Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Auto et maison

05 juin 2017

Déménager sans souci avec les bonnes assurances

Vous allez bientôt déménager et pensez avoir tout prévu pour une installation en douceur dans votre nouveau logis. Mais avez-vous toutes les assurances qu’il vous faut pour vous avoir l’esprit tranquille?

Comme environ 200 000 Québécois, Annie a déménagé le 1er juillet dernier. Puisqu’elle a pu obtenir les clés de son nouvel appartement avant le jour J, elle a commencé à y apporter quelques effets. Mais plusieurs de ces biens ont été volés, dont un téléviseur tout neuf, avant qu’elle emménage à sa nouvelle adresse… «Heureusement, j’étais couverte par mon assurance habitation», dit-elle, soulagée. Avec la somme versée par son assureur, elle a donc pu se racheter un nouveau téléviseur.

Pendant la période des déménagements, bien des mésaventures se produisent. Si comme Annie vous êtes bien assuré, pas de souci. Sinon, lisez ce qui suit…

Une assurance habitation avant, pendant et après le déménagement

C’est l’assurance habitation qui vous couvrira en cas de pépin avant, pendant et après le déménagement, peu importe le type de logement, que vous soyez propriétaire ou locataire. «Il faut savoir que ce type d’assurance prévoit une couverture de 30 jours entre l’ancienne et la nouvelle adresse», explique Line Crevier, responsable des affaires techniques et du Centre d’information sur les assurances du Bureau d’assurance du Canada. Vos biens seront donc automatiquement protégés aux deux endroits.

Si votre le déménagement nécessite plus de 30 jours, par exemple si vous habitez dans votre nouvelle maison en attendant de vendre l’ancienne, il faudra faire ajuster votre contrat d’assurance.

«En tout état de cause, la première chose à faire dès que vous connaissez votre nouvelle adresse est de contacter votre assureur, afin de mettre à jour votre assurance habitation et de vérifier si les avenants sont adaptés aux caractéristiques du nouveau logement», précise Line Crevier.

Par exemple, si vous emménagez dans un demi-sous-sol alors que vous habitiez un deuxième étage, vous êtes plus à risque de subir des refoulements d’égout. Vous emménagez avec votre conjoint? Vous avez acheté de nouveaux meubles? Votre assureur fera le point sur les changements intervenus dans votre situation et adaptera votre contrat en conséquence.

Si par malchance un ami se blesse pendant qu’il vous aide à transporter vos meubles, sachez que votre assurance habitation comprend un volet responsabilité civile qui vous couvrira si vous êtes tenu responsable des blessures ou des dommages subis.

Si un bien est endommagé pendant le déménagement, c’est l’assurance du déménageur professionnel qui couvrira les dégâts jusqu’à un certain point. Au-delà, votre assurance habitation peut prendre le relais. Si c’est l’un de vos amis qui a laissé échapper votre ordinateur, tout dépendra de votre contrat. Selon que vous aurez souscrit un contrat tous risques ou à risques désignés, une couverture pourrait être prévue ou non.

Pour en savoir plus sur l'assurance habitation

Protégez vos proches grâce à la protection hypothécaire

Vous venez tout juste d’acheter votre première propriété? Bravo! Maintenant, il faut penser à vous protéger, vous et votre famille. La protection hypothécaire est composée de deux éléments :

  1. L'assurance-vie peut être temporaire et couvrir la durée de votre prêt hypothécaire. Elle peut aussi être permanente et durer toute votre vie. Dans les deux cas, elle peut aider votre famille à garder un toit sur la tête si vous décédez avant que votre prêt hypothécaire ne soit remboursé.
  2. L'assurance maladies graves prévoit un versement forfaitaire si vous souffrez d'une des affections couvertes. Vous pouvez ensuite utiliser ce montant pour payer votre prêt hypothécaire ou toute autre dépense.

Avant de déménager

  • Avisez votre assureur dès que vous connaissez la date de votre déménagement et votre nouvelle adresse.
  • N’oubliez pas de lui communiquer tout changement dans votre situation personnelle (en couple ou célibataire, etc.), ainsi que les caractéristiques de votre nouveau logement.
  • Réévaluez la valeur de vos biens si vous avez acheté de nouveaux meubles.

Articles Connexes