Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Vie financière

25 septembre 2017

5 stratégies gagnantes pour faire face à une perte d'emploi

Perdre son emploi peut être une expérience pénible. Toutefois, lorsqu'une porte se ferme, une autre peut s'ouvrir. L'important, c'est de se préparer à frapper avant d'entrer.

J’ai perdu mon emploi trois fois, donc je sais à quel point cela est pénible. Toutefois, malgré l'intensité des émotions qui accompagnent souvent l'un des changements les plus importants dans une vie, on peut ne pas perdre pied. En fait, pour bien des gens, la perte de leur emploi est l'une des expériences les plus libératrices qu'ils aient vécue.

La première fois qu'on m'a remercié de mes services, ce fut tout un choc. J'étais profondément blessé. Comment une compagnie à qui j'avais tant donné pouvait-elle me montrer ainsi la porte? Même si on dit toujours qu'il n'y a rien de personnel dans cette décision, il est difficile de ne pas en faire une affaire personnelle. Cela m’a tellement blessé que j'ai juré de ne plus jamais me faire prendre par surprise.

Nous sommes tous différents et notre état d'esprit influe grandement sur la façon dont nous réagissons à un congédiement. Se remettre les idées en place est plus facile pour certains que pour d'autres. J'ai eu de la chance. J'ai cherché de l'aide et je me suis retrouvé dans le bureau d'un conseiller en réorientation professionnelle; cette décision porte fruit encore aujourd'hui.

Dennis Hobbs est le vice-président des services à la clientèle du groupe Eisen Consulting Group. Cette firme fait partie des nombreuses organisations qui offrent un soutien à la réorientation professionnelle aux personnes qui se retrouvent subitement sans emploi et qui se trouvent souvent en état de choc. M. Hobbs est la personne que vous rencontrez juste après avoir reçu la nouvelle qu'on n'a plus besoin de vos services. «Lorsque vous perdez votre emploi, soyez égoïste, car c'est de vous dont il s'agit» affirme M. Hobbs. «Cherchez à savoir tout ce que vous pouvez sur les raisons de votre congédiement, acceptez la responsabilité des éléments que vous pouvez maîtriser et laissez tomber les autres. Puis tournez la page et prenez-vous en main.

Voici 5 stratégies que suggère Dennis Hobbs pour faire face à une perte d'emploi :

  1. Accordez-vous du temps si vous le pouvez
    Soyez poli, mais évasif, lorsque des amis s'empressent de vous proposer des possibilités d'emploi. Accordez-vous du temps pour analyser le plus objectivement possible ce qui s'est passé et pour prendre une décision informée et réaliste au sujet de votre avenir. Éloignez-vous pendant un certain temps, sans vous sentir coupable, et faites les choses que vous remettiez toujours à plus tard parce que votre ancien emploi ne vous en laissait pas le temps.
  2. Faites le point sur votre situation personnelle
    Réexaminez vos finances, vos compétences, votre situation familiale et vos objectifs de carrière. Voyez quelle est votre marge de manoeuvre – combien de temps pouvez-vous être sans emploi avant que cela se répercute sur votre style de vie? Faire le point sur votre situation personnelle vous mettra dans le bon état d'esprit pour aller de l'avant.
  3. Réglez les choses avec votre employeur
    Si possible, essayez de le faire amicalement. Cela portera fruit surtout sur le plan du soutien et des recommandations que vous pourriez obtenir de lui, ce qui contribuera à un retour plus rapide au travail pour vous.
  4. Soyez réaliste sur ce que vous pouvez accomplir et quand
    Il est possible que vous ayez besoin d'aide pour cela, surtout si votre perte d'emploi est survenue après une période d'émotions ou d'ambiguïté. Une formation, l'obtention d'un diplôme ou le perfectionnement de vos compétences peut prendre du temps; alors faites en sorte que vos plans soient réalistes.
  5. Mettez au point votre plan de marketing avant de commencer votre recherche d'emploi Vous aventurer dans le marché concurrentiel d'aujourd'hui sans avoir un message clair et convaincant ne vous apportera que des déceptions et vous fera perdre votre temps. Demandez aux personnes qui font partie de votre réseau des commentaires sur votre plan avant de demander des recommandations.

Si ma première perte d'emploi a été difficile, les deux autres ont été du gâteau. Les clichés sont vrais : quand se ferme une porte, une autre s'ouvre, mais l'important c'est de se préparer à frapper avant d'entrer. Quelqu'un a dit un jour : «90 % du succès est attribuable non pas au fait de se présenter, mais de se présenter préparé». Si vous avez perdu un emploi, vous savez exactement de quoi je parle. Sinon, suivez ce conseil et préparez-vous.

Enfin, pour ceux qui sont actuellement en cours de réorientation professionnelle : accrochez-vous, vous allez vous en sortir. «Les gens réagissent de multiples façons à une perte d'emploi, mais ils en arrivent tous à peu près à la même conclusion lorsqu'ils ont trouvé un nouvel emploi» explique M. Hobbs. «La plupart disent que ce nouvel emploi leur convient tellement mieux qu'ils ne peuvent pas s'imaginer pourquoi ils étaient si angoissés au départ.»

Articles Connexes