Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Santé mentale

16 mai 2018

La moitié des Canadiens a fait face à un problème de santé mentale

Si vous faites partie des nombreux Canadiens qui vivent des problèmes de santé mentale, vous n'avez pas à y faire face seul.

La moitié des Canadiens adultes (49 %) indique avoir éprouvé un problème de santé mentale à un moment de sa vie. Pensez-y un instant : c'est une personne par ménage. Ce sont deux des quatre amis que vous avez invités à souper la fin de semaine dernière. Et malgré les récents efforts visant à encourager le dialogue sur ce sujet important que représente la santé mentale, 27 % de ceux qui disent avoir eu un problème n'en ont pas discuté avec un professionnel de la santé.

David (nom fictif) souffre à la fois d'anxiété et de dépression depuis son enfance. Vous ne vous en douteriez jamais cependant. Cet homme de 43 ans a développé des mécanismes lui permettant d'affronter les mauvais jours. «Ma femme est la seule personne au monde à qui je l'ai dit, mentionne-t-il. J'entends des gens parler publiquement de leurs expériences et je les admire. Toutefois, je ne prendrai pas ce risque.»

David n'est pas le seul dans son cas. Plus du tiers des adultes (37 %) disent avoir éprouvé de l'anxiété, selon une étude Ipsos appelée le Baromètre Financière Sun Life. L'anxiété figure parmi les affections les plus courantes. Les résultats montrent que 3 personnes sur 10 ont souffert de dépression, 6 % de stress débilitant, 6 % d'un trouble de l'alimentation, 4 % de stress post-traumatique et 4 % d'un problème de toxicomanie.

Ces gens n'ont pas tous reçu de diagnostic professionnel. Cependant, ces résultats sont conformes aux chiffres communiqués par l'Association canadienne pour la santé mentale. Selon elle, environ la moitié des Canadiens aura souffert de maladie mentale avant son 40e anniversaire de naissance.

Les Y et les moins riches

Deux segments se démarquent :

  • Six Y sur 10 (63 %) disent avoir été aux prises avec un problème de santé mentale. C'est plus que la génération X (50 %), les derniers boomers (41 %), les premiers boomers (36 %) et les préboomers (33 %). La moitié (51 %) des Y déclarent vivre avec de l'anxiété et 37 % avec la dépression.
  • Plus de la moitié des Canadiens (54 %) dont le revenu familial est inférieur à 50 000 $ affirment être aux prises avec au moins un problème de santé mentale. Chez les Canadiens dont le revenu familial se situe entre 50 000 $ et 99 999 $, cette proportion est de 47 %. Chez ceux qui ont un salaire annuel de 100 000 $ ou plus, 49 % indiquent être atteints de maladie mentale. Enfin, parmi ceux dont le revenu familial est inférieur à 50 000 $, 4 sur 10 (39 %) souffrent d'anxiété et 36 % de dépression.

Vous n'êtes pas seul

Ces chiffres montrent clairement que de nombreux Canadiens sont aux prises avec des problèmes de santé mentale à un moment donné de leur vie. Cependant, les gens comme David n'ont pas à composer seuls avec cette réalité.

Si votre employeur offre un régime d'avantages sociaux au travail, il est fort à parier qu'il couvre des services professionnels utiles. Tirez-en avantage.

Enfin, assurez-vous d'avoir un solide réseau composé de proches à qui vous pouvez parler. Il vous revient de décider à quel point vous voulez vous ouvrir à eux. Sachez seulement qu'ils se soucient de vous et souhaitent vous aider.

Articles Connexes