Vous trouverez ici les réponses à des questions fréquemment posées sur les REER. Pour de plus amples renseignements, parlez à votre conseiller ou  trouvez un conseiller près de chez vous.

Quel est le meilleur moment pour commencer à contribuer à un REER?

L'élément clé d'un REER bien garni est le temps. Le temps permet à vos cotisations de fructifier : plus votre argent sera placé longtemps, plus il aura la possibilité de rapporter.

Voici un exemple :

Supposons que vous avez 25 ans. Avec une cotisation de 100 $ par mois, en supposant un rendement annuel de 6 %, le montant de 48 000 $ que vous aurez épargné à 65 ans (dans 40 ans), produira presque 197 000 $. C'est l'avantage d'investir pendant une longue période.

Un graphique montrant le meilleur moment pour cotiser à un REER

 

N'oubliez pas qu'il s'agit d'un exemple et que le rendement n'est pas garanti.

Et si vous attendez? Pour avoir le même montant (197 000 $) à 65 ans, en supposant le même rendement annuel de 6 %, vous devrez augmenter vos cotisations mensuelles :

Âge au début Cotisations mensuelles
35 195 $
45 420 $
55 1 175 $

Laissez la magie du temps travailler pour vous. Investissez ce que vous pouvez le plus tôt possible. À la retraite, vous vous en féliciterez.

Jusqu'à quand puis-je conserver mon REER?

Vous devez liquider votre REER – c'est-à-dire en retirer tout l'argent – avant la fin de l'année de votre 71e anniversaire de naissance. Vous pouvez cependant décider de le liquider plus tôt.

Quelles sont les options qui me sont offertes à la liquidation de mon REER?

Vous avez trois options :

  1. Encaisser le solde au comptant
  2. Acheter une rente
  3. Transférer l'argent à un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR)

Encaisser le solde au comptant : Cette option pourrait s'avérer coûteuse suivant votre taux marginal d'imposition, car tous les fonds que vous retirez du REER sont imposés l'année du retrait.

Acheter une rente : Une rente achetée avec de l'argent provenant d'un REER vous garantit un revenu toute votre vie ou jusqu'à l'âge de 90 ans, et les paiements de rente ne sont imposés que lorsque vous les recevez. Renseignez-vous sur les  rentes à constitution immédiate.

Transférer l'argent à un FERR : Cette option vous permet de continuer à faire fructifier vos placements en report d'impôt. Notez toutefois que vous devez retirer une somme minimum de votre  FERR chaque année. Tout montant venant en excédent de ce minimum prévu par la loi sera imposé.

Comment puis-je composer avec la volatilité des marchés?

La volatilité est une réalité inhérente aux marchés boursiers. La valeur des placements fluctue à court terme, mais cela ne devrait pas vous empêcher d'investir. Après tout, bien que rien ne peut garantir les rendements futurs, les placements volatils affichent habituellement des taux de rendement supérieurs à long terme. Pourtant, beaucoup hésitent à opter pour des placements en actions juste avant un recul marqué des marchés. Si votre inquiétude vous tient à l'écart des marchés, vous ne pourrez pas profiter du potentiel de rendement à long terme qu'offrent les placements en actions.

La méthode d'achats périodiques par sommes fixes est une stratégie qui a fait l'objet de nombreuses études. Elle vous permet d'acheter des placements en actions tout au long de l'année si vous n'êtes pas prêt à y aller d'un seul coup.

Ça vous semble trop compliqué? Comment pouvez-vous intégrer cette méthode dans la planification de vos placements? Comment mettre en œuvre la méthode d'achats périodiques par sommes fixes? C'est facile.

Lorsque vous établissez un plan de versements automatiques selon lequel vous placez régulièrement (par exemple, tous les mois) le même montant d'argent dans un fonds tout au long de l'année, vous utilisez la méthode des achats périodiques par sommes fixes.

Vous n'avez pas à suivre les marchés. Vos versements vous permettent d'acheter plus de parts de fonds lorsque les prix sont à la baisse et moins de parts lorsqu'ils sont à la hausse. Dans l'ensemble, vous n'aurez pas fait tous vos placements lorsque les marchés sont à leur plus haut, ni lorsqu'ils sont à leur plus bas,mais vous y participerez et pourrez profiter d'un potentiel de rendement supérieur à long terme.

Plus la valeur de votre portefeuille sera élevée, meilleur sera votre style de vie à la retraite. N'est-ce pas là votre rêve?

Quand puis-je retirer des sommes de mon REER?

Vous pouvez retirer des fonds de votre REER en tout temps, mais une fois le retrait effectué, ces droits de cotisation seront perdus définitivement. Toute somme retirée de votre REER s'ajoute à votre revenu imposable pour l'année en cours, et elle est imposée à votre taux d'imposition marginal. Pour comprendre l'incidence des retraits sur l'épargne dans votre REER, utilisez le calculateur des cotisations et retraits au REER.

Notez toutefois que les règles sont différentes si vous puisez dans votre REER pour acheter une maison ou poursuivre vos études (ou permettre à votre conjoint de poursuivre les siennes). Parlez à un conseiller ou visitez le site Web de l'ARC pour en savoir plus à ce sujet.

Qu'est-ce que le Régime d'accession à la propriété?

Un REER peut vous aider à épargner non seulement en vue de la retraite, mais aussi pour l'achat de votre première maison. Le Régime d'accession à la propriété vous permet d'emprunter jusqu'à 25 000 $ sur votre REER – et votre conjoint peut retirer le même montant de son REER – pour vous aider à constituer le versement initial.

Vous pouvez donc profiter de l'argent que vous avez épargné, des revenus de placement réalisés ainsi que d'économies d'impôt importantes.

Même s'il s'agit en fait d'un emprunt à vous-même, vous devrez rembourser les fonds retirés de votre REER dans un délai de 15 ans, à défaut de quoi vous devrez payer de l'impôt sur ces fonds. Vous serez également imposé sur tout paiement que vous omettrez de faire.

Visitez le site Web sur le  Régime d'accession à la propriété pour en savoir plus.

Qu'est-ce que le Régime d'encouragement à l'éducation permanente?

Saviez-vous que vous pouvez aussi utiliser votre REER pour vous aider à payer les cours et la formation dont vous pourriez avoir besoin pour bâtir votre carrière ou en commencer une nouvelle?

Le Régime d'encouragement à l'éducation permanente vous permet de retirer jusqu'à 10 000 $ par année (sous réserve d'un maximum de 20 000 $) de votre REER, en franchise d'impôt, pour que vous-même ou votre conjoint puissiez payer vos frais de scolarité.

Tout comme dans le cas du Régime d'accession à la propriété, vous devez rembourser votre REER avant une certaine échéance, à défaut de quoi les sommes seront imposables.

Visitez le site Web sur le  Régime d'encouragement à l'éducation permanente pour en savoir plus.