Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Vie financière

19 septembre 2018

5 façons d’économiser sur la prochaine fête d’anniversaire de votre enfant

Les fêtes d’anniversaire des enfants n’ont pas besoin d’être exceptionnelles ni coûteuses. Voici quelques trucs simples et ingénieux pour que votre prochaine fête d’enfants vous coûte moins cher.

Vous sentez-vous forcé d’organiser pour vos enfants des fêtes d’anniversaire extravagantes, parfaites... avec thème, destination, divertissement, sacs-cadeaux hors du commun et traiteur? Sentez-vous que vous devez égaler, voire surpasser les fêtes somptueuses d’autres enfants? Aussi amusantes et éclatantes qu’elles paraissent, une ou deux heures à peine de ce type de fêtes dignes de Pinterest et d’Instagram creuseront un énorme trou dans votre portefeuille.

Contrairement à ce que certains médias sociaux vous feront croire, toutefois, il n’est pas nécessaire de dépenser une fortune pour organiser une fête formidable pour votre petit. Vous verrez qu’au final il est payant de refuser l’extravagance. Voici quelques moyens simples d’économiser sur la prochaine fête d’anniversaire de votre enfant.

1. Inviter seulement quelques amis

Vous n’avez pas à inviter toute la classe. Réfléchissez à ce qu’il en coûtera par invité et multipliez ce chiffre par le nombre d’écoliers dans la classe de votre enfant. Gardez à l’esprit aussi que votre rejeton n’est pas nécessairement copain avec toute la classe. Certains parents fixent le nombre d’invités d’après l’âge et inviteront, par exemple, six enfants pour les six ans de leur enfant. Faites les choses simplement en envoyant des invitations aux parents des meilleurs amis de votre enfant. Vous pouvez même vous éviter des frais d’impression en transmettant vos invitations par courriel.

2. Faire soi-même la décoration et la cuisine

Il ne manque pas de tutoriels sur Internet ou les médias sociaux pour vous montrer comment économiser en réalisant vous-même tous les éléments de votre fête. Une simple recherche sur Google vous permettra de trouver des ateliers de décoration de biscuits, des conseils pour faire le gâteau et toutes sortes d’autres choses à faire vous-même comme les décorations, les accessoires et les jeux. Réfléchissez aussi à la possibilité de préparer les sacs-cadeaux à l’ancienne, particulièrement pour les plus petits. Une gâterie, un ballon et quelques articles du magasin à un dollar impressionnent encore.

3. Demander aux enfants ce qu’ils veulent pour leur fête

Avant de vous lancer tête baissée dans l’organisation d’une fête somptueuse, commencez par chercher à savoir ce que votre enfant désire pour son anniversaire. C’est son grand jour après tout, pas le vôtre. Veut-il réellement une fête d’anniversaire thématique (princesses, licornes, super héros, etc.) avec amuseurs et mises en scène? Vous pourriez être surpris d’apprendre qu’il souhaite simplement passer du temps avec ses amis et manger de la pizza et du gâteau. S’il veut quelque chose de plus sophistiqué, informez-le du budget prévu et du coût des divers éléments des festivités. C’est une excellente manière de le faire participer au processus de planification de la fête et de le renseigner sur la responsabilité en matière financière (en anglais).

4. Faire des dépenses importantes uniquement à des dates charnières

Vous souvenez-vous de toutes vos propres fêtes d’anniversaire? Non? Votre enfant risque de ne pas se souvenir des siennes non plus. Par conséquent, si vous vous sentez l’envie d’organiser une fête d’anniversaire somptueuse, vous pourriez décider de fêter en grand une date charnière. Qu’il s’agisse d’un voyage à Disney World, d’un week-end luxueux au spa ou d’une fête qui déménage avec un DJ, gâtez votre enfant lorsqu’il atteint un âge significatif –13 ou 16 ans, par exemple – et tenez-vous-en à des fêtes plus sages pour les autres anniversaires.

5. Demander à la famille et aux amis de cotiser à un REEE

Au lieu de donner à votre enfant des cadeaux d’anniversaire qui deviendront vite désuets, brisés ou encombrants, invitez votre famille et vos amis proches à cotiser à un régime enregistré d'épargne-études (REEE). De quoi s’agit-il? Un REEE est un régime qui vous permet d’épargner à l’abri de l’impôt pour les études postsecondaires de votre enfant. L’avantage fiscal survient lorsque vous retirez l’argent, car il sera imposé à votre enfant, ayant un faible revenu ou pas de revenu du tout, plutôt qu’à vous. De plus, le gouvernement versera une cotisation représentant 20 % de vos cotisations annuelles jusqu'à concurrence de 500 $ par année et un maximum cumulatif de 7 200 $ par enfant bénéficiaire. Vous obtenez un coup de pouce de plus de sept mille dollars – plus tout revenu que les fonds produisent pendant qu’ils sont placés dans le régime.

Vous avez peur que votre enfant juge cette idée stupide? Les bébés et les bambins n’en feront certainement pas une montagne. Mais si vos enfants, surtout vos adolescents veulent des présents tangibles, demandez à vos proches de verser une partie de leur budget-cadeau dans le REEE et d’acheter avec le reste un présent que le fêté pourra déballer.

Il est possible que vos petits ne saisissent pas les avantages d’un REEE pour le moment, mais ils vous remercieront plus tard, particulièrement si cela les aide à éviter une dette étudiante.

  • Voulez-vous savoir combien il vous en coûtera pour le cégep ou l’université? Vous pouvez utiliser gratuitement notre calculateur REEE. Vous aurez ainsi une idée de ce que vous devrez épargner pour vous aider vos enfants à payer leurs études.

Articles Connexes