Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Prévention et soins

Simplement brillant
08 mai 2017

Parents et enfants : unis contre les allergies!

Savoir quoi faire en cas de choc anaphylactique pourrait sauver la vie de votre enfant. Voici quelques conseils avisés.

Une allergie chez un enfant n’a rien d’anodin. Que faire en tant que parent, quoi apprendre aux jeunes et comment impliquer l’école et le camp d’été, voici ce qu’il faut savoir.

Les allergies et la routine santé

Si votre enfant a des allergies, vous savez sans doute déjà ce qu’est un choc anaphylactique (ou anaphylaxie).  Il s’agit de la forme la plus grave de réaction allergique, qui peut mettre sa vie en danger et nécessite une prise en charge médicale immédiate. Cette réaction grave peut être causée par des aliments, des médicaments ou des piqûres d’insectes.

Quand vous emmènerez votre enfant pour sa visite de routine, demandez au médecin de vérifier le calendrier des rappels des vaccins préventifs. Et dans le cas d’un enfant avec une allergie de type anaphylactique, faites renouveler l’ordonnance d’auto-injecteur d’épinéphrine (ALLERJECTMD, EPIPENMD ou TWINJECTMD). L’épinéphrine est le traitement de choix en cas de réaction allergique anaphylactique.

Comme ce produit n’est pas utilisé régulièrement, il faut s’assurer qu’il n’est pas périmé. Il est aussi bon de se faire rappeler les conseils d’usage et les instructions d’utilisation par le pharmacien. Étant donné la gravité de l’anaphylaxie, on voudra laisser un injecteur à l’école ou dans le sac d’école de l’enfant.

L’Association d'information sur l'allergie et l'asthme suggère aussi de passer en revue les points suivants :

Pour les parents

  • informer l’école  et le camp d’été des allergies de l’enfant
  • demander une lettre au médecin avec une description détaillée de l’allergie et du protocole à suivre en cas d’urgence et la remettre à l’école et au camp d’été
  • fournir des médicaments non périmés et s’assurer qu’ils seront accessibles à l’école et au camp d’été
  • s’impliquer à l’école et au camp d’été pour confirmer la formation du personnel et la communication des procédures
  • avoir un plan et bien se préparer pour les sorties, les excursions et tout autre événement spécial

Pour les enfants

  • apprendre à reconnaître les premiers symptômes d’une crise (par exemple, de l’enflure, de l’urticaire ou de la difficulté à respirer)
  • avoir les médicaments avec eux en tout temps ou s’assurer de savoir où ils sont gardés à l’école et au camp d’été
  • informer clairement les enseignants ou les intervenants lorsqu’ils se rendent compte qu’une crise se déclenche

S’il s’agit d’allergies alimentaires, voici quelques éléments à retenir

  • ne pas partager boissons ou aliments
  • porter un bracelet d’identification de l’allergie (offert en pharmacie)
  • se laver souvent les mains
  • consommer seulement les aliments approuvés par les parents
  • apprendre aux ados à bien lire les étiquettes et surtout à savoir quoi faire au restaurant en cas d’incident

Bonne santé!

Articles Connexes