Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Garder la forme

06 juillet 2017

Passez l’été en toute sécurité

L’été, c’est du plaisir et du repos. Mais il est important de jouer près de l’eau et sous le soleil en toute sécurité.

À sept ans, David Banerjee a reçu toute une leçon de sécurité aquatique. Lors de sa première sortie en canot avec son père à Muskoka, en Ontario, l’embarcation a chaviré et tous deux se sont retrouvés dans l’eau profonde. "J’ai nagé comme un petit chien vers la rive et je pensais que mon père savait nager parce qu’il était mon père, et que bien sûr, il était capable de tout", se rappelle M. Banerjee, un enseignant de Toronto. "Mais, en fait, il n’avait jamais appris à nager."

Heureusement, son père portait un gilet de sauvetage, quoique vieux et qui pouvait à peine supporter son poids. Par pure chance et avec l’aide de plaisanciers, les deux ont été sauvés.

"Mon père n’a jamais remis les pieds dans un canot depuis!", affirme M. Banerjee.

Des accidents comme celui-ci se produisent souvent... et parfois avec des résultats plus dramatiques. Selon la Croix-Rouge, chaque année plus de 160 plaisanciers se noient lors d'activités de navigation au Canada.

Mais, comme dans l’exemple de David Banerjee et de son père, le simple fait de porter un vêtement de flottaison individuel (VFI), tout comme un changement dans les attitudes, peut empêcher une tragédie affirme Shannon Scully-Pratt, représentante du programme de sécurité aquatique de la Croix-Rouge pour le Centre de l’Ontario. De plus, dit-elle, les adultes devraient eux-mêmes respecter les règles qu’ils imposent à leurs enfants.

Prudence à proximité de l’eau

  • Apprenez la sécurité aquatique aux enfants. "Faites en sorte que votre enfant demande la permission pour aller dans l’eau ou à proximité de l’eau", rappelle Mme Scully-Pratt. "Ou encore, dites aux enfants qu’ils peuvent aller dans l’eau seulement si un adulte est présent. Aidez-les à prendre de bonnes décisions en ce qui a trait à l’eau."
  • Protégez les enfants à proximité de l’eau. Faire porter un flotteur aux jeunes enfants et ensuite aller relaxer sur la terrasse du chalet n’est pas une bonne idée", insiste Mme Scully-Pratt. Faites plutôt porter un VFI à votre enfant s’il joue au bord de l’eau ou s’il désire aller à l’eau. Mme Scully-Pratt suggère de choisir un vêtement de flottaison rouge, jaune ou orange pour les jeunes enfants afin qu’ils soient aisément repérables s’ils tombent à l’eau. Et restez toujours à proximité d’un enfant qui joue au bord de l’eau.
  • Familiarisez-vous avec l’eau. Les conditions peuvent changer d’une année à l’autre. Si vous croyez bien connaître le lac où se trouve votre chalet, vérifiez toujours les conditions pour être certain que le niveau de l'eau n’a pas baissé, que des rochers n’ont pas été déplacés ou que des débris, comme des arbres morts, ne se trouvent pas soudainement au fond de l’eau.
  • Prenez des précautions en navigation de plaisance. Ayez toujours un VFI pour chaque personne à bord, souligne Mme Scully-Pratt : c’est la loi. Et méfiez-vous des changements de temps. Au premier signe d’un orage imminent, dirigez-vous vers la rive. "N’attendez pas que l’orage se déchaîne", dit-elle, puisqu’atteindre la rive pourrait alors devenir difficile. Aussi, faites connaître votre destination à votre entourage si vous partez en bateau. "Dire à quelqu’un où vous allez et combien de temps vous serez sur l’eau peut aider à réduire les possibilités si l’imprévisible survenait", explique Lewis Smith, coordonnateur des médias et des communications au Conseil canadien de la sécurité, à Ottawa.

Tenez la chaleur en échec

  • Ne laissez pas votre animal de compagnie ou les enfants seuls dans la voiture."En règle générale, les gens savent qu’une voiture peut rapidement devenir très chaude, mais ce dont ils ne se rendent pas compte, c’est la rapidité avec laquelle la chose peut se produire", explique M. Smith. Par exemple, le Conseil canadien de la sécurité dit que si la température atteint 35 °C, l’intérieur d’une voiture exposée au soleil peut atteindre 50 °C en 20 minutes. M. Smith rappelle que les parents ne devraient jamais laisser quiconque dans la voiture, même s’ils ne se précipitent qu’un moment au dépanneur. Souvent, trois minutes peuvent devenir 20 minutes.
  • Protégez votre nourriture. Si vous préparez un pique-nique, une randonnée ou un repas à l’extérieur, assurez-vous que la nourriture reste la plus fraîche possible ou qu’elle est consommée rapidement. Puisque les bactéries provoquant des maladies, comme la salmonelle, peuvent se multiplier lorsque la température augmente, assurez-vous de conserver la viande ou la nourriture contenant des produits laitiers dans une glacière, un sac à isolation thermique ou sous la glace ou de manger sans tarder. (Apprenez-en plus sur la sécurité alimentaire en été avec Santé Canada)
  • N’ignorez pas le soleil. Bien que les coups de soleil puissent être un gros problème, particulièrement pour vos enfants, un coup de chaleur peut être encore plus dangereux. État physique causé par des températures élevées et exposition excessive au soleil, il peut entraîner la nausée, des vertiges, une soif extrême et des maux de tête... ou pire. Portez un chapeau, restez à l’ombre dans la mesure du possible, buvez beaucoup d’eau et rendez-vous dans un endroit frais comme une piscine, un centre commercial ou une bibliothèque si vous n’avez pas la climatisation à la maison.

Articles Connexes