Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Prévention et soins

24 janvier 2018

3 nouvelles raisons de cesser de fumer dès maintenant

C’est bien connu, l’usage du tabac cause le cancer, mais saviez-vous que cesser de fumer peut aussi vous aider à réduire vos risques de maladie cardiaque, d’accident vasculaire cérébral ou de complications liées au diabète?

La fumée de cigarette favorise l’accumulation de plaque dans vos artères, ce qui, selon la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC, augmente le risque de formation de caillots, réduit la quantité d’oxygène dans le sang, fait augmenter votre tension artérielle et met votre cœur à l’épreuve.

Si vous souffrez du diabète, le danger est encore plus grand, selon l’Association canadienne du diabète (site en anglais seulement):

  • Les gens souffrant du diabète et qui fument courent encore plus de risques: tout comme une glycémie élevée, les produits chimiques toxiques présents dans la fumée de cigarette attaquent les vaisseaux sanguins, ce qui contribue au durcissement des artères (connu sous le nom d’«athérosclérose») et limite la capacité du sang à transporter l’oxygène dans tout le corps.

La combinaison mortelle d’hyperglycémie et d’usage du tabac augmente considérablement les dommages causés aux vaisseaux sanguins qui nourrissent le cœur, le cerveau, les yeux, les reins et les nerfs périphériques, ce qui accélère l’apparition des complications à long terme liées au diabète.

En plus des maladies coronariennes et des accidents vasculaires cérébraux, ces complications (en anglais seulement) comprennent des maladies rénales, la cécité et des dommages aux nerfs pouvant entraîner une amputation. La bonne nouvelle cependant, c’est que bon nombre des risques associés à l’usage du tabac ne sont pas permanents. Lisez ci-dessous ces faits encourageants fournis par la Fondation canadienne des maladies du cœur et de l’AVC:

  • Un an après avoir cessé de fumer, vous aurez diminué de moitié vos risques de maladie coronarienne liée à l’usage du tabac.
  • Après 5 ans, vos risques de subir un AVC seront pratiquement similaires à ceux que court un non-fumeur.
  • Après 10 ans, vous aurez diminué de moitié vos risques de mourir d’un cancer du poumon.
  • Après 15 ans, vos risques de souffrir d’une maladie coronarienne seront les mêmes que ceux que court un non-fumeur.

Plus tôt vous vous débarrasserez de cette habitude, plus tôt vous commencerez à en voir les bienfaits. Donc… continuez d’essayer!

5 conseils de la Fondation canadienne des maladies du cœur et de l’AVC pour écraser pour de bon:

  1. Fixez-vous une date pour arrêter de fumer
  2. Apprenez à reconnaître ce qui vous donne envie de fumer
  3. Grignotez des carottes et du céleri pour garder vos mains occupées
  4. Faites de votre maison et de votre voiture des espaces sans fumée
  5. Demandez de l'aide à votre famille, à vos amis et à votre fournisseur de soins de santé

Articles Connexes