Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Santé mentale

02 mars 2017

Comprendre le stress

Comprendre les quatre facteurs de stress et comment nous le vivons permet de mettre en place des moyens de le maîtriser.

« Par amour du stress », voilà le livre écrit au sujet du stress par Sonia Lupien, chercheure et directrice du Centre d'études sur le stress humain de Montréal.

Elle définit le stress par l'acronyme CINÉ:

  • contrôle: vous avez l’impression de ne pas avoir le contrôle sur une situation
  • imprévisibilité: la situation est imprévue
  • nouveauté: vous êtes devant une situation nouvelle
  • ego: la situation représente une menace pour votre ego

Dans ce livre, Mme Lupien transmet et vulgarise ses connaissances au grand public, et pas seulement auprès de la communauté scientifique.

En voici les faits saillants:

  • Qu’est le stress? «Le stress n'est pas synonyme de la pression exercée par le manque de temps», fait-elle valoir dans son livre. Il s'agit plutôt de la réaction de notre corps aux événements qui sont nouveaux ou imprévisibles et qui posent une menace à notre ego ou à notre sentiment de contrôle.

Les facteurs de stress ont bien sûr évolués au fil des millénaires. Autrefois, le stress était une réponse adaptée aux menaces environnementales, telles que la chasse ou la fuite devant des bêtes énormes et menaçantes, comme le mammouth.

Aujourd’hui, la réaction humaine naturelle et primitive face au stress est moins adaptée dans le cas de situations qui nécessitent peu d’habiletés physiques, comme de commencer l'école secondaire, traverser un divorce, ou se faire refuser une promotion. En décortiquant nos facteurs de stress et en connaissant ceux qui nous touchent, nous pouvons agir afin de réduire notre réaction au stress.

  • Le stress peut favoriser le stockage de graisse aux mauvais endroits. Sous l'effet du stress, notre corps mobilise l'énergie nécessaire pour lutter ou fuir devant l’ennemi, mais si aucune réponse physique n’est nécessaire, l'énergie sera stockée sous forme de graisse abdominale, pour être facilement accessible plus tard - et cela représente un risque accru pour la santé, par exemple l'hypertension et le diabète.
  • Le stress ne touche pas seulement les gens qui travaillent ou sont très occupés. «On a démontré que le stress peut accélérer le vieillissement du cerveau des personnes âgées», écrit Mme Lupien. «Il peut aussi retarder le développement de certaines parties ou fonctions du cerveau d'un enfant».
  • Les femmes et les hommes réagissent différemment au stress. Des études récentes démontrent que les femmes réagissent souvent au stress en «prenant soin des autres» plutôt qu'en luttant ou en fuyant la situation stressante. Mme Lupien a, en outre, découvert que les hommes peuvent faire augmenter la production d'hormones du stress chez les femmes, tandis que ces dernières peuvent faire diminuer celles des hommes.
  • Le stress est essentiel à la survie. Peu importe que notre espèce ait survécu grâce à notre capacité de faire face aux mammouths, nous avons besoin de la vigilance associée au stress pour nous lever le matin, faire du sport de manière efficace ou traverser la rue en toute sécurité.
  • Les maladies provoquées par le stress sont prévisibles et peuvent être évitées. Les médecins peuvent utiliser un calculateur pour déterminer le niveau de glycémie, de cholestérol et de cortisol (hormone de stress), de même que le rapport taille-hanches.  Ils peuvent ensuite recommander des mesures à prendre, bien avant qu'un de ces chiffres ne devienne inquiétant.

Voici un conseil plus spécifique à l'intention des parents d’enfants et d’adolescents:

«Ne pensez pas pouvoir cacher votre stress à vos enfants. Ils ont les mêmes détecteurs de stress que vous et y réagiront s'ils détectent les facteurs CINÉ. Si vous ne voulez pas maîtriser votre stress pour vous-mêmes, faites-le au moins pour vos enfants».

  • Vous et votre famille, seriez-vous protégés en cas de maladie grave? Vous êtes peut-être couvert par le régime collectif de votre employeur. Cependant, si tel n’est pas le cas, renseignez-vous sur les solutions d'assurance-santé personnelle conçues pour vous, selon les étapes de votre vie.

Articles Connexes