Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Travail et retraite

13 août 2015

Comment bâtir une équipe à haut rendement

Comment le fait de surmonter cinq faiblesses courantes peut vous aider à bâtir une équipe à haut rendement et à faire passer vos résultats de bons à excellents.

Un collègue un peu dingue m'a dit un jour : «Le travail d'équipe est essentiel — il vous permet de blâmer quelqu'un d'autre». Même si nous avons bien rigolé, les deux parties de cet énoncé sont toutefois vraies.

Le travail d'équipe est essentiel au succès de l'organisation — ne vous y trompez pas. Il est également crucial pour votre succès personnel. L'un ne vient pas sans l'autre. Que votre équipe soit composée de quelques personnes seulement ou d'un grand nombre de personnes, que vous fassiez partie d'une équipe sportive ou que vous fassiez du bénévolat pour un organisme communautaire, cela peut représenter tout un défi que de travailler efficacement en équipe, mais c'est possible.

Pour exceller dans une équipe à haut rendement, il faut comprendre comment fonctionne le travail d'équipe. C'est peut-être curieux, mais même les chefs d'équipe et les joueurs les plus aguerris ne comprennent souvent pas toute la dynamique d'un travail d'équipe efficace. Nous sommes nombreux à nous fier à notre instinct, à ce que nous savons compte tenu de nos expériences. Toutefois, si vous voulez développer votre intelligence interpersonnelle, alors il est important de reconnaître que plus vous en apprendrez sur le travail d'équipe, plus vos résultats et ceux de votre équipe seront bons.

Un des meilleurs moyens d'en savoir davantage sur le travail d'équipe est de vous inspirer de Patrick Lencioni, une sommité dans le domaine. Il est l'auteur du «best-seller» Five Dysfunctions of a Team (Optimisez votre équipe : Les cinq dysfonctions d'une équipe) qui est reconnu comme l'un des modèles d'équipe les plus efficaces et qui, s'il est mis en oeuvre correctement, fera passer les résultats de votre équipe de bons à excellents.

Il ne faut pas croire qu'une équipe dysfonctionnelle est un groupe de personnes qui ne peuvent tout simplement pas travailler ensemble ou qui sont vouées à l'échec. La dysfonction peut aller d'un léger désalignement jusqu'à l'inefficacité totale. Il est important de savoir que les meilleures équipes sont toutes susceptibles d'être dysfonctionnelles, d'une manière ou d'une autre, mais si vous comprenez la dynamique de l'équipe, vous pouvez la remettre sur la bonne voie beaucoup plus rapidement.

Selon le modèle de Lencioni, voici les cinq dysfonctions possibles d'une équipe et cinq moyens de les surmonter.

1. Le manque de confiance

Ce manque de confiance découle du fait que les membres de l'équipe refusent d'admettre leurs erreurs ou leurs faiblesses, ne les admettent qu'avec réticence ou encore évitent de demander de l'aide. Le fait de ne pas laisser paraître leur vulnérabilité crée un climat de méfiance au sein de l'équipe qui finira par miner le fondement même d'un travail d'équipe efficace — la confiance.

Comment surmonter cette dysfonction : Lorsque la confiance règne dans une équipe, ses membres admettent leurs erreurs et faiblesses et n'hésitent pas à demander de l'aide. Ils apprécient également les compétences et l'expérience de chacun et en tirent parti. Personne n'est parfait; il faut donc inciter les membres de votre équipe à accepter leurs propres imperfections et celles des autres.

2. La peur de la confrontation

Les équipes où ne règne pas la confiance sont incapables de débattre de leurs idées ouvertement et passionnément. Lorsque les membres d'une équipe ne peuvent pas s'exprimer en toute franchise, il s'installe au sein de celle-ci une harmonie artificielle qui fait que les problèmes ne sont pas réglés. L'harmonie, c'est bien lorsqu'elle authentique, mais une harmonie artificielle peut être désastreuse si elle empêche les gens de s'exprimer franchement.

Comment surmonter cette dysfonction : Les équipes qui acceptent la confrontation débattront de leurs idées ouvertement. En l'absence d'attaques personnelles et de «politicailleries», on peut trouver des pistes de solution rapidement et dans le respect de chacun. Vous verrez à quel point vos échanges seront animés lorsque tous les membres de l'équipe s'engageront dans une saine confrontation.

3. L'absence d'engagement

Sans une saine confrontation, il est extrêmement difficile pour les membres de l'équipe de s'engager. Les problèmes non résolus créent un climat d'ambiguïté où il faut deviner les intentions des autres, ce qui peut mener à un manque de confiance et à la peur de l'échec chez les membres de l'équipe.

Comment surmonter cette dysfonction : Il faut faire en sorte que la direction à prendre et les priorités de l'équipe soient claires. Cela peut être difficile si les deux premières dysfonctions sont présentes, mais lorsqu'une équipe s'entend sur des objectifs communs, elle peut réaliser de grandes choses.

4. Manque de responsabilisation

Sans un engagement pour la mise en œuvre d'un plan d'action précis, même les personnes les plus résolues et dynamiques se désengagent. Les membres de l'équipe qui ne sont pas engagés suscitent souvent du ressentiment chez ceux qui le sont, ce qui peut mener au désastre.

Comment surmonter cette dysfonction : Il faut s'assurer d'avoir les mêmes exigences pour les membres de l'équipe qui sont moins performants que pour ceux qui sont déterminés à atteindre les objectifs. Les personnes qui font partie d'équipes à rendement élevé n'hésitent pas à mettre au jour rapidement les problèmes possibles en remettant en question les approches ou motivations de chacun.

5. L'indifférence aux résultats

Rien ne nuira davantage aux résultats que des membres de l'équipe qui font passer leurs besoins individuels et leur ego avant les besoins de l'équipe. C'est ainsi que se créent des cloisonnements dans les organisations et cela résulte le plus souvent de comportements individualistes.

Comment surmonter cette dysfonction : Les membres de l'équipe doivent se concentrer sur les résultats collectifs de l'équipe plutôt que sur la satisfaction ou la reconnaissance personnelle. Cela peut être difficile à réaliser en l'absence de responsabilisation; il est donc essentiel de s'assurer que les objectifs de l'équipe passent en premier pour tous les membres de l'équipe.

Bâtir l'intelligence interpersonnelle de votre équipe, c'est une question de progrès et non pas de perfection. La permanence découle de la pratique; par conséquent, plus vous en savez et plus vous mettez ces connaissances en pratique, plus votre équipe deviendra efficace.

Je ne sais pas où vous vous situez, vous et votre équipe, dans ce modèle, mais comme j'ai commencé l'article avec une citation éloquente, je vais le terminer avec une autre : «Vous ne pouvez pas voir l'image si vous êtes dans le cadre».

Je ne sais pas de qui est cette citation, mais je sais que si nous prenons du recul et que nous nous donnons la peine de bien observer nos actions et celles de nos équipes, nous découvrirons des moyens pleins de bon sens pour devenir encore plus efficaces.

Articles Connexes