Quand vous pensez à la retraite, vous vous imaginez sûrement en train de vaquer à vos occupations en toute autonomie, dans le confort de votre foyer. Statistique Canada rapporte d'ailleurs que plus de 92 % des aînés au pays vivent dans un logement privé.

Votre maison recèle toutefois des dangers. D'après l'Agence de la santé publique du Canada, près de la moitié des blessures subies par les personnes de 65 ans ou plus surviennent à la maison, et elles sont le plus souvent le résultat d'une chute. Dire adieu à votre autonomie à cause d'une mauvaise chute? Non, merci.

Voici donc cinq façons d'améliorer la sécurité de votre domicile et de réduire les risques de blessures causées par une chute accidentelle :

  1. Adaptez votre salle de bain : La plupart des chutes surviennent dans la salle de bain, quand les gens perdent pied dans la baignoire ou glissent sur du carrelage mouillé. Installez des barres d'appui et de larges tapis antidérapants dans la douche et la baignoire pour réduire les risques de blessure. Vous pourriez aussi faire des travaux plus importants, comme remplacer du carrelage glissant par un plancher antidérapant et convertir la baignoire en une douche de plain-pied plus facile d'accès.
  2. Installez des mains courantes dans les escaliers : Qu'ils soient à l'intérieur ou dehors, les escaliers occupent la deuxième position au classement des endroits potentiellement dangereux dans une maison. Comme la plupart des chutes dans un escalier sont causées par une perte d'équilibre, vous devez vérifier tous les escaliers de la maison et vous assurer qu'ils sont dotés de mains courantes bien solides.
  3. Évitez les carpettes : Vous pouvez toujours fixer les carpettes au sol avec du ruban adhésif à double face, mais la meilleure solution, c'est de les retirer. Il est beaucoup plus sécuritaire d'opter pour de la moquette à poil ras. De plus, ne placez jamais de carpette par-dessus une moquette; il suffirait d'un coin retroussé pour faire trébucher quelqu'un.
  4. Assurez-vous que votre entrée est sécuritaire : Les dalles de trottoir instables ou mal alignées contribuent aux chutes extérieures, particulièrement pendant les mois d'hiver, car la glace peut s'accumuler dans les crevasses et rendre le déneigement plus difficile. Stabilisez les pavés qui bougent ou remplissez les crevasses de ciment pour égaliser le sol.
  5. Rangez les objets à portée de main : Les personnes qui montent sur une chaise ou grimpent dans un escabeau pour atteindre des objets s'exposent aux blessures les plus graves. Gardez les objets que vous utilisez souvent à portée de main et réorganisez vos armoires pour éviter de vous servir des étagères les plus élevées.

Crédit d'impôt pour l'accessibilité domiciliaire et assurance

Si vous avez atteint l'âge de 65 ans ou si vous êtes admissible au crédit d’impôt pour personnes handicapées, vous pouvez demander le crédit d'impôt pour l'accessibilité domiciliaire. Offert pour 2016 et les années d'imposition suivantes, le crédit s'applique aux dépenses admissibles, jusqu'à concurrence de 10 000 $ par année. Il permet d'obtenir un crédit d'impôt non remboursable maximum de 1 500 $ (10 000 $ x 15 %).

Vous pouvez aussi vous protéger avec l'assurance Bien chez soi. Conçue pour les personnes de 50 ans ou plus, cette protection peut vous aider à couvrir certains soins à domicile et divers frais d'adaptation du domicile dont vous pourriez avoir besoin pour continuer de vivre dans le confort de votre maison malgré un changement dans votre état de santé, une perte de mobilité, une maladie ou un accident.

Note