Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Action diabète

01 novembre 2017

Lancer frappé d'Hayley Wickenheiser contre le diabète

L'étoile du hockey s'associe à la Financière Sun Life pour mettre sa passion et son esprit de compétition au service de la lutte contre le diabète chez les enfants grâce à la prévention et à l'information.

Hayley Wickenheiser figure parmi les athlètes les plus titrées dans le domaine du hockey au Canada. De ce fait, elle connaît l'importance d'une vie saine. L'entraînement intensif ainsi qu'une bonne alimentation l'ont aidée à remporter quatre médailles d'or et une médaille d'argent olympiques avec l'équipe canadienne féminine de hockey.

Sur une note plus personnelle, elle a pu constater comment des habitudes saines peuvent transformer une famille. Lorsqu'elle était enfant, son père a reçu un diagnostic de diabète de type 2. «Vous prenez bien conscience du problème [le diabète], lorsqu'un de vos proches est atteint ou a besoin d'une intervention médicale», dit-elle.

Après le diagnostic, sa mère a aidé son père à changer complètement son alimentation. Avec le temps, les symptômes du diabète (fatigue extrême, variations de poids, etc.) ont disparu grâce à la consommation d'aliments nutritifs et à l'exercice. Malheureusement, les Canadiens ne bénéficient pas tous du soutien et des connaissances qu'il faut pour s'attaquer à un diagnostic de diabète comme l'a fait le père de Mme Wickenheiser.

Combien de Canadiens sont atteints du diabète?

Selon Diabète Canada, environ 3,34 millions de Canadiens souffrent de diabète, et l'on prévoit que ce chiffre continuera de croître. Si aucune mesure n'est prise pour lutter contre cette maladie, plus d'un Canadien sur trois pourrait en être atteint d'ici la fin de la décennie.

Un nombre de plus en plus élevé d'enfants vivent actuellement avec le diabète – pas seulement le diabète de type 1, que l'on appelait autrefois «diabète juvénile» parce qu’il frappait principalement les enfants et les adolescents, mais aussi le diabète de type 2, que l'on nommait «diabète de l'adulte». Le diabète de type 2 augmente chez les enfants à mesure que progressent l'obésité et l'inactivité. Contrairement au diabète de type 1, toutefois, il est possible de prévenir le diabète de type 2 en modifiant ses habitudes de vie.

Le 12 octobre 2017, la Financière Sun Life a annoncé qu'elle s'engageait à verser 2 millions de dollars aux Fondations des hôpitaux pour enfants du Canada (un réseau de 13 hôpitaux pédiatriques), par le biais de son nouveau programme de prévention du diabète de type 2 chez les enfants et les jeunes. Ce nouveau programme permettra la création de matériel éducatif à l'intention des professionnels de la santé et des jeunes touchés par la maladie.

Selon Hayley Wickenheiser , on consacre beaucoup d'argent au traitement du diabète chez les personnes atteintes, mais beaucoup moins à la prévention de la maladie. «On met beaucoup l'accent sur le traitement du diabète. Pourtant, la prévention et l'information figurent parmi les meilleurs moyens de lutter contre la maladie, souligne-t-elle. Nous devons pouvoir compter sur des entreprises comme la Financière Sun Life pour intervenir et dire que ces moyens sont suffisamment importants pour qu'on les appuie financièrement.»

Mme Wickenheiser défend depuis longtemps l'adoption de saines habitudes de vie. Aujourd'hui, elle pousse encore davantage son engagement en s'associant avec des organisations comme la Financière Sun Life pour lutter contre le diabète. Après 23 années de carrière, elle a récemment accroché ses patins. C'est désormais à Calgary qu'elle s'entraîne, dans une salle de classe où elle étudie la médecine. En dehors de la salle de classe, elle fait la promotion de l'éducation à la santé.

Comment atténuer le risque de diabète chez votre enfant?

«Au-delà des nouvelles ressources créées dans le cadre du nouveau programme de la Financière Sun Life, il existe des moyens simples mais puissants que les familles peuvent utiliser pour atténuer le risque de diabète de type 2, affirme Haley Wickenheiser. Juste la manière dont la famille se nourrit peut avoir une incidence critique sur le risque de devenir atteint de la maladie. C'est probablement le facteur numéro un.»

Mme Wickenheiser défend vigoureusement l'activité physique. Elle reconnaît que tous les enfants ne peuvent être prodiges du hockey, mais, pour elle, le secret consiste à les encourager à essayer différentes activités qui les feront bouger, que ce soit la randonnée, le patin, la danse ou les sports d'équipe.

«Il s'agit de trouver quelque chose que votre enfant aime, dit-elle. Ironiquement, mon fils déteste le hockey. Il n'aime pas du tout les sports d'équipe. Il a toutefois joint les cadets… un programme qui le fait bouger et lui a permis de se découvrir une passion pour la natation et la boxe.»

En plus de la découverte d'un passe-temps actif pour votre enfant, prenez le temps de bouger régulièrement en famille. Les activités familiales peuvent être simples et bon marché – comme se promener à pied ou en vélo ou danser sur vos airs préférés. «Si vous prenez en famille la décision de faire de l'exercice ensemble, il se pourrait que vos enfants soient plus enclins à demeurer actifs tout au long de leur vie», indique Haley Wickenheiser.

Êtes-vous à risque de développer le diabète?

Répondez au questionnaire CANRISK pour évaluer vos possibilités de développer le diabète de type 2 ou un prédiabète (un état caractérisé par un taux de sucre qui est plus élevé que la normale sans avoir atteint un niveau caractéristique du diabète). L'information ainsi obtenue sur votre degré de risque pourra vous guider quant à vos choix alimentaires et vous éclairer sur les conversations à avoir avec votre médecin.

En savoir plus sur le diabète et les enfants :

Articles Connexes