à qui vous destinez vos achats et combien vous souhaitez dépenser, vous pourrez mieux déterminer ce que vous pouvez acheter.»
  • Si vous avez une grande famille ou de nombreux amis, proposez une pige au lieu d’acheter des cadeaux à tous. Vous pouvez faire cette pige au repas de l’Action de grâce.
  • Donnez-vous assez de temps pour penser à vos cadeaux et les fabriquer, au lieu de dépenser votre argent en achats de dernière minute. Vous n’avez pas besoin d’être super talentueux – il existe un tas de bonnes idées de cadeaux, faciles à réaliser, qui n’exigent pas de maîtriser l’art de la cuisine ou de la couture ni même du pistolet à colle.
  • Commencez votre magasinage tôt pour pouvoir profiter des aubaines.
  • Donnez du temps en cadeau : rédigez des bons-cadeaux pour accompagner un parent ou un ami âgé à l’épicerie, garder les enfants d’une jeune famille, couper le gazon ou pelleter la neige chez un voisin qui a mal au dos, ou faire des courses pour un ami qui manque de temps.

Sarah Milton résume ainsi sa conception des dépenses des Fêtes : «Que vous aimiez acheter des cadeaux extravagants pour un grand nombre de personnes ou fabriquer des cadeaux spéciaux pour un groupe choisi, peu importe, tant que cela vous rende heureux, convienne à votre budget et ne vous laisse pas ruiné en janvier.»

Articles Connexes