Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Action diabète

19 octobre 2016

Diabète de type 1, de type 2… de type 3?

Si vous êtes à risque de souffrir de diabète de type 2, agissez dès maintenant. Des recherches suggèrent que le diabète de type 2 pourrait augmenter le risque de développer la maladie d'Alzheimer.

La Dre Suzanne de la Monte est une chercheuse qui a mené des études scientifiques sur le lien qui existe entre la maladie d'Alzheimer et le diabète de type 2. Oui, il semble bien que les deux maladies soient liées l'une à l'autre.

Des études préliminaires semblent montrer une forte corrélation entre le fait de souffrir de diabète de type 2 – la forme de la maladie qui se manifeste habituellement à l'âge adulte – et la possibilité de développer l'Alzheimer, une maladie dégénérative du cerveau. Le terme «diabète de type 3» a été utilisé pour faire référence au lien qui existe entre des taux d'insuline plus faibles que la normale dans le cerveau et la maladie d'Alzheimer.

«Les résultats de ces études révèlent certaines preuves qui appuient l'hypothèse selon laquelle la maladie d'Alzheimer constituerait une forme de diabète qui affecte précisément le cerveau», affirme la Dre de la Monte, professeure de pathologie et de médecine de laboratoire et professeure de neurochirurgie à l'Université Brown à Providence, au Rhode Island, qui a mené plusieurs études sur le sujet.

Ce qu'il faut retenir? Lorsqu'il est question de la maladie d'Alzheimer, le «diabète représente un facteur de risque», explique la Dre Sandra Black, scientifique principale et directrice du programme de recherche Hurvitz Brain Sciences, volet Evaluative Clinical Sciences au Sunnybrook Health Sciences Centre à Toronto. Le Dr Gordon Glazner, professeur associé du Département de pharmacologie et de thérapeutique de l'Université du Manitoba et chercheur principal de la division des maladies neurodégénératives du centre de recherche de l'Hôpital St-Boniface à Winnipeg est d'accord. «Prévenir le diabète de type 2 réduira votre risque», affirme-t-il.

Cela ne veut pas dire que d'autres facteurs n'entrent pas en jeu; des recherches ont montré que certains gènes pouvaient vous prédisposer à souffrir d'Alzheimer, comme c'est le cas avec les traumatismes crâniens et les maladies cardiaques.

Le lien entre le diabète et la maladie d'Alzheimer

Le diabète de type 2 se manifeste lorsque le corps cesse de produire de l'insuline ou qu'il n'est plus en mesure d'utiliser celle qu'il produit en raison d'un mauvais fonctionnement des récepteurs. Cela a pour effet d'élever le taux de glycémie. Lorsque le taux ne dépasse pas un certain seuil, on peut parler de prédiabète. Lorsqu'il dépasse ce seuil, on dit que le patient souffre réellement de diabète.

Les scientifiques ont remarqué qu'un processus similaire peut se produire dans le cerveau. Chez les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, les récepteurs d'insuline dans le cerveau ne reçoivent pas la stimulation hormonale appropriée et, au fil du temps, les neurones peuvent s'endommager et cesser de fonctionner correctement.

Ce processus peut donner lieu à des symptômes de la maladie d'Alzheimer tels que :

  • la perte de mémoire;
  • une capacité réduite à prendre des décisions;
  • des changements dans la personnalité;
  • des problèmes de mobilité.

Comment prévenir le diabète – et possiblement l'Alzheimer

Dans de nombreux cas, le diabète de type 2, qui affecte 3 millions de Canadiens, peut être évité. Le tabagisme, l'hypertension, le surpoids et le manque d'exercice sont tous des facteurs de risque – et des états ou comportements qu'il est possible de modifier. En réduisant votre risque de développer un diabète de type 2, vous pourriez également diminuer votre risque de souffrir de la maladie d'Alzheimer.

Voici ce que vous pouvez faire (consultez votre médecin avant d'apporter des changements à votre mode de vie et à votre alimentation) :

  1. Maintenez un poids santé.
  2. Adoptez une alimentation qui comprend 5 à 10 portions de fruits et légumes chaque jour, plus de fibres et moins de gras.
  3. Adonnez-vous à une activité physique pendant au moins 30 minutes chaque jour.
  4. Gérez votre tension artérielle. Gardez un œil sur vos résultats et, selon les conseils de votre médecin, réduisez votre tension au moyen de médicaments.
  5. Soyez à l'affût des symptômes de diabète de type 2 : envie fréquente d'uriner, sensation accrue de soif, infections de la peau qui ne guérissent pas, fatigue, perte de poids, augmentation de l'appétit et vision trouble.
  6. Cessez de fumer.

Dans certains cas, selon le Dr Glazner, il est possible de faire disparaître les symptômes du diabète de type 2. Une campagne d'exercices intensifs, une alimentation saine et une perte de poids peuvent faire des miracles. Opter pour une alimentation faible en glucides peut également contribuer à stabiliser la glycémie (utile pour lutter contre le diabète de type 2) et aider à gérer les symptômes des patients souffrant d'Alzheimer.

Pour le moment, il n'existe pas de traitements standards pour prévenir l'Alzheimer chez les personnes souffrant de diabète de type 2. Différents traitements expérimentaux fondés sur des médicaments, sur des modes d'administration et sur la recherche sur les cellules souches sont mis au point.

  • Renseignez-vous sur les engagements Action Diabète de la Financière Sun Life.

Articles Connexes