Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Vie financière

25 septembre 2018

5 astuces pour économiser en vue des études de votre enfant

Vous souhaitez mettre toutes les chances du côté de votre enfant et qu’il fasse de bonnes études. Voici quelques conseils pour y parvenir.

«Lorsque vous devenez parent, vous avez à cœur de faire ce qu’il y a de mieux. Votre enfant a énormément de potentiel, et c'est dur d'apprendre que vous n’aurez peut-être pas les moyens de payer ses études», affirme Mike Maloney, un père qui habite à Saint John au Nouveau-Brunswick et qui a commencé à épargner en prévision des études de son fils Simon quand ce dernier n'avait que quelques mois.

Mais comment réussir à amasser de l’argent pour quelque chose qui semble si loin, alors que d’autres dossiers plus urgents, tels que la rénovation de la cuisine, les voyages en famille et les cotisations à votre propre REER, requièrent aussi votre attention?

Sarah Deveau, auteure des livres Money Smart Mom: Financially Fit Parenting et Sink or Swim: Get Your Degree Without Drowning in Debt, présente ici des idées astucieuses pour mettre de l'argent de côté en prévision des études de votre enfant.

1. Ouvrez un régime enregistré d’épargne-études (REEE)

Mme Deveau explique qu'un REEE constitue la façon la plus simple d’amasser et de faire croître un capital en vue des études de votre enfant. «Ce que plusieurs parents ne comprennent pas, c’est que le REEE est souple», précise-t-elle. Si vous n’êtes pas prêt à investir 20 ou 50 $ par mois, attendez de recevoir un cadeau en argent de grand-maman ou bien d’obtenir une hausse de salaire ou une prime au travail. Vous pourrez alors effectuer un versement unique.»

2. Effectuez des versements automatiques

Si vous pouvez vous engager à des contributions régulières, demandez à votre institution financière de prélever sur votre compte d’épargne des versements périodiques qui seront affectés à votre REEE. «Certains parents versent au REEE le montant mensuel de l’allocation canadienne pour enfant, qui, souvent, est déjà directement déposé sur leur compte bancaire», mentionne Mme Deveau.

C’est de cette façon que John Elliot a décidé de cotiser au REEE de ses deux enfants. «Nous avons fait en sorte que nos cotisations soient versées une journée ou deux après que nous ayons reçu la prestation. Ainsi, nous n'avons plus à y penser.»

3. Pensez à l’argent qui repose dans le coffre à jouets

Si vous avez tendance à jeter ou à donner les vieux jouets et les vêtements usés, vérifiez d’abord dans quel état ils sont et voyez si certaines choses pourraient être vendues dans un dépôt-vente ou dans une vente-débarras. Non seulement vous désencombrerez la salle de jeux, mais vous disposerez peut-être de sommes additionnelles à investir.

4. Réduisez vos dépenses de façon créative

Qu’il s’agisse des centres récréatifs, des jeux vidéo, des cours de gymnastique ou des fêtes d’enfants élaborées, Mme Deveau souligne qu’il est toujours possible de réduire les dépenses. «Prenons par exemple les 200 $ que vous comptiez dépenser pour organiser l’anniversaire de votre enfant. Songez à ramener les frais de la fête à 100 $ et à investir le reste dans un REEE. Un montant de 120 $ figurera immédiatement au compte sans que vous ayez eu à sacrifier la fête.»

Épargnez encore davantage en faisant votre propre gâteau au lieu de le commander à la pâtisserie ou en organisant la fête à la maison au lieu de louer une salle.

5. Mettez votre famille à contribution

Mme Deveau recommande de proposer aux membres de la famille d’offrir en cadeau des «expériences» telles qu’un camp de soccer ou des cours de natation plutôt que des jouets. «Ces expériences sont plus mémorables que des jouets qui risquent d'être perdus ou brisés. Vous pouvez alors verser le montant que vous auriez dépensé pour ces cours ou ces activités dans un REEE et ainsi épargner en vue des études des enfants», conclut-elle. Vous pouvez aussi encourager les grands-parents qui souhaitent contribuer à ouvrir un compte REEE au nom de votre enfant.

Série de courriels gratuits Fonder une famille

Que vous soyez sur le point d’accueillir votre premier enfant ou d’agrandir votre famille, vous vivrez bientôt une expérience inoubliable. Nous sommes heureux de vous proposer pendant quatre jours une série de courriels gratuits sur le sujet. Inscrivez-vous aujourd’hui pour savoir comment vous préparer financièrement à l’arrivée de bébé.

Commencez maintenant

Articles Connexes