Combien puis-je cotiser à un REER?

La première question que vous pourriez avoir au sujet des REER est la suivante : «Combien puis-je cotiser?». Mais vous devez également savoir qui peut verser des cotisations, le moment idéal pour cotiser et quoi faire avec les droits de cotisation inutilisés.

Votre plafond de cotisation au REER et vos droits de cotisation inutilisés figurent sur l'avis de cotisation que vous envoie l'Agence du revenu du Canada (ARC) chaque année après avoir traité votre déclaration de revenus. Vous pouvez généralement verser jusqu'à 18 % de votre revenu gagné de l'année précédente, sous réserve du plafond fixé chaque année par la Loi de l'impôt sur le revenu et son règlement, plus vos droits de cotisation inutilisés des années précédentes qui ont été reportés, le cas échéant.

Qui peut cotiser à un REER?

Tant qu’il vous reste des droits de cotisation, vous pouvez cotiser à votre REER jusqu'à la fin de l'année de votre 71e anniversaire de naissance.

Quand puis-je cotiser à un REER?

Vous pouvez cotiser à votre REER en tout temps si vos droits de cotisation vous le permettent. Vous pouvez verser la totalité de la cotisation autorisée en une seule fois, ou périodiquement, tout au long de l'année. Vous avez 60 jours après la fin d'une année pour verser une cotisation qui aura une incidence sur la facture fiscale de l’année en question. Ainsi, la date limite se situe habituellement autour du 1er mars (la date exacte est sujette à changement s'il s'agit d'une année bissextile ou si le 1er mars tombe un samedi, un dimanche ou un jour férié). Le gouvernement a également reporté la date limite par le passé lorsque des catastrophes naturelles ayant pu empêcher les gens de verser leur cotisation se sont produites (comme lors de la tempête de verglas qui a touché le Québec en 1997-1998).

En matière de REER, la clé est de commencer tôt et de cotiser périodiquement. Plus vous commencerez à épargner tôt, plus votre argent pourra travailler longtemps pour vous. De plus, en versant périodiquement de petites sommes à votre REER, vous n'aurez pas à vous creuser la tête pour trouver l'argent nécessaire au versement d'une seule grosse cotisation occasionnelle ni à vous soucier de l'état des marchés lorsque vous versez votre cotisation.

Que se passe-t-il si je verse moins que la cotisation maximale chaque année?

Si vous n'avez pas l'argent nécessaire pour verser la totalité de la somme qu’il vous est permis de verser, vous avez deux options : vous pouvez reporter vos droits de cotisation inutilisés à des années ultérieures ou vous pouvez demander un prêt.

Vous pouvez reporter indéfiniment vos droits de cotisation inutilisés. La somme à laquelle vous aviez droit s'ajoute à vos droits de cotisation des années ultérieures, et vous pourrez la verser à votre REER en tout temps avant la fin de l'année de votre 71e anniversaire de naissance.

Selon votre situation financière et vos objectifs, vous auriez peut-être avantage à explorer les options offertes pour tirer le maximum de vos droits de cotisation le plus tôt possible. Parmi ces options, notons la possibilité d'emprunter pour cotiser à votre REER, puis d'utiliser votre remboursement d'impôt pour diminuer le solde de votre emprunt.

Utilisez le calculateur de prêt REER et parlez à votre conseiller pour savoir si l'option d'un prêt REER pourrait vous convenir.