Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Action diabète

13 novembre 2012

Prévenir le diabète chez les enfants

Autrefois détectés que chez les adultes, les cas de diabète de type 2 chez les enfants se multiplient. Heureusement, un régime sain et un style de vie actif peuvent aider à le prévenir.

Le diabète de type 2 n’a aucune chance d’apparaître dans le foyer de Marci O’Connor. «Dans notre maison, on trébuche toujours sur un ballon», s’esclaffe cette mère de deux garçons, âgés de 10 et de 12 ans. Alors que le plus vieux joue au hockey de compétition six jours par semaine, le plus jeune fait de la planche à roulettes ainsi que du vélo et joue beaucoup dans le parc avoisinant. «Pour nos enfants, c’est la norme», dit-elle, ajoutant que leur quartier de Mont-Saint-Hilaire, au Québec, se prête bien à un style de vie actif.

Mme O’Connor, qui écrit le blogue Being Marci, affirme se méfier du diabète de type 2, qu’un surplus de poids et l’inactivité favorisent souvent (quoique les gênes et d’autres facteurs héréditaires peuvent jouer un rôle). «Je crois que c’est quelque chose qu’on ne peut pas négliger», confesse-t-elle, ajoutant qu’elle tâche d’offrir à ses enfants des goûters sains et de restreindre leur consommation de boissons sucrées.

Mme O’Connor fait bien de se méfier. En effet, le nombre d’enfants atteints de cette maladie au Canada ne cesse de grimper. Un enfant sur trois né en 2000 recevra un jour un diagnostic de diabète, selon l’Association canadienne du diabète.

Le diabète n’est plus qu’une maladie de la maturité

L’obésité est le principal vecteur de la maladie. Trente pour cent des enfants au Canada sont obèses ou en surpoids, affirme la Dre Shazhan Amed, endocrinologue pédiatrique à l’hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique et professeure adjointe d’enseignement clinique à l’Université de Colombie-Britannique. Et 95 % des enfants atteints du diabète de type 2 sont en surpoids.

Il y a 25 ans, rappelle la Dre Amed, le diabète de type 2 était appelé «diabète de la maturité», et les cas chez les enfants étaient pratiquement inconnus. Aujourd’hui, on recense au moins 113 nouveaux cas de diabète de type 2 par année au Canada.

Qui plus est, contrairement au diabète de type 1, le type 2, à cause duquel le pancréas ne produit pas d’insuline ou le corps n’utilise pas l’hormone efficacement, peut être prévenu. «L’obésité est évitable», affirme la Dre Amed. «Par conséquent, le diabète de type 2 est une maladie évitable.»

Votre enfant peut être à risque :

  • si son régime alimentaire n’est pas sain et s’il consomme des goûters sucrés, des aliments transformés, des aliments très gras ou des boissons sucrées, comme des jus ou des boissons gazeuses
  • s’il ne bouge pas et est inactif. 88 % des enfants ne sont pas actifs pendant 60 minutes par jour, comme le recommande Santé Canada
  • s’il passe trop de temps devant un écran, que ce soit la télévision, l’ordinateur ou une console de jeux
  • si son héritage génétique comprend une mère ou un père ayant le diabète
  • s’il souffre d’une maladie de la peau appelée dystrophie papillaire et pigmentaire (placards rugueux et hyperpigmentés dans les grands plis) ou du syndrome des ovaires polykystiques (qui peut entraîner un gain de poids excessif)
  • fait partie d’un groupe ethnique à risque, comme les Asiatiques du Sud-Est ou les Autochtones

Vous pouvez prêcher par l’exemple

Adopter des comportements sains est essentiel pour montrer aux enfants comment bien manger et pourquoi faire de l’exercice, poursuit la Dre Amed. «Dites-leur que vous désirez vivre sainement et qu’ils doivent eux aussi vivre sainement», ajoute-t-elle.

Vous pouvez aussi prendre les mesures suivantes :

  1. Ne parlez pas de régime alimentaire. «On ne veut pas provoquer de troubles de l’alimentation chez les enfants», rappelle la Dre Amed. Offrez-leur des légumes et des fruits plutôt que des croustilles, des pâtisseries et autres sucreries.
  2. Laissez tomber les jus et les boissons gazeuses, qui peuvent contenir de 10 à 12 cuillères à café de sucre par portion. L’eau est le meilleur choix pour ne pas absorber trop de calories en buvant.
  3. Incorporez de l’exercice dans leur quotidien, que ce soit des promenades, des jeux dans la cour d’école, des ballades à vélo, le ratissage des feuilles à l’automne, etc.
  4. Limitez le temps passé devant la télé ou l’ordinateur en faisant de ces activités une récompense pour de bonnes habitudes alimentaires.

Qu’est-ce qui est le plus encourageant? En plus du fait que le diabète de type 2 soit évitable, le prédiabète, dans lequel la glycémie est anormalement élevée quoique n’ayant pas atteint les valeurs du diabète, est réversible dans certains cas. La Dre Amed cite une étude selon laquelle des enfants obèses ayant reçu un diagnostic de prédiabète ont fait de l’exercice et perdu du poids, ce qui a réduit leur taux de glycémie à des valeurs normales. 

Articles Connexes