Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Action diabète

21 juin 2016

Conseils de voyage pour les diabétiques

Qu'il s'agisse d'une excursion en été non loin de chez vous ou d'une escapade hivernale vers un lieu de villégiature exotique, la planification avant le départ peut vous aider à maîtriser votre diabète.

Qu'il s'agisse d'une excursion en été non loin de chez vous ou d'une escapade hivernale vers un lieu de villégiature exotique, la planification avant le départ peut vous aider à maîtriser votre diabète.

Si vous êtes atteint du diabète de type 1 ou 2, vous devez prendre vos médicaments aux heures prévues et surveiller étroitement votre taux de glycémie, où que vous alliez. Que vous ayez reçu le diagnostic récemment ou que vous viviez avec le diabète depuis des dizaines d’années, les quelques conseils qui suivent vous seront utiles pour que votre voyage du point A au point B se déroule sans accroc :

1. Planifiez votre voyage et préparez-vous avant de partir

Bien que la planification soit un mode de vie pour les diabétiques, ils doivent aussi savoir qu’un voyage entraînera certains changements. Procéder à l’avance à quelques recherches peut les aider à se préparer aux nouveautés et à affronter l’inattendu. Pour commencer, posez-vous les questions suivantes : Où sont les restaurants et les hôpitaux les plus proches? Ai-je besoin de vaccins avant de partir? Trouve-t-on des professionnels de la santé sur place ou à proximité?

Faire vérifier votre état de santé par votre médecin avant la date de votre départ est aussi une bonne idée. Pour éviter toute complication à l’aéroport, votre médecin peut rédiger une lettre dans laquelle il explique votre état de santé et dresse la liste des produits de survie que vous devez apporter avec vous.

On recommande aussi de porter un bracelet médical ou de vous munir d'une carte d’identité indiquant votre état de santé et comment le traiter, ainsi que d’en parler à vos compagnons de voyage. Si vous visitez un endroit où on ne parle pas le français, ce pourrait être utile d’apprendre de courtes phrases dans la langue locale comme «J’ai le diabète» ou «J’ai besoin de sucre». Détenir une assurance-voyage est aussi essentiel en cas d’urgence.

2. Ne voyagez pas léger

En règle générale, apportez avec vous une réserve d'articles pour diabétique comme si vous alliez voyager deux fois plus longtemps que prévu. Si vous partez pour un long voyage et que vous devez prendre de l’insuline, placez-en un stock additionnel dans une glacière calorifugée que vous conserverez avec vous, avec tous les autres médicaments dont vous avez besoin, dans l’avion. Si vous prenez des médicaments administrés par voie orale, apportez-en au moins deux fois la quantité normale pour la durée de votre voyage. Puisque, parfois, des bagages sont perdus ou expédiés sur un vol subséquent, ne stockez jamais vos médicaments dans un bagage enregistré. Les compagnies aériennes permettent qu’on conserve en cabine des médicaments et de l’équipement liés au diabète, mais encore une fois, c’est toujours sage d’avoir une lettre de votre médecin expliquant pourquoi vous transportez des aiguilles et des médicaments.

En plus du stock additionnel d’insuline, vous devriez aussi être bien équipé en matière de glucomètres, de bâtonnets réactifs, d’aiguilles et (si vous en utilisez une) de pompes à insuline (n’oubliez pas les piles de rechange!). Les utilisateurs de pompes devraient aussi apporter de l’insuline et des seringues si la leur fonctionne mal ou si la pile se décharge.

L’exploration de nouveaux endroits se fait souvent à pied, et puisque de bonnes chaussures sont si importantes pour les diabétiques, n’oubliez pas d’apporter quelques paires de chaussures et de chaussettes confortables pour prévenir les ampoules. Le diabète rend difficile la détection de blessures aux pieds; si une telle blessure n’est pas traitée, elle pourrait entraîner de graves complications.

3. Respectez une routine

C’est beaucoup plus facile de vivre avec le diabète si on adopte et respecte une routine. Les voyages, qu'il s'agisse d'un court voyage en voiture ou d'une aventure prolongée à l’étranger, peuvent perturber votre horaire normal et compliquer la gestion du diabète. Les repas peuvent être retardés ou même sautés, et les niveaux d’activité physique fluctuent souvent. Ces facteurs peuvent augmenter de beaucoup le risque de glycémie anormale.

Pour faire face à ce changement de routine et rester à l’écoute de votre corps, vérifiez votre glycémie plus souvent que vous ne le faites à la maison, aussi souvent que toutes les trois ou quatre heures, et encore plus souvent si vous conduisez. Apportez avec vous des casse-croûte comme des fruits séchés, des noix et des craquelins et n’oubliez pas de vous hydrater. Les tablettes de glucose règlent rapidement toute réaction hypoglycémique (glycémie faible).

Enfin, lorsque vous vous déplacez, bougez et prenez fréquemment des pauses pour refaire le plein d’énergie. Sortez de la voiture, promenez-vous dans l’aérogare avant de monter dans l’avion et marchez dans l'allée de l'avion pour étirer vos jambes pendant le vol.

Le diabète ne devrait pas vous empêcher de vivre une vie normale et d'explorer le monde autant que vous le souhaitez. Avec un peu de recherches et de planification, vous pourrez vivre un voyage dont vous rapporterez de merveilleux souvenirs.

N’oubliez pas d’apporter :

  • Seringues additionnelles ou aiguilles avec stylo
  • Stock additionnel d’insuline
  • Trousse de glucagon (pour un traitement d’urgence de l’hypoglycémie)
  • Bandelettes réactives à la glycémie
  • Piles et autres équipements pour la pompe
  • Tampons d’alcool
  • Tablettes de glucose
  • Trousse de premiers soins (pour toute blessure, et en particulier pour les blessures aux pieds)
  • Glucomètre additionnel (et piles additionnelles)

Articles Connexes