Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Saine alimentation

28 septembre 2017

7 moyens de manger des aliments saisonniers à petit budget

La fin de l’été n’annonce pas la fin des produits saisonniers abordables. Avec un peu de planification et de flexibilité, vous pourrez continuer de consommer des aliments saisonniers pendant plusieurs mois.

Fraises, pêches, les cerises, on dirait que tout est en saison l’été. Toutefois, la situation est différente l’automne et l’hiver, surtout si vous habitez dans une région du Canada où le froid s’installe tôt. La bonne nouvelle? Grâce à un peu de planification à l’avance et de flexibilité gustative, vous et votre famille pouvez réussir à manger des produits saisonniers délicieux et nutritifs toute l’année avec un budget modeste.

Manger des produits saisonniers, qu’est-ce que ça signifie?

Manger des produits saisonniers veut dire consommer des fruits et des légumes cultivés localement lorsqu’ils sont en saison (p. ex., acheter des tomates des champs et du maïs canadiens en août plutôt que des tomates et du maïs importés en janvier). Cela signifie laisser une empreinte carbone moindre puisque les aliments saisonniers sont transportés sur des distances plus courtes. Le goût et les qualités nutritives sont meilleurs également puisque les produits n’ont pas à être cueillis avant le temps pour pouvoir supporter leur long trajet jusqu’à l’épicerie et ne pas perdre leurs propriétés nutritives en chemin. Cela signifie soutenir les agriculteurs locaux. Cela pourrait aussi se traduire par des dépenses moindres, puisque vous n’avez pas à payer pour le transport sur des centaines voire des milliers de kilomètres des ingrédients qui composent votre salade, par exemple.

Mangez des aliments saisonniers cet automne – sans mettre votre porte-monnaie à rude épreuve –, grâce aux conseils suivants :

1. Choisir les légumes biologiques de manière avisée

Contrairement aux idées reçues, la consommation de produits certifiés biologiques n’est pas nécessairement meilleure pour la santé. «En fin de compte, les recherches actuelles laissent entendre qu’il n’existe pas de différences sur le plan nutritif entre les aliments produits biologiquement et ceux qui le sont de manière conventionnelle», indique Abbey Sharp, diététiste. Par conséquent, bien que l’agriculture biologique ait des avantages sur le plan écologique, le fait de choisir des produits conventionnels est tout aussi nutritif pour vous. 

«Si vous recherchez les avantages des produits biologiques sans vouloir payer plus cher, fréquentez les marchés fermiers et renseignez-vous sur les produits offerts», recommande Mme Sharp. L’obtention de la certification biologique peut se révéler onéreuse. De nombreux fermiers peuvent suivre les directives s’y rapportant sans chercher à obtenir cette certification et peuvent vendre leurs produits moins cher que les produits certifiés.

2. Opter pour les légumes-racines

Les légumes-racines nous arrivent à la fin de l’été, à l’automne et au début de l’hiver. Cela peut faciliter la consommation de produits saisonniers au cours des mois plus froids de l’hiver.

Recherchez les patates douces et les courges – qui sont chargées de vitamine A bonne pour le système immunitaire – de même que les légumes-racines riches en fibres comme les betteraves. Les légumes-racines sont en général peu chers et ont une longue durée de conservation. Vous économisez donc à l’achat et évitez les coûts liés à la perte des aliments qui se détériorent.

3. Rechercher les verdures nourrissantes

«Non seulement les verdures plus rustiques comme le chou frisé, le chou pommé et le chou vert poussent à l’automne, mais elles comptent parmi les légumes les plus sains que l’on puisse consommer», souligne Mme Sharp. Profitez des bas prix de la saison pour déguster ces légumes crus, grillés, braisés ou cuits à la vapeur. Congelez-en aussi pour pouvoir les ajouter à vos soupes, plats mijotés et smoothies à longueur d’année. 

4. Essayer les aliments fermentés et marinés

La préparation des conserves et des marinades est de nouveau à la mode. La conservation des produits de saison est une excellente méthode pour les consommer tout l’hiver de manière économique. Les aliments fermentés et marinés sont chargés de probiotiques (les bactéries utiles qui colonisent naturellement l’intestin), ce qui est aussi excellent pour votre santé. Profitez des dernières récoltes abondantes de la fin de l’été et de l’automne pour préparer marinades, sauces et gelées dont vous vous régalerez tout l’hiver.

5. S’abonner aux paniers d’hiver

Aimez-vous exprimer votre créativité en cuisine? Votre famille est-elle aventureuse sur le plan culinaire? Cherchez-vous à changer les choses à la table? Si vous avez répondu par l’affirmative à une de ces questions, vous pourriez peut-être envisager la possibilité de vous abonner aux paniers d’hiver d’une ferme du réseau de l’agriculture soutenue par la communauté (ASC). Vous recevrez ainsi votre part de la récolte d’une ferme locale que vous passerez prendre chaque semaine. Cela vous garantit une consommation de produits saisonniers et vous fournit de magnifiques occasions d’essayer de nouveaux légumes que vous n’auriez pas choisis autrement. Attention cependant, évitez cette option si votre famille est capricieuse, car vous perdrez de la nourriture et de l’argent. 

6. Faire une provision de légumineuses

Les fruits et les légumes ont toute l’attention lorsqu’on pense aux produits saisonniers, mais les haricots et les lentilles – ou «légumineuses» – sont aussi des produits saisonniers. Les légumineuses sont de fantastiques sources de fibres et sont chargées de protéines végétales bonnes pour la santé. «J’essaie toujours d’intégrer davantage de repas sans viande dans mon programme, et les légumineuses représentent une excellente option à peu de frais,» affirme Mme Sharp. Préparez un délicieux houmous à partir des pois chiches, de succulents brownies à base de haricots noirs en purée, ou encore des ragoûts d’hiver (p. ex. un cassoulet) avec des haricots blancs.

7. Ne pas oublier les produits congelés

Bien qu’ils ne soient pas techniquement saisonniers, les produits congelés représentent l’une des solutions les plus faciles et les moins chères pour consommer des aliments nutritifs toute l’année. «Les fruits et les légumes congelés sont cueillis au sommet de leur fraîcheur, souligne Mme Sharp. Ils ne perdent pas leurs nutriments pendant le temps qu’ils mettent à vous parvenir.» Ajoutez une poignée de légumes congelés à vos sautés, cuisez-les à la vapeur pour les servir en accompagnement, ou incorporez des fruits congelés à vos smoothies pour leur donner plus de saveur. 

Quels fruits et légumes sont en saison à l’automne?

La saison des cultures varie de région en région au Canada, mais en général les fruits et légumes suivants sont en saison à l’automne :

  • Betteraves
  • Brocolis
  • Canneberges
  • Carottes
  • Choux de Bruxelles
  • Chou-fleur
  • Chou frisé
  • Chou pommé
  • Citrouilles
  • Courges (variétés d’hiver comme la courge poivrée, la courge Butternut et la courge spaghetti)
  • Épinards
  • Maïs (début de l’automne)
  • Navets
  • Oignons rouges
  • Panais
  • Poires
  • Poireaux
  • Pommes
  • Pommes de terre
  • Raisins (début de l’automne)
  • Rutabagas

En alliant ces produits saisonniers aux produits de base toujours en saison comme les aliments congelés, vous pouvez consommer d’incroyables repas frais tout l’automne et l’hiver, d’une manière qui sera bonne pour votre santé et vos finances.

 

Articles Connexes