Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Auto et maison

08 février 2018

5 conseils pour être en sécurité sur la route l'hiver

La glace et les voiles blancs créent des conditions routières dangereuses, mais certaines mesures peuvent vous aider à garder votre famille en sécurité.

Au Canada, l'hiver, on peut s'attendre à conduire dans la neige, la giboulée et la pluie verglaçante, ce qui n'a rien d'une partie de plaisir. Les routes glissantes et la visibilité réduite rendent les déplacements stressants, tandis que les températures sous zéro diminuent la puissance des voitures… sans oublier la possibilité d'attendre la voiture de dépannage dans le froid en cas de bris automobile.

Il est donc essentiel de vous préparer pour vos déplacements hivernaux si vous conduisez au Canada. Bonne nouvelle, il est facile d'intégrer votre préparation hivernale dans votre programme d'entretien automobile annuel. Une fois que vous aurez intégré à votre horaire la préparation voulue pour vous parer contre le froid, quelques techniques de conduite préventive et mesures de planification en cas d'urgence vous aideront à assurer votre sécurité et celle de votre famille sur la route tout l'hiver.

1. Préparez la voiture pour l'hiver

Il n'est jamais trop tard pour prendre quelques mesures courantes d'entretien automobile qui vous permettront de vous préparer à conduire sur les chaussées glacées. Commencez par la batterie. «Une batterie dure normalement de 3 à 5 ans», indique Ryan Lemont, responsable du parc automobile d'Edmonton à l'Alberta Motor Association. «Ensuite, elle montre des signes d'usure. Il est bon d'en vérifier la charge, particulièrement à l'approche du temps froid.»

Les pneus d'hiver représentent un autre élément critique. «Au Québec, les pneus d'hiver sont obligatoires entre le 15 décembre et le 15 mars», indique M. Lemont. Même le choix d'huile compte : l'huile synthétique peut améliorer la puissance et est moins susceptible de se dégrader avec le temps.

2. Surveillez les essuie-glaces

La visibilité étant un élément primordial de la sécurité automobile, spécialement l'hiver, vous devez porter attention aux essuie-glaces lorsqu'il fait froid. «Les balais essuie-glaces doivent normalement être remplacés une fois l'an, rappelle M. Lemont. Programmez donc leur remplacement juste avant l'hiver pour qu'ils soient en excellent état lorsque vous en avez le plus besoin.» Optez pour les balais les plus robustes qui se comportent mieux par temps neigeux et glacé et remplacez votre lave-glace d'été – qui se rapproche du détergent – par un lave-glace d'hiver qui a des propriétés dégivrantes.

«Assurez-vous de retirer la neige, la glace et les sédiments routiers des essuie-glaces avant chaque déplacement et avant de les mettre en marche, recommande M. Lemont. Vous éviterez ainsi de forcer le moteur des essuie-glaces ou d'égratigner votre pare-brise. Pensez aussi à relever vos essuie-glaces lorsque vous vous stationnez, pour empêcher qu'ils ne se couvrent de glace.»

3. Maintenez plein votre réservoir d’essence

Manquer d'essence est le moyen le plus sûr de rendre infiniment pire un déplacement hivernal déjà stressant. Portez donc une attention particulière à l'indicateur de carburant. «Lorsque vous mettez de l'essence, remplissez toujours au moins la moitié du réservoir», précise M. Lemont. Faire le plein vous permet non seulement d'éviter de tomber en panne, mais aussi d'empêcher le risque de condensation et, donc, de gel dans le conduit d'essence. Si la température baisse à -15°C ou -20°C, vous devriez également utiliser de l'antigel pour conduits d'essence pour vous assurer que tout fonctionne bien.

4. Dotez-vous des incontournables de la sécurité hivernale

«Comme vous êtes un conducteur responsable, vous avez déjà dans votre voiture une trousse de premiers soins – sinon, vous devriez en avoir une –, mais vous devriez renforcer votre sécurité routière l'hiver», recommande M. Lemont. Mettez dans la voiture une pelle, des gants de travail et des câbles de démarrage. Une couverture, des gants chauds, des chandelles ou des éléments chauffants, de même qu'une lampe de poche et des fusées éclairantes sont autant d'articles qui vous aideront à rester relativement visibles et au chaud. Quelques collations soutenantes non périssables, comme des barres protéinées, sont très précieuses lorsqu'il faut attendre les secours.

5. Conduisez lentement et prudemment

En matière de sécurité routière hivernale, il faut opter pour une conduite préventive. «Donnez-vous beaucoup de temps et d'espace, conseille M. Lemont. Même doté des meilleurs pneus d'hiver, vous ne pouvez vous arrêter rapidement sur la glace.»

Augmentez votre distance de freinage et gardez plus de distance que d'habitude entre votre voiture et celle qui vous précède. Lorsque les conditions routières sont mauvaises, il faut conduire beaucoup plus lentement que la vitesse réglementaire pour garder le contrôle de votre automobile.

Veillez à ce que les vitres et les rétroviseurs soient nets et dégagés de toute glace et buée et qu'il n'y ait pas de neige ni de neige fondante sur les phares (ni sur le feu de freinage du milieu) pour que les autres conducteurs vous voient. Assurez-vous d'enlever la neige du toit, du capot et du coffre de la voiture de même que de vos fenêtres pour éviter qu'elle ne vienne obstruer votre fenêtre arrière ou causer du danger aux autres automobilistes.

Articles Connexes