Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Travail et retraite

16 novembre 2017

Avez-vous ce qu’il faut pour être un entrepreneur?

Travailler à son compte comporte bien des avantages. Voici 3 questions à se poser avant de faire le grand saut.

Si j'avais reçu un dollar chaque fois qu'on m'a dit : «Ce doit être fantastique d'être son propre patron. Vous faites ce que vous aimez et avez toute la liberté voulue», je serais riche et à la retraite!

Oui, il y a des avantages à travailler à son compte, mais l'envers de la médaille c'est que mon travail prend toute la place 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Est-ce que cela peut être un problème? Absolument. Mais c'est un beau problème lorsqu'on aime ce qu'on fait.

Ceux d'entre vous qui sont travailleurs autonomes connaissent les hauts et les bas de l'entrepreneuriat. Vous savez ce que c'est que d'être l'homme ou la femme orchestre, qui doit assumer les tâches de TI, de marketing, de ventes et d'opérations.

On comptait en 2010 au Canada 2,67 millions de travailleurs autonomes, selon Innovation, Sciences et Développement économique Canada, soit environ 15,7 % des travailleurs occupant un emploi dans l'économie canadienne. Il est toutefois difficile de trouver des données sur le nombre de Canadiens qui ont rêvé de travailler à leur compte et d'être un jour leur propre patron.

Mon impression, c'est qu'il y a beaucoup de rêveurs au pays. En faites-vous partie? Si c'est le cas, êtes-vous prêt à transformer votre rêve en réalité?

Voici 3 questions à poser avant de faire le grand saut :

1. Pourquoi?

Pourquoi voulez-vous devenir votre propre patron?Est-ce la liberté qui vous attire? Ou est-ce plutôt parce que vous n'avez pas le choix? Est-ce que cela fait partie de votre liste de rêves à réaliser avant de mourir? Le fait de mieux comprendre ce qui vous motive à vouloir devenir propriétaire d'une petite entreprise influera considérablement sur votre manière d'envisager l'avenir.

2. Quand?

Quel est le bon moment pour faire la transition? Avez-vous un plan d'affaires solide? Vous engagez-vous dans ce projet étape par étape ou y allez-vous à fond de train? Avez-vous les ressources financières et opérationnelles nécessaires ou, sinon, quand prévoyez-vous les avoir?

3. Quoi?

Possédez-vousles qualités requises pour devenir un entrepreneur? Ce n'est pas donné à tout le monde de réussir comme entrepreneur et bien qu'il y ait un grand nombre de personnes de toutes les classes de la société qui y arrivent, avez-vous ce qu'il faut pour faire partie de ce groupe?

Je vous recommanderais d'accorder un peu plus d'importance à la troisième question qu'aux deux autres. Les entrepreneurs qui réussissent possèdent certains traits de caractère qui leur sont propres. Par exemple, ils ne craignent pas de prendre des risques, sont déterminés et débrouillards, ont confiance en eux et possèdent de bonnes aptitudes pour la gestion du temps, la planification et le réseautage. Certains de ces traits de caractère sont innés, d'autres peuvent s’acquérir. Quoi qu’il en soit, il est important de faire le bilan de vos qualités et de vos aptitudes en tant qu'entrepreneur.

Voici 2 suggestions qui pourraient vous aider :

  1. Faites une recherche la plus approfondie possible sur ces traits de caractère. En effectuant cette recherche, vous trouverez un grand nombre d'articles et de conseils sur les facteurs clés du succès.
  2. Faites le test d'entrepreneuriat qui est offert gratuitement par le magazine Psychology Today (en anglais seulement). Cela vous donnera une idée de vos aptitudes.

Se mettre à son compte représente un défi majeur, mais vous pouvez minimiser les risques et partir du bon pied en planifiant de façon appropriée.

La réalisation d'un rêve et de vos objectifs vous donnera un sentiment incroyable. Je vous souhaite qu'aujourd'hui soit le jour où vous passez à l'action pour réaliser votre projet. N'oubliez pas que le succès ne viendra pas à vous, mais que c'est vous qui irez vers lui.

Articles Connexes