Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Santé mentale

05 avril 2017

Le stress n'est pas inévitable

Le stress vous livre une véritable guerre psychologique, mais il y a moyen de vaincre les soucis de la vie.

Il y a des certitudes dans la vie : la mort, l'impôt et les Canadiens qui ne participent pas aux séries éliminatoires, et s'il fallait en ajouter une quatrième, ce serait le stress.

Nous passons un temps fou à gérer des émotions comme le stress mais encore plus à tenter de les dominer. À une époque où nous essayons de faire plus avec moins, la vie nous apporte à la vitesse de la lumière son lot d'angoisse, d'anxiété et d'appréhension.

Il est facile d’être stressé. C'est une réaction naturelle déclenchée par l'incertitude, la peur et l'inconnu. De tout temps, le défi a résidé dans notre façon de composer avec lui.

D'innombrables moyens de combattre le stress existent. Vous avez d’ailleurs sans doute votre méthode favorite selon le type de stress auquel vous êtes exposé. Pour certains, la relaxation ou la méditation suffira à diminuer l'anxiété. Pour d'autres, se confier à un ami ou à un thérapeute est la voie privilégiée. Visualiser, faire de l'aromathérapie, de l'acupuncture ou de l'exercice, tenir un journal ou simplement rire un bon coup sont d'excellentes façons de réagir à une situation stressante.

Pourquoi, au lieu de gérer notre stress, n'apprendrions-nous pas à en éliminer la source? Trouver la cause au lieu de s'attaquer aux symptômes peut se révéler beaucoup plus facile lorsqu'on change sa façon de voir les choses.

Les recherches et les statistiques sur le stress ne manquent pas. Ainsi, selon une étude de l'Université de Cincinnati, 85 % de ce qui nous stresse ne se produit jamais. Un autre rapport avance une proportion encore plus élevée, soit 92 %. Peu importe le pourcentage, cela vaut la peine de s'attarder au message implicite derrière ces statistiques.

Voici ce que je crois :

  • 60 % de ce qui nous inquiète ne se produit jamais. Ainsi, vous perdez votre emploi et craignez de ne pas en trouver un autre – vous allez en trouver un.
  • 30 % de ce qui nous inquiète s'est déjà produit et nous ne pouvons rien y faire. Ces situations appartiennent à la catégorie «lâcher-prise».
  • 10 % de ce qui nous inquiète nous inquiète avec raison. Il va de soi que les problèmes de santé ou les situations où le stress est inévitable font partie de cette catégorie.

La meilleure façon de vérifier cette théorie consiste à mettre par écrit tout ce qui vous préoccupe. Ce sera la «liste de vos sources de stress». Vous pouvez y inscrire, par exemple, la réaction de votre patron à la suite de votre présentation ou encore les résultats de votre examen médical annuel. Notez-y toutes vos préoccupations, qu'il s'agisse de soucis insignifiants ou de problèmes graves.

Dans une colonne, consignez la situation qui est source de stress (p. ex. «ma présentation contrariera le patron»). Dans la deuxième colonne, indiquez le résultat attendu (p. ex. «le patron va m'éviter pendant des semaines») et dans la troisième colonne, intitulée «Véritable résultat», notez ce qui s'est véritablement passé.

Cet exercice peut sembler idiot, mais si vous faites le suivi des sources de stress figurant sur votre liste, vous vous rendrez vite compte que la plupart des situations qui vous stressaient ne se sont pas produites. Il se peut que vous deviez attendre six mois avant d'avoir des réponses, mais croyez-moi vous les obtiendrez et serez agréablement surpris par les résultats.

Je tiens à signaler que je n'essaie pas de minimiser les 10 % de problèmes sérieux liés au stress, loin de là. Cependant, je vous propose de dépenser moins d'énergie à vous faire du souci à propos de choses sur lesquelles vous n'avez aucune prise.

N'oubliez pas que si vous changez votre façon de regarder les choses, les choses que vous regardez changent.

  • Seriez-vous protégés, vous et votre famille, en cas de maladie grave? Vous êtes peut-être couvert par le régime collectif de votre employeur. Cependant, si tel n’est pas le cas, renseignez-vous sur les solutions d'assurance-santé personnelle conçues pour vous, selon les étapes de votre vie.

Articles Connexes