Passer à l'ouverture de session client Passer au contenu principal Passer au pied de page

Vie et collectivité

06 mai 2013

L'authenticité au travail : y contribuez-vous?

Pourquoi être soi-même au travail est important, ce qui peut vous en empêcher et ce que pouvez faire à ce propos.

Au travail, un des traits de caractère les plus précieux qu'une personne peut avoir est l'authenticité. Il y a quelque chose d'extrêmement attirant chez ceux qui sont francs, sincères et honnêtes.

J'ai remarqué, dans le travail que j'accomplis auprès des entreprises, que la caractéristique la plus souvent absente des lieux de travail est, sans conteste, l'authenticité. Que ce soit un leadership qui sonne faux, des équipes dysfonctionnelles ou des collègues qui tentent de se donner l'air de ce qu'ils ne sont pas, il peut être difficile de trouver des gens authentiques. Ça ne devrait pas être le cas.

L'authenticité se définit facilement : elle consiste à être franc, vrai, digne de confiance, honnête. Elle devrait donc être vécue facilement, mais elle ne l'est pas, du moins pas pour certains. Pourquoi donc certaines personnes ne peuvent-elles tout simplement pas être elles-mêmes? Si vous pensez que vous y arrivez, félicitations! Mais il se pourrait que vous estimiez que la personne que vous êtes réellement se trouve en conflit avec votre comportement au travail.

Puisque nous parlons honnêtement, permettez-moi d'être parfaitement clair. Cet article n'a pas la prétention d'être un remède qui permettrait d'améliorer l'estime de soi. Il a été écrit pour vous aider à réfléchir à certains obstacles de base qui nous empêchent d'être nous-mêmes et pour expliquer certains comportements positifs qui vous aideront.

Voyons tout d'abord certains de ces obstacles :

  • Nous nous préoccupons de ce que les autres pensent de nous. Voyons les choses en face : si on passait moins de temps à tenter d'impressionner les autres et plus de temps à n'être que soi-même, tout le monde dormirait mieux! En camouflant ou en modifiant sa vraie personnalité, on construit ce faux soi-même, qui a tôt fait de nous rattraper avec des résultats peu glorieux.   
  • Nous ne voulons pas heurter les autres. Le besoin d'être aimé nous empêche souvent d'être honnêtes avec les autres. Nous craignons peut-être les conséquences de l'honnêteté et, par conséquent, nous l'évitons. C'est pourquoi on devient malhonnête non seulement avec les autres, mais aussi avec soi-même.
  • Nous ne reconnaissons pas nos erreurs ou nos faiblesses. La culture du lieu de travail est le résultat direct des personnalités qui le composent. Dans une équipe où on ne reconnaît pas ses erreurs ou ses faiblesses, la confiance est rarement au rendez-vous. Sans confiance, l'authenticité ne peut pas survivre.
  • Nous nous sentons peu responsables. Le non-respect de nos engagements ou de nos promesses est un signe infaillible d'absence d'authenticité. Si on dit qu'on fera une chose, mais qu'on fait le contraire, nos collègues nous jugeront en conséquence.

Une des meilleures façons de reconnaître l'authenticité chez soi-même, dans son équipe ou dans son entreprise consiste à reconnaître les comportements qui y sont associés. N'oubliez pas : ce n'est pas le titre de votre poste, mais vos gestes et vos comportements qui vous définissent. Pour vous aider à mieux comprendre ce qui précède, voici certains comportements synonymes d'authenticité :

  • Agir avec honnêteté et intégrité. Adhérer à des principes ou à des valeurs, respecter la confidentialité et être franc avec soi-même et ses collègues sont de parfaits exemples d'authenticité.
  • Agir avec humilité. Reconnaître que personne n'est parfait (particulièrement soi-même) est une façon infaillible de faire face aux erreurs et aux échecs. Être authentique, c'est avoir la capacité d'accepter et d'apprendre de ses erreurs et de ses échecs.
  • Respecter sa parole. Quand nos gestes correspondent à nos paroles, c'est-à-dire quand nous respectons nos engagements et nos promesses, il est facile d'être francs avec nous-mêmes. On n'a qu'à faire ce qu'on a dit qu'on ferait, au moment où on a dit qu'on le ferait.
  • Faire preuve de transparence. Si nos motivations sont claires et que nous n'avons pas d'intentions cachées, les autres verront aisément que nous sommes francs. C'est libérateur de vivre sa vie en n'ayant rien à cacher.
  • Être sincère. On perce facilement à jour ceux qui ne sont pas sincères. Respecter les opinions et les points de vue des autres, faire preuve d'empathie et montrer un réel intérêt pour ceux qu'on côtoie sont des caractéristiques classiques d'une personne authentique.

Êtes-vous authentique? J'espère que vous l'êtes, mais si vous n'en êtes pas certain, cette lecture pourrait être un moteur de changement ou au moins déclencher une réflexion introspective.

Si vous pensez que certains de vos collègues se classent un peu bas dans l'échelle de l'authenticité, n'hésitez pas à leur faire lire cet article. On doit commencer quelque part, et il n'y a pas de meilleur moment pour commencer que maintenant.

 

Articles Connexes