Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Saine alimentation

26 avril 2017

Faire en sorte que votre enfant mange bien

Les bonnes habitudes alimentaires de votre enfant, cela commence avec vous. Voici quelques conseils pour qu'il ne fasse pas la fine bouche et mange sainement.

Chez Christian Kerr, les boissons fouettées sont habituellement de couleur verte. «Mon épouse prépare des boissons fouettées à la banane et au chocolat en y incorporant du chou frisé, des graines de chanvre, du cacao, des bananes congelées, du lait d'amande et des amandes effilées», explique ce père de deux garçons. «Les enfants ne se font pas prier pour boire ces boissons fouettées; la couleur verte ne les dérange pas tant qu'ils peuvent goûter leurs saveurs préférées, en l'occurrence le chocolat et la banane. Dans la mesure où vous concoctez quelque chose qui a l'air amusant pour les enfants et qui a bon goût, ils le mangeront.» dit-il.

Karen Balko, diététiste, est d'accord avec le fait que de rendre les aliments amusants peut aider les enfants à devenir des amateurs de fruits et de légumes. «Jouez à la chasse au trésor à l'épicerie. Trouvez un légume de chaque couleur, par exemple», suggère-t-elle. «Enfilez les légumes sur une brochette – les enfants adorent manger des choses sur un bâton ou une brochette – ou préparez une trempette pour les inciter à les manger.»

Montrer aux enfants comment manger

Compte tenu du fait que 30 % des enfants et adolescents canadiens font de l'embonpoint ou sont obèses 1, les experts en santé s'entendent pour dire que la consommation d'une variété d'aliments sains est d'une importance primordiale. Mais ce n’est pas facile. Les gens sont souvent pressés en raison d'engagements multiples et ne mangent pas en famille. «C'est à ce moment-là que la malbouffe servie dans les établissements de restauration rapide fait office de souper», explique Patricia Chuey, diététiste.

La clé : faire de son mieux. «Nul besoin d'être parfait, mais je recommande d'avoir comme objectif de bien manger au moins 80 % du temps», dit Mme Chuey. «Pour les familles où le repas du soir a été complètement supplanté par les sports et les cours, profitez de chaque occasion qui se présente pour manger en famille, par exemple au petit-déjeuner les jours de semaine ou au souper le dimanche.»

Montrer l'exemple est une autre stratégie clé. Si vous vous mangez une variété d'aliments nutritifs et que vos enfants vous voient les consommer régulièrement, ce sera beaucoup plus facile de leur faire adopter ce comportement, indique Mme Balko. «En donnant l'exemple à vos enfants, il est beaucoup plus probable qu'ils apprendront à consommer divers aliments santé et qu'ils adopteront aussi de saines habitudes alimentaires.»

Voici comment donner l'exemple d'un comportement santé en matière d'alimentation:

  • Laisser les enfants manger selon leur faim. On doit montrer aux enfants à s'écouter quand il est question de manger. Les enfants forcés à manger sur commande pourraient présenter un risque plus élevé de troubles de l'alimentation plus tard dans la vie.
  • Éviter les pièges. Si les repas sont devenus un champ de bataille et que votre enfant ne veut pas manger parce que cette activité est devenue davantage une question de contrôle que de faim, prenez un peu de recul. Faites en sorte que l'atmosphère soit paisible et calme, offrez une variété d'aliments sains et prenez une grande respiration. Les enfants finissent par manger quand ils ont faim.
  • Réduire les collations au minimum. On peut ainsi préparer une assiette de crudités avec une trempette au yogourt pour le moment fatidique du retour de l'école Les parents devraient cacher la malbouffe ou ne pas en acheter, afin d'éviter les collations qui ne sont pas saines et les kilos en trop (pour eux comme pour leurs enfants). Le résultat final devrait être un enfant qui a faim à l'heure du repas.
  • Laisser tomber les discussions sur les régimes. Les parents ne devraient pas discuter de régime devant leurs enfants. Ils devraient faire les bons choix en matière d'alimentation et éviter de parler de leur silhouette de façon négative.
  • Ne pas faire de cachotteries. Les parents ne devraient pas cacher les fruits et les légumes dans d'autres aliments. Les enfants doivent voir à quoi ressemblent les fruits et les légumes qu'ils mangent et y goûter tels quels, pas seulement au sortir du mélangeur ou dans une boisson fouettée, afin de s’habituer à leur apparence et à leur goût réels.
  • Ne pas paniquer. Si votre fille est dans une phase où elle fait la fine bouche, n'ayez crainte. Elle ne se laissera pas mourir de faim. Et si votre fils a pris quelques kilos en trop, il pourrait bien les perdre plus tard. Votre tâche se limite à leur préparer des repas sains, à leur fournir des occasions de faire de l'activité physique et à les encourager autant que vous le pouvez.
  • Offrir des aliments très nutritifs, comme des céréales à faible teneur en sucre et enrichies en fer, des beurres de noix, des produits laitiers, des petits fruits, des patates douces, des œufs ou d'autres sources de protéines.

Vous avez encore des problèmes à faire manger sainement votre enfant? «Si votre enfant continue à refuser d'essayer de nouveaux aliments, attendez qu'il ait vraiment faim pour les lui présenter», suggère Mme Balko. Et rappelez-vous que vous n'êtes pas tenu de tout couper d'un coup. «Vous pouvez quand même lui offrir des bâtonnets de poulet et du pain blanc, s’il adore ça, mais pas tous les jours. En offrant à votre enfant une variété d'autres aliments qui se mangent avec les doigts et en limitant les collations, vous verrez qu'il sera affamé à l'heure des repas.»

3 conseils pour que vos enfants mangent mieux

  1. Lorsque vous allez à une pratique de sport, préparez des fruits et des légumes en bâtonnets, des sandwichs et du yogourt pour éviter la malbouffe.
  2. Faites participer vos enfants quand vous faites les courses, planifiez les recettes, préparez et servez les repas. Plus ils participent, plus l'alimentation devient amusante.
  3. Pour la plupart des repas, essayez de couvrir la moitié de l'assiette avec des légumes, et accompagnez ceux-ci de protéines de grande qualité et de grains entiers.

Avec un peu de patience et avec votre exemple, vos enfants finiront par vous imiter et par manger santé.

  • Si vous cherchez d’autres idées pour encourager vos enfants à manger varié, consultez le Portail web CIRCUIT Financière Sun Life du CHU Sainte-Justine. Vous y trouverez aussi une foule de conseils utiles pour toute la famille.

1  Selon la Childhood Obesity Foundation.

Articles Connexes