Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Santé mentale

05 mai 2017

Les problèmes de santé mentale peuvent parfois être chroniques

Les maladies chroniques sont souvent physiques, mais certaines maladies mentales peuvent devenir chroniques et influer tant sur la vie des personnes atteintes que sur la société dans son ensemble. Explication.

On croit souvent que les maladies chroniques réfèrent exclusivement à des affections physiques telles que diabète, arthrite, hypertension, maladies du cœur, cancer ou asthme. Cependant, des maladies mentales, comme les troubles de l'humeur ou les troubles anxieux, peuvent devenir chroniques et avoir une incidence majeure sur la vie des personnes atteintes – et sur la société dans son ensemble.

Au travail, environ 30 % de toutes les demandes de prestations d'invalidité de longue durée sont liées à des troubles mentaux 1. Globalement, cela représente un  fardeau pour l'économie canadienne de plus de 50 milliards de dollars par an 1 (cela inclut les soins de santé et les pertes de productivité). Plus important encore, la qualité de vie de millions de Canadiens peut en être affectée négativement.

Santé mentale et santé physique : un lien coûteux

À cela s'ajoute la comorbidité, soit la coexistence de deux maladies ou plus chez une même personne. Le lien entre maladies physiques chroniques et les problèmes de santé mentale est clairement établi. Ainsi, selon l'Association canadienne pour la santé mentale :

  1. les personnes qui indiquent avoir des symptômes de dépression déclarent aussi trois fois plus de maladies physiques chroniques que la population en général
  2. les personnes souffrant de maladies physiques chroniques risquent deux fois plus d'être atteintes d'un trouble de l'humeur ou d'un trouble anxieux que les personnes n’en souffrant pas 2

L'incidence de la comorbidité sur les travailleurs et le milieu de travail est majeure. Ainsi, les travailleurs vivant à la fois de troubles mentaux et de maladies physiques courent de deux à cinq fois plus de risques d'être atteints d'une invalidité réduisant leurs capacités fonctionnelles et de s'absenter du travail 3.

Passer à l'action au travail

La prévalence et l'incidence des maladies chroniques au travail sont souvent sous-estimées. Selon le sondage Sanofi Canada sur les soins de santé de 2016 4, 59 % des travailleurs bénéficiant d'un régime de garanties collectives ont déclaré vivre avec au moins une maladie chronique, tandis que les employeurs interrogés ont évalué que seulement 32 % des travailleurs en étaient atteints.

Cette différence de perception signifie que de nombreux employeurs minimisent l'incidence des maladies chroniques au travail, c'est-à-dire les répercussions économiques sur leur entreprise et la vie de leurs employés. Heureusement, ils peuvent jouer un rôle essentiel dans la réduction des coûts qui découlent des maladies chroniques en mettant en place des mesures de prévention.

Selon la Société canadienne du cancer, on peut prévenir environ 50 % de tous les cancers par l'adoption d'un mode de vie sain et l’implantation de politiques de protection de la santé. Par ailleurs, l'Organisation mondiale de la santé estime que 80 % des décès liés aux maladies cardiovasculaires peuvent être évités. L'adoption d'un mode de vie sain peut non seulement aider à prévenir et à gérer les maladies physiques chroniques, mais cela peut aussi contribuer de façon notable à maintenir une bonne santé mentale 5.

Les employeurs peuvent donc jouer un rôle clé en aidant leurs employés à adopter un mode de vie sain lorsqu'ils sont atteints d'une maladie chronique. Grâce à des programmes de mieux-être au travail et à des mesures et à des stratégies globales de soutien en santé mentale et physique, ils peuvent contribuer à créer une culture organisationnelle centrée sur la santé et ainsi possiblement réduire l'incidence des maladies chroniques mentales et physiques.

1 Conference Board du Canada, Des cerveaux sains au travail : Effets estimés des avantages sociaux et programmes en santé mentale offerts au travail, 2016.

2 Association canadienne pour la santé mentale, The Relationship between Mental Health, Mental Illness and Chronic Physical Conditions, décembre 2008.

3 Diabetes, common mental disorders, and disability; findings from the UK National Psychiatric Morbidity Survey. Das-Munshi J1, Stewart R, Ismail K, Bebbington PE, Jenkins R, Prince MJ. Psychosom Med., juillet-août 2007; 69(6): 543-50. Epub, 16 juillet 2007.

4 http://www.sanofi.ca/l/ca/fr/layout.jsp?cnt=0FECBF05-331A-4E65-9958-35F821911F0D

5 «Lifestyle and Mental Health», octobre 2011, American Psychologist, Vol. 66, n° 7, p. 579-592 (par Roger Walsh, University of California, Irvine College of Medicine).

Articles Connexes