Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Prévention et soins

10 novembre 2011

Les naturopathes mettent l'accent sur la prévention

La médecine est axée sur la guérison, tandis que la naturopathie met l'accent sur la prévention. Ensemble, ces disciplines forment une équipe gagnante.

Avec notre système de soins de santé qui est surchargé et nos médecins qui sont surmenés, il est peut-être temps d’envisager un partenariat entre votre médecin de famille et un docteur en naturopathie – d’autant plus si vous approchez de la retraite ou si vous êtes déjà à la retraite.

Les docteurs en naturopathie sont des professionnels des soins de santé titulaires d’un permis de pratique dont le programme d’études d’une durée de 4 ans se rapproche de celui des docteurs en médecine traditionnelle. La principale différence réside dans le fait que la médecine traditionnelle est axée sur la guérison, alors que la naturopathie met l’accent sur la prévention. Ensemble, ces disciplines forment une équipe gagnante.

Consulter un docteur en naturopathie (DN)

Lors de votre première visite, le naturopathe doit obtenir vos antécédents médicaux complets et demander une formule sanguine complète, ainsi qu’une analyse d’urine. Puisque la majorité des régimes provinciaux d’assurance-maladie ne couvrent pas les examens de laboratoire demandés par le DN et pour vous éviter ces frais, votre naturopathe vous recommandera de faire les examens par l’entremise de votre médecin de famille. Idéalement, il tentera d’établir une relation de collaboration avec votre médecin.

Les avantages de consulter un DN

En plus de vous faire bénéficier de sa formation spécialisée, le DN vous accorde beaucoup de temps – une heure et demie pour un premier rendez-vous et de vingt minutes à une heure pour les rendez-vous suivants. De plus, il offre davantage de commodité, certains DN faisant même des visites à domicile.

Thérapies naturopathiques

Les docteurs en naturopathie reçoivent une formation visant sept thérapies ou traitements.

1. Nutrition clinique – De nos jours, nous savons qu’une bonne nutrition est essentielle à notre état de santé global. Pour évaluer vos habitudes alimentaires, votre naturopathe vous demandera de tenir un journal alimentaire et si c’est indiqué, il vous recommandera d’apporter des changements à votre régime. Si vous avez un trouble médical, votre DN pourra vous suggérer de le traiter par une consommation de certains aliments ou suppléments nutritionnels.

2. Herbes médicinales – Saviez-vous qu’un grand nombre de remèdes très répandus aujourd’hui sont à base d’extraits de plante? Et que l’aspirine est une forme synthétique de l’ingrédient principal présent dans l’écorce de saule blanc?

Les DN reçoivent une formation sur l’utilisation des herbes médicinales. Puisque peu de remèdes à base d’herbes médicinales sont l’objet d’une inspection gouvernementale, demandez à votre naturopathe de vous recommander des herbes de qualité. Bon nombre de naturopathes ne recommandent que des marques professionnelles qui répondent à des normes élevées.

3. Médecine chinoise – Cette médecine est fondée sur le concept de l’énergie. Elle examine la circulation de l’énergie dans tout le corps et en traite les déséquilibres. En chinois, le courant d’énergie est appelé le Qi (prononcé chi).

Les traitements comprennent notamment :

  • Acupuncture – insertion d’aiguilles afin d’accroître le courant d’énergie ou d’en corriger les perturbations.
  • Utilisation de plantes médicinales qui optimisent le courant d’énergie.
  • Digitopuncture – où les points de méridiens sont stimulés par une pression manuelle plutôt qu’avec une aiguille (comme pour un massage) afin d’améliorer la circulation de l’énergie.

4. Médecine homéopathique – Cette médecine utilise des dilutions de substances végétales pour rétablir ou améliorer l’énergie vitale de l’organisme et renforcer le système immunitaire. Les résultats démontrent que la médecine homéopathique agit sur certains problèmes de santé pour lesquels la médecine traditionnelle n’a pas d’effet. Les produits homéopathiques n’interagissent pas avec les médicaments, les herbes ou les suppléments.

5. Soins physiques – Ces traitements comprennent la manipulation de la colonne vertébrale, les ultrasons et la gymnastique rééducative.

«La bonne forme physique est la clé de la prévention et elle augmente l’efficacité des traitements naturopathiques», affirme Dr Yores, un naturopathe de Toronto qui est également diplômé en kinésiologie (étude des mouvements du corps). Il fait passer un examen de routine à ses patients pour déterminer leur forme physique et recommande des programmes personnalisés qui fournissent des résultats optimaux dans un court laps de temps.

6. Thérapeutique intraveineuse – Il s’agit d’un traitement relativement nouveau au cours duquel on administre des substances naturelles par le système artério-veineux. Le DN qui offre ce traitement doit avoir suivi une formation et détenir un permis dans ce domaine.

7. Relation thérapeutique axée sur le mode de vie – Si, comme bon nombre de gens le croient, le corps est le champ de bataille de l’esprit, il est important de régler les problèmes comme le stress, les difficultés familiales et les problèmes financiers afin de prévenir les maladies. Parce qu’ils sont formés pour traiter tous les aspects de la vie d’une personne, les naturopathes peuvent déceler ces problèmes et vous aider à les résoudre.

Si le naturopathe ne peut traiter votre problème de santé à l’aide d’une des thérapies susmentionnées ou si vous avez besoin d’une ordonnance, il vous adressera à un médecin. Peu de provinces autorisent actuellement les DN à prescrire des médicaments pharmaceutiques.

Les coûts : La majorité des régimes provinciaux d’assurance-maladie ne couvrent pas les soins naturopathiques, mais cela changera peut-être. Bon nombre de régimes d’assurance-santé remboursent en partie ou en totalité les traitements naturopathiques.

Articles Connexes