Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Vie financière

01 juin 2011

Changements au RPC – incidence sur les «boomers»

On entreprend un remaniement sur six ans du RPC afin de mieux tenir compte des choix des Canadiens quant au mode de vie, au travail et à la retraite.

Nous nous y attendions. Cela fait des années qu’on parle de la possibilité que le Régime de pensions du Canada (RPC) pourrait ne pas suffire à la demande. Et bien que les représentants du gouvernement maintiennent qu’il y a suffisamment d’actif dans le régime pour fournir des prestations, le gouvernement a décidé d’apporter des changements, réalisant qu’une vague de baby-boomers atteindra bientôt 60 ans et pourrait commencer à toucher des prestations.

Dites bonjour au nouveau RPC.

Le remaniement, qui s’étalera sur six ans, a commencé le 1er janvier 2011 lorsque plusieurs changements sont entrés en vigueur. Selon le gouvernement, le nouveau RPC amélioré, selon votre point de vue, bien sûr, a été modifié «pour mieux tenir compte des choix faits par les Canadiens en ce qui concerne leur mode de vie, leur carrière ou leur retraite».

En bref, les changements seront avantageux pour les personnes qui décident de commencer à toucher les prestations du RPC après 65 ans.

En quoi cela vous touche-t-il? Comme de nombreux Canadiens, vous espérez peut-être que le RPC fournisse une partie importante de votre revenu de retraite. Peut-être recevez-vous déjà des prestations du RPC.

Peu importe votre situation, les changements soulèvent certainement quelques questions. Devrez-vous reporter votre retraite? Que se passe-t-il si vous touchez déjà des prestations? Quel est le meilleur moment pour commencer à recevoir les prestations?

En examinant les changements de plus près, vous aurez une meilleure idée de leurs effets sur votre situation et des décisions que vous aurez peut-être à prendre. La Financière Sun Life a conçu un calculateur qui vous aidera à effectuer les calculs.

Ceux qui commencent tôt auront… des prestations réduites

Des facteurs de rajustement révisés font en sorte qu’il est encore plus avantageux d’attendre après 65 ans pour demander les prestations du RPC, mais ils ont des répercussions négatives sur les personnes qui commenceront à toucher les prestations du RPC plus tôt. Le facteur de réduction des prestations dans le cas d’une demande anticipée passera de 0,5 % à 0,6 % par mois. Cependant, le facteur d’augmentation des prestations dans le cas d’une demande présentée après 65 ans passera de 0,5 % à 0,7 % par mois. Ces changements seront apportés graduellement de la façon suivante :

Rajustement mensuel aux prestations du RPC

Âge au debut du versement

2010

2011

2012

2013

2014

2015

2016 et après

60 à 64 ans -0.50% -0.50% -0.52% -0.54% -0.56% -0.58% -0.60%
65 ans 0.00% 0.00% 0.00% 0.00% 0.00% 0.00% 0.00%
66 à 70 ans 0.57% 0.64% 0.70% 0.70% 0.70% 0.70% 0.70%

 

Vous pouvez toucher des prestations du RPC tout en continuant de travailler

À compter du 1er janvier 2012, le critère de cessation du travail sera éliminé. Il ne sera donc plus nécessaire d’arrêter de travailler avant de demander la pension du RPC. Tout Canadien de plus de 60 ans pourra toucher des prestations du RPC s’il a cotisé au régime pendant ses années actives.

Si vous décidez de recevoir des prestations du RPC tout en continuant de travailler

La prestation après-retraite entre en vigueur le 1er janvier 2012. Les Canadiens qui décident de demander la pension du RPC et de continuer à travailler pourront accumuler d’autres droits au titre du régime. Les travailleurs doivent cotiser au RPC jusqu’à l’âge de 65 ans. Mais par la suite, ils peuvent choisir de continuer à cotiser au régime jusqu’à 70 ans en vue d’augmenter leurs prestations.

Augmentation de la période d’exclusion des années de faible revenu = augmentation probable du montant des prestations

Service Canada exclut actuellement les années de faible revenu à raison de 15 % des années de travail lors du calcul du montant des prestations du RPC. Ce pourcentage augmentera à 17 % en 2014.

Par exemple, si une personne travaille pendant 47 ans (18 à 65 ans), 15 % équivaut à 7,05 années. À 17 % en 2014, le nombre d’années de faible revenu exclues du calcul sera de 7,99 années, soit presque une année de plus. Si une personne travaille pendant 25 ans, 15 % représente 3,75 années ou 4,25 années en 2014 lorsque le pourcentage augmentera à 17 %.

Nous pouvons vous aider à comprendre les effets de ces changements

Les répercussions que les changements au RPC auront sur vous dépendent de votre situation relative au travail, de votre épargne et de vos objectifs de retraite.

Il est important de noter que ces changements ne vous touchent pas si vous avez commencé à recevoir les prestations du RPC avant le 31 décembre 2010 et que vous ne reviendrez pas sur le marché du travail. De plus, les changements ne s’appliquent pas aux prestations du Régime de rentes du Québec.

 

Articles Connexes