Cotiser à un CELI

Vous pouvez verser jusqu'à 5 500 $1 par an dans un CELI.

Que se passe-t-il si je ne verse pas la cotisation maximale chaque année?

Vous pouvez reporter vos droits de cotisation inutilisés des années précédentes. Il n'y a aucune limite aux droits de cotisation que vous pouvez accumuler, ni au nombre d'années pendant lesquelles vous pouvez les accumuler.

Exemple : Si vous n'avez versé aucune cotisation à un compte d'épargne libre d'impôt entre 2009 et 2014, et que vous aviez au moins 18 ans en 2009, vous pouvez verser 52 000 $ en 2017.

Que se passe-t-il si je dépasse le plafond de cotisation annuel?

L 'Agence du revenu du Canada (ARC) appliquera une pénalité de 1 % par mois sur vos cotisations excédentaires.

Comment savoir si j'ai dépassé le plafond de cotisation?

L 'ARC vous confirmera chaque année vos droits de cotisation inutilisés et votre plafond de cotisation. Ces renseignements se trouvent dans «Mon dossier» sur le site Web de l'Agence du revenu du Canada.

Combien puis-je verser dans mon CELI si je n'ai jamais cotisé avant?

Année Plafond de cotisation
2017 5 500 $
2016 5 500 $
2015 10 000 $
2014 5 500 $
2013 5 500 $
2012 5 000 $
2011 5 000 $
2010 5 000 $
2009 5 000 $
TOTAL 52 000 $

Notes : Vous devez être âgé d'au moins 18 ans pour ouvrir un CELI.

Faire un retrait du CELI

Sous réserve des dispositions de votre placement, vous pouvez retirer de l'argent de votre compte d'épargne libre d'impôt en tout temps, peu importe la raison. Il n'y a aucune limite au montant que vous pouvez retirer.

Les retraits sont-ils imposables?

N on.

Les retraits ont-ils une incidence sur mon revenu imposable?

N on; puisque les retraits ne sont pas imposables, vous n'avez pas à les déclarer comme revenu.

Qu'arrive-t-il si je retire des fonds et que je décide plus tard de les verser à nouveau dans mon CELI?

V ous pouvez verser à nouveau l'argent retiré dans votre CELI la même année, pour autant que vous n'ayez pas atteint votre plafond de cotisation. Si vous n'avez pas de droits inutilisés, attendez plutôt l'année suivante pour le faire. Une pénalité de 1 % s'applique aux cotisations excédentaires chaque mois où vous dépassez le plafond de cotisation.