Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Action diabète

14 décembre 2017

Vivre avec le diabète : Comment bien manger sans dépasser son budget

Si vous êtes diabétique, vous pouvez planifier vos repas sans vous ruiner. Un minimum de planification peut vous permettre de maximiser votre budget.

Pour contrôler son diabète, il faut parfois avoir des collations sous la main pour réguler le taux de sucre dans le sang, mais le fait de devoir manger si souvent peut prendre du temps et être coûteux. Les personnes qui vivent avec le diabète doivent-elles vraiment prévoir des collations quotidiennes dans la planification de leurs repas? Pas nécessairement, nuance Joanne Lewis, directrice des programmes de nutrition à Diabète Canada.

«En général, les personnes ont besoin de collations si leurs repas sont trop espacés, car autrement leur glycémie risque de chuter parce que leurs médicaments stimulent la sécrétion d'insuline», explique Mme Lewis. «Si vous restez trop longtemps sans manger et que vous ne compensez pas l'effet de pointe de vos médicaments, vous vous exposez à un risque d'hypoglycémie.»

Prenez une collation si vos repas sont espacés

Dans ces cas-là, il est recommandé de prendre une collation – qui doit habituellement contenir de 15 à 30 grammes de glucides. «C'est l'équivalent de sept biscuits soda ou d'une rôtie», précise Mme Lewis. Elle recommande aussi d'ajouter des protéines à la collation, comme du beurre d'arachides, pour faciliter l'assimilation des glucides et éviter les pics de glycémie.

Les collations conviennent aux personnes qui mangent trois repas par jour et qui veulent éviter l'hypoglycémie, tandis que d'autres préfèrent prendre six petits repas par jour. Par ailleurs, les personnes qui cherchent à contrôler leur poids préfèrent parfois grignoter des aliments faibles en calories entre les repas, comme des poivrons, des carottes ou des amandes. Notez cependant que ces trois derniers types de collations ne contiennent pas de glucides et ne préviendront pas l'hypoglycémie. Choisissez des collations qui vous conviennent, selon les résultats que vous recherchez.

Les avantages de la planification

La planification des repas peut vous aider à gérer vos menus et votre budget. Peu importe ce que vous aimez manger, votre style de vie, le nombre de personnes que compte votre famille et le coût de la nourriture dans votre quartier, en planifiant vos repas de la semaine, vous pourrez surveiller les rabais, profiter des aubaines et savoir exactement combien vous dépenserez. Vous utiliserez tout ce qu'il y a sur votre liste, ce qui éliminera le gaspillage de nourriture et d'argent, et vous ne dépenserez pas 20 $ ou plus en plats à emporter. Il est aussi avantageux de choisir des aliments de saison, car les fruits et les légumes coûtent généralement moins cher quand ils sont facilement disponibles sur le marché.

«Si vous ne planifiez pas vos repas, vous finirez par commander des plats à emporter ou manger ce qui vous tombe sous la main, et ce n'est pas ce qu'il y a de mieux pour la santé», souligne Mme Lewis.

Comment planifier vos repas

Voici 5 façons d'adopter et de garder de bonnes habitudes alimentaires et financières:

  1. Consultez un diététiste pour vous aider à déterminer ce que vous pouvez manger, vos horaires de repas et les portions recommandées.
  2. Planifiez vos repas de la semaine.
  3. Faites l'épicerie à l'avance.
  4. Lisez les étiquettes pour connaître la quantité de glucides par portion.
  5. Utilisez les petits sacs de plastique refermables – ils sont parfaits pour les collations et vous pouvez les emporter avec vous.

Une fois que vous aurez pris l'habitude de planifier vos repas, vous pourrez facilement élargir votre répertoire de recettes.

Articles Connexes