Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Auto et maison

26 septembre 2017

Conseils sur la santé et la sécurité lors de rénovations

Vous prévoyez entreprendre des rénovations importantes à la maison? Voici comment protéger votre famille des risques pour la santé.

Sharon Zupancic et son conjoint ont longuement planifié chacune des étapes de la rénovation de leur maison. Pendant les rénovations de l’étage, réalisées sur une période d'un an, toute la famille vécu au rez-de-chaussée. Et, puisque Sharon est tombée enceinte pendant les travaux et qu’elle avait déjà un fils de trois ans débordant d’énergie, les travaux devaient donc être les plus sécuritaires possible.

L’étage a doncété complètement scellé pour éviter que la poussière et les vapeurs ne s’infiltrent au rez-de-chaussée. «Nous avons complètement scellé l’étage avec du plastique», explique Mme Zupancic. «Puis, quand les planchers ont été sablés, nous avons quitté la maison pendant toute la fin de semaine.»

Mme Zupancic et son conjoint avaient aussi convenu de faire le gros des travaux pendant l’été, alors qu’il est possible d’ouvrir les fenêtres et de réaliser les travaux salissants à l’extérieur.

Prendre les moyens pour se protéger

Les projets de rénovation domiciliaire peuvent représenter certains de risques pour la santé. D’abord, la poussière générée par le sablage, par la pose d’isolant et des cloisons sèches et par l’application et le sablage du plâtre, peut irriter les voies respiratoires de ceux qui ont des problèmes pulmonaires, comme l’asthme. La pose de planchers peut aussi créer des problèmes de santé puisque, selon Connie Wong, coordonnatrice, qualité de l’air, à l’Association pulmonaire, de Toronto, «l’enlèvement des moquettes libère des volumes considérables de particules qui se fraient un chemin jusqu’aux poumons, tandis que la pose de planchers exige parfois l’utilisation de colles et d’adhésifs puissants qui peuvent dégager des gaz et des vapeurs qui entraîneraient vertiges, fatigue et nausée.»

La peinture contient aussi des composés organiques volatils (COV), produits chimiques organiques libérés sous forme de gaz et qui causent fatigue, maux de tête, nausée et irritation de la peau et des poumons. De plus, les diluants pour peintures, les décapants et les vernis contiennent tous des solvants qui peuvent irriter les poumons et la peau, et causer des maux de tête et des vertiges.

Ne pas s’exposer à ces irritants est sans conteste une bonne idée, surtout si vous avez des enfants.

7 conseils pour rénover en toute sécurité

  1. Obtenez les permis nécessaires et assurez-vous que les entrepreneurs engagés sont agréés par les organismes compétents en matière de sécurité de votre province.

  2. Protégez-vous. "Un masque bien ajusté, des gants et des lunettes de protection peuvent vous protéger des irritants générés par les travaux de rénovation», affirme Mme Wong. 

  3. Aérez. Ouvrez les fenêtres et utilisez des ventilateurs pour que l’aire de travail soit bien ventilée et que le volume d’irritants et de vapeurs ne soit pas trop élevé. Travailler pendant l’été facilite beaucoup les choses.

  4. Passez au vert. Choisissez les peintures, les diluants, les vernis et les nettoyants les plus écologiques possible, c’est-à-dire les peintures sans COV, les diluants à base d’eau et les produits étiquetés "verts".

  5. Si possible, faites les travaux salissants dehors – dans l’allée, dans la cour ou sur le balcon. Vous pourriez aussi installer un paillasson pour s’essuyer les pieds. Ainsi, moins de substances toxiques se fraieront un chemin jusque dans la maison.

  6. Quittez la maison pendant certains travaux. Si vous devez sabler, décaper, peindre ou vernir, faites en sorte que les membres de votre famille ne soient pas à la maison pour qu’ils n’inhalent pas de vapeurs toxiques, suggère Mme Zupancic.

  7. Pour certains matériaux, obtenez une aide professionnelle. Si vous découvrez une substance qui vous paraîtrait dangereuse, comme de l’amiante ou de la moisissure, faites-la enlever par des experts.

Mme Zupancic recommande aussi de surveiller étroitement tout entrepreneur que vous engageriez. Si vous ne souhaitez pas que la pagaille s’installe dans votre maison, demandez expressément que l’aire de travail soit scellée et que des bâches ou des ventilateurs soient installés. Par la suite, soyez attentif, même si cela signifie de vous absenter du travail pendant quelques heures au début des travaux.

«Vous devez surveiller les gens, même les plus expérimentés», précise Mme Zupancic, qui ajoute qu’elle a eu la chance de rester à la maison pour observer le travail de ses entrepreneurs. «Si je n’avais pas été là pour dire ‘Posez une feuille de plastique’, ils ne l’auraient pas fait.»

Articles Connexes