Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Prévention et soins

20 octobre 2011

Cinq raisons supplémentaires de consulter votre dentiste

Saviez-vous que votre santé bucco-dentaire a des conséquences sur votre état de santé général? Des visites régulières chez le dentiste peuvent assurer bien plus que la simple protection de vos dents.

Parce qu'il vaut mieux prévenir que guérir, nous voyons régulièrement le dentiste plutôt que de risquer une rage de dents ou la perte d'une dent. Mais saviez-vous que votre santé bucco-dentaire a des conséquences sur votre état de santé général? Et que, de nos jours, les dentistes apprennent à déceler les symptômes précoces de diverses maladies? Même si vous portez un dentier, vous avez besoin d'examens buccaux réguliers.

Voici 5 raisons supplémentaires de consulter votre dentiste :

1. Cancer buccal

On estime qu'il y a, chaque année, 3 200 nouveaux cas de cancer buccal auCanada et que cette maladie cause environ 1 050 décès. Bien que le tabagisme et l'alcoolisme soient les principaux facteurs de risque, le cancer buccal peut aussi survenir chez des gens qui ne boivent pas et n'ont jamais fumé. Lorsque le diagnostic est posé tôt, le cancer buccal peut souvent être traité sans chirurgie défigurante ni chimiothérapie.

Pour Phillip Tzemis, dentiste à Toronto, l'étude des antécédents médicaux, un examen clinique minutieux de la bouche, de la tête et de la nuque, ainsi que l'examen au Velscope sont essentiels pour le dépistage précoce. «Le Velscope est un outil relativement nouveau dont la lumière bleue permet de déceler les tissus anormaux, dit le docteur Tzemis. L'examen est rapide et indolore. Si nous découvrons des tissus douteux, nous faisons faire une biopsie ou bien nous envoyons le patient chez un spécialiste des pathologies de la bouche.» Il précise cependant que des outils comme le Velscope aident à déceler les tissus anormaux, mais ne permettent pas de poser un diagnostic de cancer ou de lésion précancéreuse.

2. Maladies cardiaques

Il y a un lien entre les maladies des gencives, appelées aussi maladies parodontales, les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux. Les recherches indiquent que les personnes qui ont une maladie des gencives sont presque deux fois plus susceptibles de souffrir d'une coronaropathie.

Lorsque les bactéries buccales entrent dans le sang, elles peuvent se fixer sur les dépôts graisseux des artères coronaires et contribuer à la formation de caillots sanguins.En réduisant le flux sanguin et l'apport de nutriments et d'oxygène dont le coeur a besoin pour fonctionner normalement, ces caillots peuvent causer des crises cardiaques.

L'inflammation ausée par les maladies parodontales contribue à la formation de plaques graisseuses, qui elles-mêmes favorisent l'enflure des artères.Les personnes atteintes de maladies parodontales – maladies des gencives et des structures sous-jacentes, principalement des os qui soutiennent les dents – sont presque deux fois plus susceptibles de souffrir de coronaropathies.

3. Diabète

Presque 1 Canadien sur 4 a le diabète ou un état prédiabétique, et plus de 20 diagnostics de diabète sont posés par heure, chaque jour. Les diabétiques sont vulnérablesà toute une gamme de complications, y compris les infections et les maladies parodontales.

Le diabète et la mauvaise haleine sont intimement reliés. «Les dentistes, dit le docteur Tzemis, prennent la mauvaise haleine très au sérieux, surtout les haleines fruitées ou à odeur d'acétone (solvant de vernis à ongles), parce qu'elles peuvent indiquer la présence de complications diabétiques exigeant une attention médicale immédiate.»

Le diabète présente un double défi pour la santé buccale.Lorsqu'il n'est pas maîtrisé, le diabète augmente le risque de maladie parodontale et la présence d'une maladie parodontale complique la gestion de la glycémie. Le docteur Tzemis recommande aux diabétiques de contrôler leur glycémie pendant les soins dentaires prolongés pour éviter l'hypoglycémie.Il mentionne aussi que le diabète peut ralentir la guérison et accroît le risque d'infection. Les diabétiques peuvent donc avoir besoin d'antibiotiques en cas d'extraction, de chirurgie parodontale et de pose d'implants.

4. Maladies respiratoires

Étant donné la proximité de la bouche, du nez et de la gorge, il n'est pas étonnant que les bactéries puissent se propager des gencives aux poumons et engendrer des maladies respiratoires comme les pneumonies.

La présence de bactéries dans la bouche et la gorge peut aussi aggraver des maladies pulmonaires existantes, surtout s'il s'agit de maladies chroniques comme la broncho-pneumopathie chronique obstructive.

Mais saviez-vous que les maladies parodontales peuvent se transmettre par la salive? Votre dentiste peut vous aider à éviter de contaminer vos proches, en particulier les enfants.

5. Démence et maladie d'Alzheimer

Les chercheurs soupçonnent que la santé bucco-dentaire peut avoir des répercussions sur les fonctions mentales. Des recherches récentes ont découvert un lien entre les pertes de mémoire légères et les maladies parodontales et on étudie actuellement le mécanisme qui explique ce phénomène, ainsi que sa gestion potentielle.

Une bonne santé est la pierre angulaire du bonheur à toutes les étapes de la vie. Le fait de prendre conscience de l'importance de la santé bucco-dentaire et d'adopter les mesures préventives appropriées peut faire une grande différence sur votre qualité de vie.

Articles Connexes