Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Garder la forme

07 juillet 2017

Que prévoir pour la santé au chalet ou en camping

Avant de partir au chalet ou en camping cet été, n'oubliez pas d'emporter tout ce qu'il faut pour garantir la santé et la sécurité de votre famille.

Que vous partiez au chalet ou en camping, le moment est idéal pour profiter de la chaleur et vous amuser en vous adonnant à de saines activités au grand air. 

Cependant, ce séjour à l'extérieur, loin du confort du foyer, nécessite une certaine planification. Les insolations, piqûres de moustiques et maladies peuvent enlever beaucoup d'agrément à vos vacances.

Voici ce que vous devriez mettre dans vos bagages pour éviter de tels inconvénients :

Trousse de premiers soins

Une trousse de premiers soins bien garnie vous aidera à soigner rapidement et efficacement bien des petits bobos de l'été. Vous pouvez toujours assembler votre trousse vous-même, mais Dina Kulik, médecin à l'urgence pédiatrique du Hospital for Sick Children de Toronto, recommande plutôt d'acheter une trousse toute faite qui contient ce qu'il faut pour nettoyer, désinfecter et panser les coupures et les éraflures. 

Elle recommande aussi d'ajouter des fournitures à ces trousses vendues en magasin. «J'aime toujours apporter de l'hydrocortisone topique, en crème ou en onguent», dit-elle. «C'est parfait pour soulager les piqûres et les morsures d'insectes.» Elle conseille aussi d'apporter un analgésique comme l'acétaminophène et un antihistaminique pour les allergies comme le Benadryl.

Protection contre les insectes

Les piqûres d'insectes provoquent plus que de l'enflure et des démangeaisons désagréables. Les moustiques et les tiques peuvent être porteurs de maladies infectieuses qui font courir un risque plus grave. Dina Kulik recommande d'apporter une bonne provision de chasse-moustiques contenant du DEET (diéthyltoluamide), un insectifuge efficace, pour garder votre famille en sécurité.

«Le chasse-moustiques est essentiel», insiste-t-elle. «Un insectifuge contenant moins de 10 % de DEET est sans danger pour les enfants de plus de 6 mois.» (Un produit pour enfants ou pour usage familial contient habituellement entre 6 % et 7 % de DEET.) De plus, Dina Kulik met en garde contre les insectifuges étiquetés «100 % naturels», malgré leur apparence plus saine. «Beaucoup de produits naturels sur le marché peuvent être plus toxiques pour les jeunes enfants que des produits contenant du DEET.»

Apportez des pinces à épiler pour retirer les tiques que vous trouvez durant vos inspections nocturnes, ainsi que des sacs à sandwich refermables dans lesquels vous pourrez apporter les tiques à votre médecin aux fins de dépistage de la maladie de Lyme. En camping, envisagez d'investir dans une moustiquaire pour garder les insectes à distance pendant les repas. Apportez également du tissu de moustiquaire qui sera particulièrement utile pour protéger les petits enfants en poussettes= et dans leur siège d'auto.

Protection solaire

Rien ne gâche plus un voyage estival qu'une vilaine insolation. Optez pour l'écran solaire offrant le facteur de protection solaire (FPS) le plus élevé – Dina Kulik recommande au moins un FPS 35 à 40 pour les enfants – et n'oubliez pas d'en mettre (et d’en remettre) souvent.

«Vous devriez utiliser l'équivalent d'un verre à shooter pour enduire tout le corps. C'est beaucoup plus que ce que mettent la plupart des gens», dit-elle. «Remettez-en une heure après être sorti dehors ou même plus souvent si vous nagez ou transpirez.» N'oubliez pas les parties du corps souvent négligées comme les oreilles, la nuque, les mollets et le dessus des pieds. Apportez aussi des chapeaux et des hauts de maillot de bain à manches longues pour plus de protection.

Principes essentiels de sécurité alimentaire

Les hamburgers et la salade de pommes de terre sont des incontournables du menu estival, mais vous devez prendre des précautions pour que vos aliments restent salubres, surtout si vous n'avez pas accès à un réfrigérateur. «Les maladies d'origine alimentaire sont courantes en cette période de l'année où il fait plus chaud», rappelle Dina Kulik. «La salmonelle et la bactérie E. coli peuvent notamment proliférer dans les produits laitiers, les produits à base d'œuf et la viande. Étant assez virulentes, elles peuvent ruiner vos vacances.»

Si vous apportez des aliments à risque comme la viande, les œufs ou les produits laitiers en camping, conservez-les au froid avec de la glace jusqu'à ce que vous les serviez et mangez-les le premier jour. Durant le reste de votre séjour, tenez-vous-en à des aliments moins risqués que vous pouvez réchauffer ou auxquels vous pouvez ajouter de l'eau bouillie, ainsi qu'à des collations santé comme des amandes ou des barres granola faibles en sucre pour éviter les maladies d'origine alimentaire.

Assurance voyage

Même la meilleure planification et la trousse de premiers soins la mieux garnie ne vous mettent pas à l'abri; vous pourriez avoir besoin de soins médicaux pendant votre voyage. Si votre famille voyage à l'extérieur de votre province ou du pays, l'assurance voyage est indispensable pour couvrir une partie des frais médicaux en cas d'urgence. Puisque l'assurance maladie varie d'une province à l'autre, il est possible que la vôtre ne paie qu'une partie des soins médicaux dispensés à l'extérieur de votre province, de sorte que vous avez besoin d'une assurance voyage pour couvrir le reste des frais.

Demandez à votre employeur si votre régime d'avantages sociaux comprend une assurance voyage et renseignez-vous sur ce qui est inclus dans votre régime collectif. Songez ensuite à souscrire une assurance voyage ou à bonifier la protection offerte par votre programme d'avantages sociaux afin que votre famille soit assurée pendant ses voyages estivaux.

Articles Connexes