Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Garder la forme

27 juin 2017

Coup d'œil sur la ménopause : 2e partie

Dans cet article en 2 parties, nous présentons les récentes opinions du corps médical sur le traitement des symptômes de la ménopause et sur la façon dont un mode de vie plus sain peut aider à les gérer.

Il existe deux outils précieux pour les aider les femmes à gérer les symptômes de la ménopause : l'hormonothérapie et les changements apportés au mode de vie. Dans le premier article sur le sujet, nous avons discuté de l'hormonothérapie et de la gestion des bouffées de chaleur. Abordons maintenant les changements apportés au mode de vie et la façon dont une saine alimentation, l'exercice et la gestion du stress peuvent soulager d'autres symptômes.

Atténuer les sautes d'humeur

Selon la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC), l'irritabilité, l'envie de pleurer, l'anxiété, la dépression, le manque de motivation et les difficultés de concentration comptent parmi les troubles de l'humeur liés à la ménopause. Une accumulation de mauvaises nuits de sommeil peut aussi causer des sautes d'humeur. Les changements apportés au mode de vie peuvent aider les femmes à les gérer (voir la liste ci-dessous), mais les troubles de l'humeur graves pourraient devoir être traités à l'aide d'antidépresseurs, parfois combinés à l'hormonothérapie. Consultez votre médecin pour connaître les choix possibles.

Surmonter les problèmes de sommeil

Durant la ménopause, le sommeil des femmes est souvent perturbé par des bouffées de chaleur à répétition qui les empêchent de se rendormir. L'utilisation de médicaments en vente libre, comme des capsules de valériane, de phytoestrogènes et de millepertuis, est une bonne option pour trouver le sommeil, tout comme la pratique régulière d'une activité physique.

La vérité sur la prise de poids

Il est temps de dissiper un mythe : bien que la prise de poids soit normale chez de nombreuses femmes durant la ménopause, ce n'est pas cette dernière qui en est la cause.

« Il n'y a pas de lien entre la fluctuation hormonale et la prise de poids », affirme la Dre Shawna Johnston, obstétricienne-gynécologue et professeure agrégée à la Faculté de médecine du Queen's University Hospital à Kingston (Ontario). « Les femmes prennent du poids parce qu'elles vieillissent et le poids s'accumule au fil des années. On associe la prise de poids à la ménopause parce que le corps vieillit. » Elle ajoute que les femmes âgées ont tendance à prendre plus de poids au niveau de l'abdomen, tandis que chez les femmes plus jeunes, l'excès de graisse se situe plutôt dans les hanches et les fesses.

À mesure que nous vieillissons, la vitesse à laquelle notre métabolisme brûle les calories et les graisses diminue. Bien que le fait d'apporter des changements à votre mode de vie favorise un poids santé, le ralentissement de votre métabolisme signifie que vous devrez consommer moins de calories pour stabiliser votre poids. Selon la Clinique Mayo, pour maintenir votre poids à 50 ans, vous devriez consommer environ 200 calories de moins par jour que lorsque vous étiez dans la trentaine ou la quarantaine – et encore moins si vous voulez perdre du poids. La SOGC recommande de discuter avec votre médecin de stratégies de gestion du poids et de lui faire part de vos inquiétudes si vous avez pris du poids avant la ménopause et que cela persiste.

6 suggestions pour gérer la ménopause

Voici des suggestions qui vous aideront à atténuer les symptômes de la ménopause, à maintenir un poids santé, à stimuler votre énergie, à mieux dormir et à réduire votre stress :

  1. Suivez les recommandations du Guide alimentaire canadien.
  2. Cessez de fumer et réduisez votre consommation d'alcool.
  3. Surveillez régulièrement votre tension artérielle, votre glycémie et votre taux de cholestérol.
  4. Faites régulièrement de l'exercice (au moins 3 fois par semaine pendant 30 minutes).
  5. Faites des exercices de port de poids comme de la musculation ou la danse aérobique douce afin de fortifier votre masse osseuse et de réduire les risques d'ostéoporose.
  6. Faites des exercices d'assouplissement et de renforcement pour conserver des muscles souples et fermes. Le yoga est un bon exemple et a en outre l'avantage de favoriser la relaxation.

Pour obtenir de plus amples renseignements ainsi que des ressources supplémentaires sur la ménopause, visitez le site de la SOGC au menopauseandu.ca.

Votre peau est sèche et vos cheveux sont cassants?

Il s'agit aussi d'un mythe, au même titre que celui de la prise de poids, selon la Dre Johnston : vos cheveux et votre peau ne deviennent pas secs à cause de la ménopause, mais en raison du vieillissement. « C'est simplement une question de génétique », ajoute-t-elle. D'ailleurs, l'hormonothérapie peut même réduire les fines rides puisqu'elle aide à limiter la perte de collagène de votre peau.

Articles Connexes