Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Vie financière

07 septembre 2016

8 trucs pour se marier sans se ruiner

Certes, l’amour est aveugle, mais quand vient le temps de planifier un mariage, mieux vaut savoir compter pour ne pas vous retrouver sur la paille après la cérémonie.

Plus de 22 400 mariages ont été célébrés au Québec en 2014[1]. Selon les sondages, on dépenserait environ 17 000 $ pour cette journée bien spéciale, en comptant les alliances, le voyage de noces et une centaine d’invités[2].

Vous trouvez ça cher? Pourtant, en réalité, ce l’est encore plus! Dans les faits, on se rapproche plutôt de la somme de 25 000 $, selon Marie-Fée Sanchez, planificatrice de mariages chez Mademoiselle M, à Québec. «Le nombre d’invités est ce qui pèse le plus lourd dans la facture, mais plusieurs autres éléments font aussi gonfler la note», précise-t-elle. Voici donc des conseils pour vous aider à ne pas perdre le contrôle de votre budget.

Préparez un budget détaillé

Prévoir un budget global sans se fixer de limites pour chacun de ses éléments est la meilleure façon de le dépasser. «Par exemple, si l’on prévoit dépenser 17 000 $ sans détailler cette somme, on risque d’avoir de bien mauvaises surprises au bout du compte», dit Marie-Fée Sanchez. Elle recommande aussi d’aller rencontrer les fournisseurs afin de mieux déterminer ses besoins et de trouver des solutions adaptées à son budget.

Les invités : coupez la poire en deux

Va-t-on inviter la kyrielle des cousins et cousines, avec leurs conjoints et leurs enfants? La vieille tante Jacqueline, qu’on n’a pas vue depuis 15 ans? Si l’on n’y prend pas garde, le nombre d’invités peut vite monter en flèche… et votre portefeuille, se vider!

«Pour éviter les chicanes de famille et les choix déchirants, on peut convier à la cérémonie et au repas les personnes les plus proches, et inviter les autres à se joindre à la fête un peu plus tard, lors de la soirée dansante», conseille Marie-Fée Sanchez.

Choisissez la formule et la date

Un repas de plusieurs services dans un hôtel peut s’avérer bien plus coûteux qu’un buffet ou un cocktail dînatoire préparé par un traiteur et servi dans une salle de réception. Choisir une date de mariage en dehors des périodes les plus achalandées (de mai à octobre) peut aussi être plus économique.

Faites-le vous-même

Pour la décoration et les cadeaux d’invités, Pinterest est une excellente source d’inspiration, proposant souvent des tutoriels pour confectionner les choses soi-même. «Mais c’est aussi une arme à double tranchant», prévient Marie-Fée Sanchez. Attention aux grands et ravissants drapés qui font exploser la facture, ainsi qu’aux centres de table composés de fleurs (de 100 à 125 $ chacun environ). On peut limiter les dépenses en alternant un centre de table avec un autre type de décoration (bougies, galets colorés dans des pots Mason, etc.).

Faites jouer vos contacts

Vous avez un neveu DJ ou un beau-frère graphiste? C’est le moment de les appeler! Même chose si l’un de vos amis a des contacts dans l’hôtellerie ou chez un fleuriste : des coups de fil qui peuvent vous faire économiser des centaines, voire des milliers de dollars.

Magasinez sur Internet

Même les planificateurs professionnels font leurs achats sur Internet. «On y trouve de tout et souvent à très bon prix. On peut y faire de belles économies sur les robes des demoiselles d’honneur, par exemple. Cela vaut la peine de fouiller», dit Marie-Fée Sanchez.

Faites affaire avec un planificateur de mariage

Eh oui, embaucher un planificateur peut vous faire économiser gros. «Nous connaissons les fournisseurs, et puisque nous avons un gros volume, nous sommes mieux placés pour négocier», affirme Marie-Fée Sanchez. Sans parler du gain de temps et du stress évité. Plusieurs types de forfaits sont possibles. Chez Mademoiselle M par exemple, il en coûte 1 500 $ plus taxes pour la coordination le jour de la cérémonie (10 heures), et 5 500 $ plus taxes pour l’organisation complète du mariage, un travail qui peut s’étirer sur plusieurs mois, voire plus d’un an. Entre les deux, on retrouve des forfaits qui s’adaptent aux besoins des futurs époux, débutant généralement à environ 110 $ l’heure.

D’autres secrets pour économiser

  • Envoyez les invitations par courriel : pas de frais d’impression ni de frais de poste. Une jolie photo des futurs mariés, un message bien tourné et le tour est joué!
  • Renseignez-vous auprès des écoles de musique de votre région, pour dénicher un orchestre à prix d’ami.
  • Faites affaire avec des fournisseurs hors des centres urbains, souvent moins chers.
  • Optez pour une salle où l’on peut apporter son vin et ses boissons et négociez les frais de débouchage, qui peuvent aller de 3 $ à 15 $ la bouteille.
  • Demandez des tables rectangulaires plutôt que rondes, car elles peuvent accueillir plus d’invités. Moins de tables… moins de décoration!

Pour en savoir plus :

Blogue Crazy in Love :
http://crazyinlove.ca/category/le-coin-des-maries/

Pour tout savoir sur le mariage, Canal Vie
http://www.canalvie.com/couple/mariage


1 Institut de la statistique du Québec.

2 Selon un sondage réalisé en 2014 par les magazines Weddingbells et Mariage Québec.

Articles Connexes