Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Prévention et soins

12 juillet 2017

10 façons de rester en santé en voyage

Quelle que soit votre destination, vous profiterez de votre voyage si vous restez en santé. Voici quelques mesures à prendre pour vous protéger.

L’an dernier, plus de trois milliards de personnes ont embarqué dans des avions, que ce soit pour affaires ou pour le plaisir. Ça fait beaucoup de monde dans les airs!

Voici donc quelques conseils sur les façons de se sentir à l’aise, que ce soit en avion ou à destination.

5 conseils pour un voyage en avion agréable

  1. Hydratez-vous. L’air des cabines des avions est sec, et c’est pourquoi vous devriez boire beaucoup d'eau ou des boissons non alcoolisées. Puisque les effets de l’alcool sont intensifiés à 30 000 pieds, ce n’est pas une façon de commencer vos vacances.

  2. Bougez, bougez, bougez! Puisque vous allez en voyage et non en prison, il n’y a aucune raison de vous sentir prisonnier de votre siège. Sur les vols de plus de quatre heures, vous devriez bouger toutes les heures ou à peu près pour prévenir un tas de désagréments, comme des raideurs au dos et l’engourdissement des fesses ou, ce qui est plus grave, une thrombose veineuse (forme grave de caillot) causée par une immobilité prolongée.

  3. Faites un bon choix de siège. Que vous ayez besoin d’un siège côté hublot pour pouvoir y déposer la tête et dormir ou côté couloir pour pouvoir vous déplacer facilement, moins vous subirez de stress pendant le vol, mieux ce sera. L’excellent site Seatguru (en anglais seulement) vous montre l’aménagement intérieur de chaque avion et vous donne des conseils sur les sièges à éviter (comme les sièges non inclinables devant les toilettes).

  4. Le confort est essentiel. Les talons aiguilles ne sont pas vos amis dans les airs, ni d’ailleurs les jeans ajustés. Puisque la basse pression dans la cabine fait gonfler les orteils et qu’on retire souvent ses chaussures pendant les vols long-courrier, vous aurez de la difficulté à remettre vos chaussures après huit heures de vol. La même chose vaut pour les vêtements ajustés. Portez quelque chose qui s’adaptera, et non le contraire.

  5. Apportez des lingettes antibactériennes. Je ne veux pas vous faire peur avec les histoires d’horreur que racontent les agents de bord, mais sachez tout simplement que la désinfection effectuée par les agents de nettoyage ne serait pas toujours approuvée par la direction d'un hôpital. Ce pourrait être une bonne idée de nettoyer les plateaux-repas avec une lingette antibactérienne, et vous pourriez éviter de déposer quoi que ce soit dans la pochette située à l’arrière du siège devant vous (c’est là qu’on range les sacs pour le mal de l’air, vous savez?).

Vous êtes arrivé à destination en bonne santé?La question qui se pose maintenant, c’est comment le rester?

5 conseils pour rester en bonne santé à destination

  1. Faites-vous vacciner. Ce conseil s’adresse uniquement à l’aventurier qui s’enfoncera dans les jungles infestées de moustiques de Bornéo. Comme certains types d’hépatite peuvent vous surprendre même dans les hôtels les plus huppés, c’est une bonne idée que de passer à une clinique de vaccination pour voir ce qu’elle recommande. Et ne tardez pas : ainsi, vous pourrez être à l’affût de tout effet secondaire et aurez le temps de recevoir le nombre de doses prescrit. Par exemple, le vaccin contre l’hépatite A et B doit être injecté en plusieurs doses, à intervalles de quelques semaines.

  2. Emportez vos propres médicaments. Bien sûr, vous emporterez vos médicaments, mais pensez aussi à prendre avec vous une note de votre médecin expliquant la nature de chacune de ces prescriptions pour éviter tout problème aux douanes. Conservez deux listes distinctes de votre ordonnance, une sous forme numérique dans votre téléphone et l’autre sur papier, dans votre valise, au cas où vous perdriez vos médicaments ou vous les fassiez volés. En plus de ces médicaments, pensez à emporter des médicaments contre la diarrhée ou les allergies puisque votre organisme pourrait mal assimiler une alimentation exotique ou l’eau. Dans le doute, faites ce que le dépliant Un bon départ du gouvernement canadien recommande pour les aliments à l’étranger : «Faites-les bouillir, faites-les cuire, pelez-les, ou n’y touchez pas.»

  3. Conduisez prudemment. Année après année, les accidents de la circulation sont les principales cases de mortalité chez les touristes. La mauvaise connaissance des routes, la conduite du côté opposé, une mauvaise surface de roulement et la fatigue du voyage contribuent toutes aux accidents. Si vous choisissez de conduire à l’étranger, conduisez encore plus prudemment qu’à la maison.

  4. Respectez vos limites. Si vous n’avez jamais fait de grande randonnée dans votre vie, grimper le Machu Picchu, situé en haute altitude, n’est probablement pas la façon de commencer. Peut-être êtes-vous prêt à tenter l’aventure, mais votre corps ne l’est peut-être pas, et vous courrez plus de risque de subir une blessure. Si une activité en particulier vous attire, commencez à vous y préparer bien avant d’embarquer dans l’avion.

  5. Protégez-vous avec une assurance-voyage. Ce devrait être évident puisque si vous ne respectez pas l’un ou l’autre des quatre conseils précédents (et, parfois, même si vous les suivez!), vous désirerez savoir que vous êtes couvert, sur le plan médical comme sur le plan financier, grâce à une assurance-voyage.

Que vous soyez dans l’avion ou déjà arrivé à destination, un peu de planification peut faire en sorte que votre voyage vous procurera uniquement d’excellents souvenirs.

Articles Connexes