Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Prévention et soins

Simplement brillant
05 mai 2017

4 risques pour la santé étonnants lors des voyages d’affaires

Apprenez-en plus sur les risques potentiels pour la santé associés aux voyages d'affaires... et la façon de les éviter.

Bien que les voyages d’affaires autour du monde semblent enthousiasmants en théorie, la réalité est souvent beaucoup moins séduisante. Les voyages d’affaires fréquents, surtout sur de longues distances, s’accompagnent souvent de risques pour la santé.

Heureusement, le simple fait de connaître les risques les plus courants et de dresser un plan proactif peut vous aider à les atténuer ou à les éviter – et c’est ce que nous avons demandé à des experts de vous aider à faire. Voici les 4 principaux risques pour la santé à prendre en considération lorsque vous voyagez :

1. La thrombose veineuse profonde

Les vols fréquents d’une durée supérieure à six heures peuvent présenter un risque pour la santé. Ces vols plus longs augmentent votre risque de thrombose veineuse profonde, un état qui se développe lorsque des caillots se forment dans vos veines – généralement celles de vos jambes – en raison de longues périodes d’inactivité. Si un morceau du caillot se détache, il peut se rendre jusqu’à vos poumons, ce qui pourrait bloquer la circulation sanguine et causer une embolie pulmonaire qui mettra votre vie en danger.

La meilleure façon de réduire votre risque est de bouger, recommande le Dr Jay Keystone, directeur de la médecine des voyages à la Medisys Travel Health Clinic de Toronto et professeur de médecine à l’Université de Toronto. « Déplacez-vous pendant votre vol, dit-il. Ou faites des exercices pour les jambes tout en étant assis. » Fléchissez les pieds, puis pointez les orteils, en maintenant chaque position pendant quelques secondes, et penchez-vous lorsque vous êtes assis sur votre siège pour étirer vos muscles ischio-jambiers.

Le port de chaussettes ou de bas de compression en coton pendant le vol contribue également à réduire le risque, explique le Dr Keystone. 

2. La diarrhée du voyageur 

Les voyages autour du monde nécessitent de faire connaissance avec de nouvelles cultures. Toutefois, vous pourriez aussi faire connaissance avec de nouveaux microbes et parasites, y compris avec certains qui ont des effets pas toujours agréables sur votre digestion. Et les bonnes intentions relatives à la sécurité alimentaire de base – éviter l’eau du robinet, les glaçons, les fruits pelés et les salades – ne suffisent pas toujours. « 97 % des voyageurs commettent une erreur relative aux aliments ou aux boissons dans les 72 heures suivant leur arrivée », dot le Dr Keystone.

Un vaccin oral, comme Dukoral avant le voyage ou Travelan pendant le voyage, peut contribuer à vous protéger contre E. coli entérotoxigène, le pathogène le plus fréquemment lié à la diarrhée du voyageur, selon le Dr Keystone. Des comprimés en vente libre contenant du sous-salicylate de bismuth, comme Pepto-Bismol, peuvent conférer une protection supplémentaire, selon les Centers for Disease Control and Prevention. Si vous vous rendez dans un pays en développement, surtout s’il présente des niveaux élevés de résistance aux médicaments, comme certains endroits d’Asie du Sud-Est, consultez les conseils de sécurité aux voyageurs de Santé Canada et un spécialiste en médecine des voyages pour élaborer un plan de prévention et d’autotraitement longtemps avant votre départ.

3. Un sommeil de mauvaise qualité

Le décalage horaire, le changement des horaires de travail et le fait de dormir dans un lit et une chambre d’hôtel que vous ne connaissez pas peuvent nuire à votre sommeil. Des somnifères sur ordonnance comme le zolpidem peuvent aider, mais ils ont des inconvénients. « Le zolpidem peut affecter la mémoire », dit le Dr Keystone. « [Les voyageurs d’affaires] en prennent avant d’aller à une réunion et sont alors incapables de se souvenir de son déroulement. »

Si vous vous rendez à une destination située à au moins trois fuseaux horaires à l’est de l’endroit où vous demeurez, essayez d’ajuster votre horaire de sommeil au fuseau horaire de votre destination quelques jours avant votre départ, recommande le Dr Keystone, et dormez selon l’horaire local dès votre arrivée. Faites une promenade au soleil entre deux réunions pour aider votre horloge interne à se réinitialiser. Et si vous éprouvez toujours des difficultés, parlez à votre médecin de suppléments, comme la mélatonine, qui s’avèrent parfois utiles.

4. Une alimentation malsaine

Même si vous mangez généralement sainement à la maison, vos bonnes habitudes pourraient faiblir pendant des voyages d’affaires. « Lorsque vous voyagez, les choix alimentaires facilement accessibles ont tendance à être moins bons pour la santé. Vous mangez plus souvent à l’extérieur, ce qui vous expose à des portions plus copieuses », affirme Kristyn Hall, diététiste autorisée de Calgary, porte-parole nationale des Diététistes du Canada et propriétaire d’Energize Nutrition. « Il peut être difficile de trouver des choix qui contiennent davantage de fruits et de légumes pendant la journée, surtout en soirée. »

Occupez-vous de votre santé en dressant un plan proactif en matière de nutrition, recommande Mme Hall. Demandez une demi-portion ou mettez de côté une partie de votre plat principal dans les restaurants, et demandez que les ingrédients hauts en calories – comme la vinaigrette, les noix et le fromage dans votre salade – soient servis à part. Décidez d’avance si vous avez l’intention de prendre une consommation, en sachant que l’alcool ajoute des calories vides. Si vous choisissez de boire de l’alcool, respectez les lignes directrices en matière de consommation sécuritaire en vous limitant à un verre par jour pour les femmes et deux pour les hommes, recommande-t-elle.

Le fait de connaître et de réduire vos risques avant le départ peut contribuer à assurer un retour sécuritaire. Demandez à votre employeur si la consultation d’un spécialiste en médecine des voyages et d’un diététiste est incluse dans vos avantages sociaux en matière de santé au travail, pour vous aider à rester en santé sur la route.

Articles Connexes