Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Auto et maison

02 avril 2014

Comment une clause de 50 $ de mon assurance-auto m'a fait épargner plus de 10 000 $

L'assurance-auto ne couvre habituellement que la valeur réelle, dépréciée, de votre voiture. Toutefois, une garantie d'indemnisation sans dépréciation peut changer cela.

Je ne pourrai jamais oublier le 8 juillet 2013, jour de la grande inondation à Toronto. Vous vous rappelez sans doute cette Ferrari couleur argent, immergée jusqu'aux fenêtres dans l'eau boueuse qui avait envahi Lower Simco St. Toutefois, l'image qui demeure gravée dans ma mémoire est celle de ma Honda Civic EX 2010 remplie d'eau, garée sur une rue de Mississauga. 

Je m'étais bien rendu compte qu'il avait plu en traversant le stationnement à la hâte après une journée de 10 heures particulièrement éprouvante; seulement, je n'avais aucune idée de la quantité d'eau qui était tombée, et il continuait à pleuvoir. J'ai pu sortir facilement du stationnement et tout semblait relativement normal quand j'ai tourné dans la rue. Cependant, à l'approche d'un feu rouge, je me suis retrouvé dans un trou qui se remplissait d'eau à cause du ruisseau voisin qui débordait. J'ai accéléré dès que le feu est passé au vert et ma prise d'air s'est trouvée remplie d'eau, ce qui a fait caler le moteur. J'ai alors su deux choses :

  1. Je ne me rendrais pas à la maison en auto.
  2. Ça allait me coûter cher.

Ou du moins, ça aurait pu me coûter cher, si mon contrat d’assurance-auto n'avait pas comporté cette clause dont la plupart des gens n'apprennent l'existence que lorsqu'il est trop tard : la garantie d'indemnisation sans dépréciation. Dans mon cas, c'est un ami dans les assurances qui m'avait fortement recommandé de l'ajouter.

Qu'est-ce que l'indemnisation sans dépréciation?

Si vous achetez ou louez une voiture neuve et qu'elle est volée ou déclarée perte totale à la suite d'un accident, la compagnie d'assurance vous remettra un chèque correspondant à la valeur d'un nouveau véhicule (taxe de vente incluse), sous réserve de certaines conditions : c'est ce que l'on appelle l'indemnisation sans dépréciation. Vous ne pouvez avoir la garantie d'indemnisation sans dépréciation que si vous êtes le premier propriétaire ou locataire du véhicule, et cette clause ne peut être ajoutée à un contrat couvrant une voiture usagée. 

Sans cette clause, vous obtiendrez au mieux la valeur dépréciée de votre auto, ce qui vous obligera à trouver une auto usagée acceptable dans un état comparable ou à fouiller dans vos poches pour payer la différence par rapport au coût d'une auto neuve. La plupart des assureurs offrent cette clause pour deux ans à compter de la date d'achat, bien que certains l'offrent maintenant pour des périodes allant jusqu'à cinq ans.

Combien ça coûte?

Le coût dépend du véhicule et de la compagnie d'assurance, mais il oscille entre 40 $ et 60 $ par an; je payais 50 $ par an. C'est moins cher que les cafés que vous achetez dans l'année. Ce coût augmente chaque année, à mesure que la valeur de votre auto baisse, mais le montant restera minime. 

Qui devrait se prévaloir de cette clause?

Quiconque conduit une auto neuve, mais surtout les personnes qui n'ont pas l'argent pour payer leur véhicule comptant et qui le louent ou le financent. 

C'est d'autant plus vrai que vous devez rembourser votre prêt ou respecter votre contrat de location, même si votre voiture est volée ou déclarée comme perte et que le montant qui reste à payer sur le prêt ou la location est possiblement plus élevé que la valeur dépréciée. Des 26 000 $ empruntés pour acheter ma Civic, il me restait 15 000 $ à payer, ce qui correspondait par hasard à peu près à la valeur dépréciée. En bout de ligne, ma compagnie d'assurance m'a fait un chèque pour la pleine valeur de 26 000 $. Ainsi, après avoir remboursé mon prêt, j'avais en main une jolie somme à verser comme acompte sur ma prochaine voiture neuve. 

Articles Connexes