Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Saine alimentation

12 janvier 2018

Alimentation saine : Des résolutions du Nouvel An que vous pourrez tenir

Vous êtes déterminé à manger mieux cette année? Certaines des résolutions les plus courantes en matière d'alimentation ne sont pas faciles à tenir. En voici trois que vous pouvez oublier… accompagnées de nos solutions de rechange.

Vous vous êtes promis d'améliorer vos habitudes alimentaires pour l'année qui vient? Si c'est le cas, vous n'êtes pas seul : selon un sondage Ipsos de 2017 mené pour le compte de GoodLife Fitness, environ 1 Canadien sur 3 prendra une résolution semblable pour le Nouvel An.

Bien entendu, comme beaucoup d'entre nous l'ont appris au fil des ans, une transformation aussi fondamentale est plus facile à souhaiter qu'à concrétiser.

La bonne nouvelle? En modifiant légèrement votre manière de voir les choses, vous pourriez obtenir de meilleurs résultats : bien qu'il soit tentant de changer radicalement votre régime pour améliorer votre santé, cela n'est pas le meilleur moyen d'y parvenir réellement et de façon durable. «Pour certaines personnes, l'approche "tout-ou-rien" fonctionne», indique Kristen Yarker, diététiste. «Pour la plupart d'entre nous, toutefois, il est plus facile de réussir lorsque nos objectifs sont plus modestes.»

Voici 3 résolutions, parmi les plus formulées, qui pourraient en réalité vous empêcher d'agir. Essayez plutôt nos solutions de rechange qui devraient vous permettre d'obtenir de meilleurs résultats…

À oublier : Supprimer le sucre

En supprimant complètement le sucre, nous oublions que l'alimentation est source de plaisir. En vous privant de toute sucrerie, vous pourriez finir par nuire à votre santé mentale.

Optez plutôt pour la modération. «En réalité, la plupart des gens consomment beaucoup trop de sucre, souligne Mme Yarker. Il faut chercher à consommer moins de sucre, mais il n'est pas nécessaire de viser l'absolu pour être en santé.» Au lieu de grignoter distraitement du chocolat pendant que vous travaillez, réservez les friandises sucrées à des occasions spéciales, comme la fête du Nouvel An ou la Saint-Valentin, par exemple. Et lorsque vous vous permettez de telles gâteries, assurez-vous de les apprécier pleinement.

À oublier : Éviter à tout prix d'aller au restaurant

Le désir de cuisiner davantage à la maison est fort louable. Après tout, les repas faits maison sont généralement plus légers pour le portefeuille et le tour de taille que ceux qui sont préparés dans les restaurants. En prenant la résolution de bannir complètement les restaurants, toutefois, vous pourriez courir droit à l'échec. «Le fait d'affirmer que nous ne ferons plus jamais quelque chose ravive le désir de le faire», affirme Mme Yarker. 

Fixez-vous plutôt un objectif que vous pourrez atteindre. Si, en général, vous dînez au restaurant 5 jours par semaine, tentez de remplacer ces repas par un lunch fait maison trois fois par semaine. «Il ne s'agit pas de ne plus manger à l'extérieur, explique Mme Yarker. Il s'agit de prendre l'habitude d'apporter votre lunch.» Lorsque vous aurez réussi à vous en tenir à votre résolution pendant quelques mois, vous pourriez être assez motivé pour passer à 4 ou 5 fois par semaine sans trouver que c'est trop. 

À oublier : Changer radicalement d'alimentation

Qu'il s'agisse du régime végétalien ou paléolithique ou d'un autre régime trouvé en parcourant votre fil Pinterest, songez-y à deux fois avant de l'adopter si cela vous oblige à modifier considérablement vos habitudes alimentaires.

«Les gens me disent souvent qu'ils se sentent pris dans une ornière et qu'ils savent qu'ils ne s'alimentent pas convenablement, indique Mme Yarker. Dans ce cas, il est tentant d'adopter un tout nouveau régime. Pourtant, si vous essayez des nouvelles recettes tous les jours pour dîner et pour souper, vous vous sentirez dépassé et risquez fort d'abandonner.»

Procédez plutôt petit à petit. Intégrez graduellement des éléments du régime que vous souhaitez adopter dans vos menus. En prenant la décision d'essayer une nouvelle recette chaque semaine (p. ex., un repas végétalien dans le cadre des lundis sans viande ou des grillades préparées selon le mode paléolithique), vous parviendrez à modifier votre régime lentement sans renoncer à vos plats favoris. «Vous vous constituerez ainsi une banque de recettes et pourrez peut-être passer à 2 jours ou plus par semaine.»

Conclusion? Les petits changements donnent de grands résultats

«Si vous pouvez apporter un petit changement de façon durable, cela vous donnera la confiance nécessaire pour en apporter un deuxième, affirme Mme Yarker. Même si elle semble moins attrayante que les grands changements radicaux, cette approche graduelle donne de meilleurs résultats.»

En prenant des résolutions simples (p. ex., emporter une collation végétarienne pour intégrer une ou plusieurs portions de légumes dans votre journée, ou encore fermer la télé pendant que vous mangez pour éviter de grignoter sans vous en rendre compte), vous pourrez assainir non seulement votre alimentation mais aussi la relation que vous entretenez avec les aliments et vous deviendrez globalement plus heureux.

Être en santé et heureux, n'est-ce pas là le vrai secret d'une année radieuse?

Articles Connexes