Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Garder la forme

22 août 2018

L'éducation précoce, est-ce pour votre enfant?

L'apprentissage de la langue des signes à 8 mois, des leçons de musique à 16 mois — Qu'est-ce qui est approprié et qu'est-ce qui est excessif?

Scarlett Sapieha a été inscrite à son premier cours à l’âge de 5 mois : un cours de langue des signes pour bébés. À l’âge avancé de 8 mois, elle a suivi son premier cours de musique et à 16 mois elle était élève du Royal Conservatory of Music. À l’âge de 6 ans, elle faisait de la gymnastique depuis 4 ans, du ballet depuis 3 ans et pratiquait le tennis et la natation depuis 2 ans.

Chaque parent souhaite ce qu’il y a de mieux pour son Beethoven en herbe ou son Picasso en puissance, mais est-il nécessaire de surcharger l’horaire de son enfant en l’initiant à toutes les formes possibles d’éducation précoce? Les cours pour enfants peuvent coûter cher et constituent une dépense qui s’ajoute aux sommes à épargner en prévision des études de l’enfant. Sans compter que ces cours peuvent occasionner un certain épuisement en raison de la gymnastique nécessaire pour concilier de nombreux engagements.

«Les cours peuvent finir par prendre beaucoup de notre temps», dit Chad Sapieha, papa de Scarlett, qui a passé six heures par semaine à conduire sa fille de l’école aux lieux des activités.

Voici quelques conseils en vue de satisfaire vos attentes et de maintenir l’équilibre de votre budget :

Examinez les diverses options qui vous sont offertes

Il est vrai que les cours d’éducation précoce permettent l’acquisition de connaissances, mais ils se veulent avant tout une occasion de nouer des liens. Apprendre à interagir avec d’autres enfants est souvent le premier obstacle à surmonter et cette aptitude peut être transposée à toutes les autres formes d’éducation précoce.

Si vous n’êtes pas certain que votre enfant est prêt à fréquenter une garderie, songez à l’inscrire à un programme communautaire où vous pouvez vous impliquer. Vous pourrez ainsi observer le comportement en classe de votre fils ou de votre fille pour vous habituer, vous et votre enfant, à une routine scolaire.

Apprenez par l’expérience

Il est vrai que les cours d’éducation précoce permettent l’acquisition de connaissances, mais ils se veulent avant tout une occasion de nouer des liens. Apprendre à interagir avec d’autres enfants est souvent le premier obstacle à surmonter et cette aptitude peut être transposée à toutes les autres formes d’éducation précoce.

Si vous n’êtes pas certain que votre enfant est prêt à fréquenter une garderie, songez à l’inscrire à un programme communautaire où vous pouvez vous impliquer. Vous pourrez ainsi observer le comportement en classe de votre fils ou de votre fille pour vous habituer, vous et votre enfant, à une routine scolaire.

Soyez réaliste

Laura Ono, directrice et fondatrice de My Musical Upbringing (en anglais seulement), qui offre des cours d’éducation précoce dans le domaine de la musique, indique qu’elle doit souvent rappeler aux parents que les cours s’adressent aux enfants.

«La première chose que je dis au parent est que chaque enfant est unique et que, par conséquent, chacun répond à la musique d’une manière qui lui est propre. Le parent ne peut pas et ne doit pas forcer son enfant à participer. Je suggère au parent de prendre activement part au cours et d’inviter son enfant à se joindre à lui lorsqu’il se sent prêt» dit madame Ono. «Il est tentant d’établir des comparaisons entre les divers enfants d’un groupe, mais chacun se développe à son propre rythme.»

Respectez le rythme d’apprentissage de votre enfant

Pour chaque enfant prodige, il y en a un million d’autres qui ne le sont pas, alors ne vous attendez pas à ce que votre fils ou votre fille devienne le prochain Yo-Yo Ma. En fait, madame Ono recommande au parent d’inscrire son enfant à un cours de musique qui traite de composantes de la musique comme le rythme, la cadence, l’intonation, les nuances, la forme, le timbre et l’harmonie, et d’attendre avant de commencer l’apprentissage d’un instrument.

«Ne vous pressez pas pour initier votre enfant à un instrument. La plupart des enfants commencent à jouer d’un instrument au terme de la première année scolaire, mais il y a bien sûr des exceptions, tout dépend de l’enfant», dit-elle. En fait, chaque parent doit tenir compte de ce qui convient à sa famille et peut opter ou non pour un volet d’éducation précoce.

Préparez-vous

  • Inscrivez-vous comme bénévole. Vous pourrez voir progresser votre enfant.
  • Soyez patients. Il se peut que votre enfant ait besoin d’un certain temps pour trouver une activité qui le passionne réellement.
  • Il ne fait aucun doute qu’il est préférable de commencer à épargner tôt pour payer les études postsecondaires. Découvrez comment un régime enregistré d’épargne-études (REEE) peut vous aider.

Articles Connexes